Publié le 28 novembre 2017

ENVIRONNEMENT

Ouragans Irma et Maria : 2 milliards d’euros de dégâts sur les îles françaises

Les dégâts provoqués par les ouragans Irma et Maria à Saint-Martin et en Guadeloupe début septembre sont évalués à près de deux milliards d'euros, a annoncé mardi le ministère des Outre-mer. Un montant qui rappelle que le changement climatique est un danger dont les dégâts se chiffrent d’ores-et-déjà.

Visite de la ministre des outre-mer après le passage de la tempête Irma à Saint-Martin en septembre 2017.
DR

L'État "estime à 1,956 milliard d'euros le montant des dégâts causés par le passage d'Irma et de Maria sur les îles de Saint-Martin et de Guadeloupe", informe dans un communiqué le ministère des Outre-mer.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin s'est rendue mardi à Bruxelles "pour remettre à la Commission européenne une demande d'activation du Fonds de Solidarité de l'Union européenne (FSUE)", qui a pour but de faire face aux grandes catastrophes naturelles et d'exprimer la solidarité de l'Union européenne à l'égard des régions sinistrées, précise le ministère.

"Les Outre-mer peuvent compter sur mon soutien. L'objectif de la Commission européenne, c'est de fournir une avance (de l'aide, ndlr) avant Noël et après l'accord du Parlement européen et du conseil - les 28 Etats membres, ndlr -, les fonds pourront être inscrits au budget européen", a dit à des journalistes le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, après avoir rencontré Annick Girardin. "L'avance sera de 10%", a précisé la ministre, qui a évalué l'aide total de l'UE à au moins 50 millions d'euros.

L'île de Saint Barthélémy, qui avait été également touchée, n'est "pas éligible au FSUE mais peut éventuellement bénéficier d'autres dispositifs d'aide de l'Union européenne, notamment le Fonds Européen de Développement", précise le ministère. "L'évaluation du montant du concours du FSUE pour Saint-Martin et la Guadeloupe va faire l'objet d'échanges entre les services de l'État et ceux de la Commission européenne", ajoute-t-il.

Les dégâts à Saint-Martin et en Guadeloupe ont été estimés au terme d'une évaluation menée par l'Inspection générale de l'administration (IGA) et du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD). L'estimation a été actualisée après l'évaluation conduite à partir des données de la Caisse centrale de réassurance, précise le ministère.

Le 6 septembre, le cyclone Irma a dévasté Saint-Martin et Saint-Barthélemy, faisant au moins 11 morts. Les 18 et 19 septembre, Maria a frappé la Guadeloupe, y causant la mort d'au moins deux personnes, et la Martinique. Le cyclone a provoqué ses plus gros dégâts en Dominique et sur le territoire américain de Porto Rico.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Densite urbaine covid contre rechauffement climatique

Entre durabilité et lutte contre les épidémies, les grandes villes vont-elles devoir choisir ?

La densité urbaine des mégalopoles a été pointée du doigt partout à travers le monde pour son rôle dans la propagation du virus. Si Paris veut entamer une "cure d'hygiène" en pensant à agrandir les trottoirs, ces aménagements semblent insuffisants pour rassurer des habitants en mal de nature. Un...

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...

Ursula von der leyen CE 270520

Plan de relance européen : la Commission veut construire une "Union de la durabilité pour les générations futures"

Très attendu, le plan de relance européen a été présenté mercredi 27 mai par la Commission européenne. Il propose un nouvel instrument de relance de 750 milliards d'euros, dont 500 milliards de subventions, qui seraient mutualisées entre tous les États membres. L'objectif est d'aider les pays les...