Publié le 05 septembre 2017

ENVIRONNEMENT

Sous la glace de l’Antarctique, une centaine de volcans menacent de se réveiller sous l’effet du réchauffement

La découverte de 91 volcans sous l’Antarctique, en plus des 47 déjà connus, est inquiétante. La fonte de la couche de glace en cours, sous l’effet du changement climatique, pourrait favoriser leur réveil. L’éruption d’un seul d’entre eux suffirait à déstabiliser toute la partie occidentale du continent. Et accélérerait la montée du niveau des océans.


Chaque jour nous révèle de nouveaux fléaux qui accompagnent le changement climatique. Après les tempêtes, les sécheresses, les guerres, les canicules, les maladies, voici venir un petit nouveau : le volcanisme. Sous l’Antarctique, une équipe de chercheurs de l’université d’Édimbourg a identifié une concentration insoupçonnée de volcans. En plus des 47 déjà connus, les géologues ont identifié 91 structures supplémentaires, situées dans la partie occidentale du continent glacé. Leur étude a été publiée dans la revue de la Geological Society en août.

Volcans Artique

Localisation des volcans découverts sous la glace en Antarctique

Les chercheurs soupçonnent que d’autres n'aient pas encore été détectés. Cela établirait dans cette région du monde la plus grande densité de volcans connus sur la planète, dépassant l’Afrique de l’Est en la matière. Certains s’élèvent à quelques centaines de mètres de haut, d’autres atteignent presque 4 000 mètres. Tous sont nichés sous une épaisse couche de glace de plusieurs kilomètres.

"La grande question est de savoir à quel point ces volcans sont actifs ? C’est quelque chose que nous devons déterminer aussi vite que possible", alerte Robert Bingham, un des auteurs, interrogé par The Guardian. Si un de ces volcans entrait en éruption, "cela pourrait déstabiliser les couches de glace de l'Antarctique occidentale", ajoute-t-il. Le continent est déjà largement malmené. L’épaisseur de la glace a presque diminué de 20 % ces 20 dernières années. Et il y a quelques semaines, le monde s’inquiétait de voir un iceberg de 5 800 km² se fracturer.

Un cercle vicieux

Or "les zones du monde où le volcanisme est le plus actif sont celles qui ont perdu récemment leur couche de glace après une ère glaciaire", rapporte Robert Bingham, qui donne en exemple l’Islande et l’Alaska. La pression de glace au-dessus du dôme volcanique empêche la remontée du magma. Plus la glace fond, plus un volcan est susceptible de se réveiller… et d’accélérer la fonte de la glace.

C’est donc un véritable cercle vicieux que redoutent les chercheurs. Et les conséquences d’une déstabilisation de cette masse de glace australe toucheraient la planète entière. Les chercheurs expliquent : "N’importe quoi qui entraînerait la fonte - comme une éruption - va très certainement accélérer le débit de glace fondue déversée dans les océans"… et donc la remontée du niveau des océans.

Ludovic Dupin @ludovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Macron G7 biarritz Elysee

Paix, économie et écologie : Le monde est à un point de bascule, assure Emmanuel Macron en amont du G7

Initialement axé sur la lutte contre les inégalités, le G7, organisé le 24 et 25 août à Biarritz en France, s’ouvre à tous les enjeux mondiaux, dont celui de l’environnement qui avait été jusque-là mis de côté. Mais les incendies en Amazonie ont remis ce sujet sur le devant de la scène. Dans une...

Nasa amazonie Bresile incendie Nasa

La "crise internationale" des feux en Amazonie s’invite au G7

Si le G7 qui se déroule les 24 et 25 août en France a pour thème principal la lutte contre les inégalités, la question climatique et environnementale va y prendre sa place en force en raison des incendies qui ravagent depuis près de trois semaines la forêt amazonienne. C’est du moins le souhait...

Glacier islande Okjokull plaque JeremieRichard AFP

[Vidéo] L’Islande commémore la disparition de son premier glacier à cause du réchauffement climatique

C'était un des 400 glaciers d'Islande. Okjökull a perdu presque toute sa glace en une trentaine d'années en raison du réchauffement climatique. Les scientifiques lui ont rendu hommage via une plaque commémorative adressée aux générations futures. Leur but est d'éveiller les consciences et d'alerter...

Extinction rebellion climat

Extinction Rebellion : quand des millionnaires financent la désobéissance civile pour le climat

Les militants d'Extinction Rebellion ont reçu un soutien de poids. Plusieurs investisseurs et philanthropes américains viennent de créer un fonds pour soutenir la désobéissance civile sur le climat. Un don de près de 550 000 euros a été effectué. Si aux États-Unis et au Royaume-Uni le mouvement se...