Publié le 07 janvier 2022

ENVIRONNEMENT

La présidence de l'Union européenne est l'occasion pour Emmanuel Macron de reprendre le leadership climatique

Et si la présidence française de l'Union européenne, débutée le 1er janvier dernier pour six mois, se transformait en séance de rattrapage du quinquennat sur le climat ? C'est en tout cas ce qu'espèrent les ONG environnementales mais aussi le Haut conseil pour le climat qui appelle Emmanuel Macron à reprendre l'initiative à l'international pour assurer l'avenir de l'Accord du climat. Le Président s'est engagé sur trois sujets : la déforestation importée, les batteries et la taxe carbone aux frontières.

Make our planet great again Damien Valente Terra
Emmanuel Macron est à l'origine du slogan "Make our planet great again" en juin 2017.
Damien Valente / Terra

Depuis le 1er janvier et pour six mois, la France est à la tête du Conseil de l’Union européenne. L’occasion pour Emmanuel Macron, auteur du célèbre "Make our planet great again", de reprendre le leadership climatique alors que le Président a été bien silencieux sur le sujet ces derniers mois. Invité sur TF1 mi-décembre pour expliquer "Où va la France ?", il a mis de côté les sujets liés à l’écologie. "Parler deux heures de son quinquennat sans trouver une seule minute pour parler de l’urgence climatique, à quelque mois de l’élection présidentielle, il fallait oser", s’insurge Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France.

D'autant que le programme en la matière sera chargé puisque la France devra faire avancer le paquet Fit for 55 visant à atteindre une réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Composé d’une quinzaine de propositions de loi (automobile, rénovation, énergie,…), il s’agit du plus important paquet de mesures pour le climat jamais présenté à l’échelle européenne. Il s’attaque aux émissions de tous les secteurs de l’économie européenne, mais aussi aux émissions hors de l’Union à travers le Mécanisme d'ajustement carbone aux frontières et la législation sur la déforestation importée.

"Un moment charnière de la construction européenne"

"Ma préoccupation principale pendant cette présidence sera de garder une cohérence d’ensemble afin de maintenir l’ambition de l’Europe, et d’avoir une transition juste et équilibrée, qui emmène tout le monde" a souligné Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. "Je crois que pendant les six mois qui viennent, nous allons avoir beaucoup de très grands dossiers, à un moment charnière de notre construction européenne" a commenté la ministre.

La France a fait part de trois priorités en matière d’écologie : la lutte contre la déforestation importée, le règlement sur les batteries électriques pour la souveraineté européenne et le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières. Paris pousse depuis plus de dix ans pour l’adoption de ce mécanisme à l’échelle de l’UE afin d’amener les pays non-européens à s’aligner sur le prix du CO2 européen et va œuvrer pour que celui-ci entre en vigueur le plus tôt possible.

"Emmanuel Macron ne doit pas focaliser la PFUE sur des totems électoraux. Une victoire sur la taxe carbone aux frontières ne sera pas synonyme de succès. Le président a trop souvent eu le pied sur le frein, voire enclenché la marche arrière concernant le climat en Europe : soutien au statu quo sur la Politique Agricole Commune, rejet de la fin de vente des véhicules thermiques neufs en 2035, ou encore défense de l’industrie nucléaire dans la taxonomie européenne quitte à soutenir le gaz fossile. Emmanuel Macron doit se saisir de cette opportunité pour se rattraper" réagit Neil Makaroff, responsable des politiques européennes du Réseau Action Climat.

"On est en train de jouer l'avenir de l'Accord de Paris"

Parmi les autres sujets au programme, il y a aussi la mise en cohérence des politiques commerciales avec les objectifs environnementaux de l'Union européenne. Les grands accords commerciaux, tels que le Mercosur par exemple, devront ainsi comprendre des "clauses miroirs" imposant aux producteurs des pays tiers les normes en vigueur au sein de l'UE.

Enfin, le Haut conseil pour le climat (HCC) préconise également, dans un rapport rendu le 16 décembre, de "reprendre l'initiative à l'international sur le climat dans la perspective des futures COP27 en Égypte et COP28 aux Émirats arabes unis, en y associant notamment les acteurs économiques." "On est en train de jouer l'avenir de l'Accord de Paris" et "la France a cette responsabilité de continuer à être très active", a commenté Laurence Tubiana, membre du HCC et l'une des architectes de l'accord de Paris en 2015.    

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Marseille vieux port ludovic marin afp

Montée des eaux : D’ici 30 ans, des tsunamis vont déferler en Méditerranée

Alors que les océans indien et pacifique sont régulièrement touchés par des tsunamis, d'ici 2050, les côtes méditerranéennes seront elles aussi impactées. La probabilité est de 100 %, selon l'Unesco qui vient d'étendre son programme de protection à toutes les zones à risque dans le monde, dont la...

bruxelles tce @Friendsofearth

Traité sur la charte de l'énergie : l'Union européenne reste engagée dans cet accord décrié

Ce vendredi 24 juin se tenait le quinzième et dernier cycle de négociations sur le Traité sur la charte de l’énergie. Ce texte permet à des investisseurs d'attaquer des États quand ils adoptent des lois climatiques qui remettent en cause leurs intérêts. Critiqué depuis des années, le texte faisait...

Canicule chaleur Irak AFP Hussein Faleh

+50°C, tempêtes de sable, manque d'eau... L’Irak, aux premières loges du changement climatique

Si l’été ne fait que commencer, l’Irak étouffe déjà sous les effets de la chaleur. Plus de 50°C ont été enregistrés dans plusieurs villes, où les habitants tentent de se protéger malgré les coupures de courant quotidiennes. Canicule, sécheresse, désertification… Des phénomènes qui devraient se...

Formation deputes

En trois jours, un quart des députés formés au climat et à la biodiversité : reportage au cœur de cet évènement inédit en France

C'est l'heure du bilan. En trois jours, 154 députés ont été formés à la transition écologique, soit plus d'un quart de l'hémicycle à l'heure de la prise de poste des parlementaires. Questions des députés, réflexions des scientifiques... Novethic vous raconte les coulisses de cette démarche inédite...