Publié le 28 novembre 2017

ENVIRONNEMENT

Ouragans Irma et Maria : 2 milliards d’euros de dégâts sur les îles françaises

Les dégâts provoqués par les ouragans Irma et Maria à Saint-Martin et en Guadeloupe début septembre sont évalués à près de deux milliards d'euros, a annoncé mardi le ministère des Outre-mer. Un montant qui rappelle que le changement climatique est un danger dont les dégâts se chiffrent d’ores-et-déjà.

Visite de la ministre des outre-mer après le passage de la tempête Irma à Saint-Martin en septembre 2017.
DR

L'État "estime à 1,956 milliard d'euros le montant des dégâts causés par le passage d'Irma et de Maria sur les îles de Saint-Martin et de Guadeloupe", informe dans un communiqué le ministère des Outre-mer.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin s'est rendue mardi à Bruxelles "pour remettre à la Commission européenne une demande d'activation du Fonds de Solidarité de l'Union européenne (FSUE)", qui a pour but de faire face aux grandes catastrophes naturelles et d'exprimer la solidarité de l'Union européenne à l'égard des régions sinistrées, précise le ministère.

"Les Outre-mer peuvent compter sur mon soutien. L'objectif de la Commission européenne, c'est de fournir une avance (de l'aide, ndlr) avant Noël et après l'accord du Parlement européen et du conseil - les 28 Etats membres, ndlr -, les fonds pourront être inscrits au budget européen", a dit à des journalistes le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, après avoir rencontré Annick Girardin. "L'avance sera de 10%", a précisé la ministre, qui a évalué l'aide total de l'UE à au moins 50 millions d'euros.

L'île de Saint Barthélémy, qui avait été également touchée, n'est "pas éligible au FSUE mais peut éventuellement bénéficier d'autres dispositifs d'aide de l'Union européenne, notamment le Fonds Européen de Développement", précise le ministère. "L'évaluation du montant du concours du FSUE pour Saint-Martin et la Guadeloupe va faire l'objet d'échanges entre les services de l'État et ceux de la Commission européenne", ajoute-t-il.

Les dégâts à Saint-Martin et en Guadeloupe ont été estimés au terme d'une évaluation menée par l'Inspection générale de l'administration (IGA) et du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD). L'estimation a été actualisée après l'évaluation conduite à partir des données de la Caisse centrale de réassurance, précise le ministère.

Le 6 septembre, le cyclone Irma a dévasté Saint-Martin et Saint-Barthélemy, faisant au moins 11 morts. Les 18 et 19 septembre, Maria a frappé la Guadeloupe, y causant la mort d'au moins deux personnes, et la Martinique. Le cyclone a provoqué ses plus gros dégâts en Dominique et sur le territoire américain de Porto Rico.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...

Elisabeth borne Julien de rosa afp

Les ministres et haut-fonctionnaires vont être formés aux enjeux écologiques

Le gouvernement a entendu l’appel de la société civile. Alors qu’une pétition réclamait la formation des ministres aux enjeux environnementaux, la Première ministre Élisabeth Borne a approuvé leur demande. En plus des équipes ministérielles, 25 000 fonctionnaires cadres devraient être formés. Si...

Haut conseil pour le climat JULIEN DE ROSA AFP

Le Haut conseil pour le climat appelle à un "sursaut" de la France

C'est un appel à un "sursaut" qu'a lancé le Haut Conseil pour le climat dans un nouveau rapport publié le 29 juin. L'instance pointe un "risque majeur" de ne pas atteindre les objectifs climatiques renforcés pour 2030. Un message fort qui intervient au moment où la ministre de la Transition...

New normal meteoo

Réchauffement climatique : Météo France revoit à la hausse ses "normales" saisonnières

Paris prend les températures de Bordeaux, Strasbourg celles de Lyon... La mise à jour des normales de saison dessine une France plus chaude et plus sèche, particulièrement dans l'Est, et au printemps et en été. Sur la nouvelle période de référence 1990-2020, Météo-France a calculé une hausse des...