Publié le 22 octobre 2021

ENVIRONNEMENT

Quand les Boomers prennent le pouvoir médiatique, la lutte contre le changement climatique recule

Le groupe Lagardère vient de nommer deux septuagénaires à la tête de Paris Match et du Journal du Dimanche. Si le groupe médiatique contrôlé par Vincent Bolloré, lutte ainsi contre l'âgisme, discrimination négligée, il hypothèque la capacité de deux médias très populaires à chroniquer les priorités environnementales tant le rejet des messages portés par les jeunes générations emmenées par Greta Thunberg, est fort chez les Boomers qui se répandent dans les médias.

Journal du dimanche THOMAS OLIVA AFP
Jerome Bellay (79 ans) a été nommé à la tête du Journal du Dimanche et Patrick Mahé (74 ans) à celle de Paris Match.
THOMAS OLIVA / AFP

L’efficacité de la lutte contre le changement climatique passera par une forte mobilisation de citoyens capables de comprendre la nature du danger et de pousser par voie électorale, au sein de leurs entreprises et ailleurs, des nouveaux modèles dont ils mesureront les bénéfices. La Convention Citoyenne pour le Climat a montré comment une information complète et scientifique sur les enjeux climatiques, transformait des citoyens en activistes proposant des changements radicaux et légitimes. On pouvait espérer que le mouvement fasse tache d’huile. Malheureusement les chaines toute info ont décidé d’agiter des épouvantails (immigration, insécurité, wokisme, Greta Thunberg…) et les porte-parole des boomers y sont nombreux, à l’image d’Alain Finkielkraut ou de Laurent Alexandre. En revanche, le climat, malgré les catastrophes à répétition n’a toujours pas la place qu’il mérite. 

Des semeurs de doute

La nomination de Jerome Bellay (79 ans) à la tête du Journal du Dimanche qui tire à plus de 150 000 exemplaires et celle de Patrick Mahé (74 ans) à la tête de Paris Match qui dépasse les 650 000 exemplaires, propulsent à la direction de ces deux medias populaires, deux hommes de la génération qui se tient le plus loin possible de l’agitation climatique. Ces deux titres du groupe Lagardère sont contrôlés par Vincent Bolloré qui leur applique une stratégie similaire à celle d’Europe 1 où Jean-Pierre Elkabbach (84 ans) est arrivé à la rentrée et le chef du service politique est Louis de Raguenel, qui vient de Valeurs Actuelles. Or le journal d’extrême droite dont le lecteur moyen a plus de 60 ans, est obsédé par le péril vert. Après des Unes anti Greta Thunberg ou Sandrine Rousseau, les dénonciations régulières des ayatollahs verts, il s’active contre "l’écologie politique, ce nouveau radicalisme à combattre". 

Pour surmonter les conflits de générations sur le changement climatique, il faut lui donner la place scientifique qui lui revient. Or la stratégie de Vincent Bolloré qui a conquis à la hussarde le groupe Lagardere après celui de Canal Plus est tout autre. Il cherche à semer le doute, ligne déjà observable sur Cnews

Rupert Murdoch propriétaire de Fox News, a permis à Trump aux États Unis et à Scott Morison en Australie, d’être élus et d’imposer dans leurs pays des politiques pro énergies fossiles. La France condamnée à agir sur le climat, aurait besoin de médias animés par des journalistes formés à comprendre l’urgence climatique. La domination grandissante de Vincent Bolloré sur les medias français n’est pas de bon augure. 

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Cow Pixabay vaches

Le méthane devient (enfin) un sujet majeur de la lutte contre le changement climatique

Si la réduction du CO2 dans l'atmosphère occupe le devant de la scène, la lutte contre les émissions de méthane s'est progressivement imposée comme une mesure indispensable et prometteuse pour atteindre les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Si la problématique émerge depuis...

Raffinerie Exxon Slagen Norvege 01

Les émissions mondiales du secteur pétrole et gaz sont largement sous-estimées, selon la coalition Climate Trace

Le secteur du pétrole et gaz aurait émis près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus que celles reportées officiellement, selon un rapport de Climate Trace. Cette coalition d’ONG, d’entreprises de la tech et d’universités a développé une base de données sur les émissions des grands secteurs...

Neutralite carbone compensation credits carbone istock

COP26 : Le Pacte de Glasgow fixe enfin des règles pour les marchés carbone

À la COP26, les États sont enfin parvenus à un accord sur l'article 6 de l'Accord de Paris, régissant les marchés carbone. Ces derniers, en plein essor, n'étaient plus régulés depuis deux ans. Le texte négocié à Glasgow a permis d'exclure le risque de double-comptage, encore défendu ardemment par...

Mesures fiscales cco 01

Un impôt sur la fortune climatique : l'idée fait son chemin avant les présidentielles

Des termes différents, ISF Climat, ISF climatique ou ISF grand pollueur, recouvrent une même idée : celle d'une taxe verte sur les ménages les plus fortunés. Un projet imaginé par Greenpeace, repris par de multiples candidats de gauche avant l'élection présidentielle. Mais est-ce vraiment la...