Publié le 16 mai 2017

ENVIRONNEMENT

Un approvisionnement responsable en bois améliore la réputation des distributeurs

Pour inciter les entreprises à prendre des engagements en matière d'approvisionnement responsable, l'ONG WWF publie une étude démontrant les opportunités économiques, réputationnelles et d'engagement des salariés suscitées par un approvisionnement durable en bois.

Les retombées se mesurent aussi en termes réputationnels et de satisfaction client.

En 2016, plus de 200 entreprises dans le monde ont pris des engagements sur l’approvisionnement en bois responsable. Des initiatives encore trop peu suivies d’effets. La plupart n’ont pas indiqué de date butoir et les deux-tiers d’entre elles n’ont pas mis en place d’outils publics de mesure des progrès. Pourtant, selon une étude du WWF publiée le 11 mai, les enseignes ayant établi une politique d’approvisionnement en bois issus de forêts gérées de manière responsable en mesurent les bénéfices économiques, d'image et d'engagements des salariés.

L’ONG a interrogé plus de 50 acteurs de la grande distribution dans 20 pays. Pour 80 % d’entre eux, l’impact positif d’un approvisionnement responsable s’en ressent aussi sur la réputation de la marque, plus de 60 % indique que cela a influencé la satisfaction client et 70 % leurs salariés. 

 

73% de bois responsable chez Ikea 

 

"Les entreprises qui ont fait le choix d’une stratégie d’un approvisionnement responsable en bois de forêt gérée durablement et basée sur un engagement public sortent du lot", indique Jean Bakouma, directeur adjoint de la Production et Consommation durables au WWF France. "C’est particulièrement vrai pour les acteurs de la grande distribution, un marché compétitif sur lequel la réputation fait la différence."

Parmi les exemples étudiés par le WWF, Ikea qui a utilisé 16 millions de mètres cubes de bois en 2015. Début 2017, 73 % de son approvisionnement était certifié FSC (Forest Stewardship Council). L’objectif est d’atteindre les 100 % d’ici 2020. L’enseigne suédoise fait par ailleurs venir 30% de son bois de régions à risques. Tout le bois issu de ces zones est certifié FSC.

Et le leader de l’ameublement va plus loin puisqu'il a aussi fait évoluer ses sous-traitants. Ils ont pris conscience de l’importance d’un approvisionnement responsable. Et ils font encore mieux que leur donneuse d'ordre puisque 77 % du bois fourni par eux provient d'une gestion responsable.

 

 

Concepcion Alvarez
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Velo voiture pietons deplacements pixabay stocksnap

Nucléaire, chasse au gaspi...comment les chocs pétroliers ont déterminé nos modèles économiques

La flambée des prix des matières premières ravive les souvenirs des chocs pétroliers de 1973 et 1979. Les gouvernements sont acculés à faire des choix économiques et sociaux déterminants. De telles décisions avaient déjà modelé les sociétés après les précédents chocs pétroliers où la France avait...

Big Air Pekin

Aux JO de Pékin : Neige artificielle et cheminées industrielles sous les feux de la rampe

Exit les montagnes blanches. Aux Jeux olympiques de Pékin, l'épreuve de Big Air, une discipline de snowboard et ski freestyle s'est déroulée au milieu d'usines et d'anciens hauts-fourneaux. L’installation surréaliste a fait polémique sur les réseaux sociaux. De son côté, la Chine, qui s'était...

Wild flowers

"CO2 ou PIB, il faut choisir" : En France et en Allemagne, la percée des nouveaux indicateurs environnementaux et sociaux

De plus en plus contesté, même par les économistes classiques, l’indicateur de croissance phare, le PIB, utilisé notamment pour construire la loi de finance, pourrait être détrôné. Outre-Rhin, le ministre de l'Économie et du climat veut ajouter une trentaine de nouveaux indicateurs pour apprécier...

Bretagne sable

Clap de fin pour le projet d’extraction de sable de coquillier en baie de Lannion

Le projet d’extraction de sable de coquillier dans la baie de Lannion ne verra finalement pas le jour. Le Peuple des dunes du Trégor, collectif qui regroupe plusieurs dizaines d’associations, s'opposait depuis dix ans à ce projet alors que l'utilisation intensive du sable, deuxième matière première...