Publié le 19 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

Grève mondiale pour le climat : une mobilisation record attendue pour le dernier avertissement de la jeunesse aux politiques

Ce vendredi 20 septembre, pour la troisième fois, et la dernière avertissent-ils, les jeunes du monde entier vont faire grève pour le climat. Ils attendent une mobilisation record à quelques jours du sommet sur l’Action climatique organisé à New York, qui doit être l’occasion pour les États de relever leurs objectifs afin de s’aligner avec l’Accord de Paris.

Le 16 mars dernier, pour la première grève mondiale pour le climat, 150 000 jeunes ont défilé dans toute la France.
@Marina Fabre

5 525, c’est le nombre d’événements prévus pour la troisième grève mondiale pour le climat, organisée ce vendredi 20 septembre. Des millions de jeunes de 156 pays, du Canada jusqu’à l’Australie, en passant par le Brésil, le Sénégal, l’Afghanistan ou encore les Philippines, vont une nouvelle fois sécher les cours pour tenter de convaincre leurs chefs d’État et de gouvernement d’accélérer la lutte contre le changement climatique. Ces derniers sont attendus lundi 23 septembre à New York pour le sommet sur l’action climatique organisé par l’ONU au cours duquel ils doivent revoir à la hausse leurs engagements.

"Si nous sortons dans les rues, c’est parce que nous vivons avec une inquiétude dont on ne se détache pas, expliquent les jeunes du mouvement Youth for Climate France. Nous avons peur. Et nous sommes en colère. Il est aujourd’hui primordial que nos dirigeants politiques aient le courage de prendre des décisions fortes, de lutter contre les pouvoirs des lobbys d’intérêts privés. Nous ne pouvons plus nous satisfaire de petits pas. Nous voulons de vraies décisions durables, à l’heure où nous ne pouvons plus éviter les impacts du réchauffement climatique".

Le record de mars devrait exploser

En France, plus de 120 événements ont été recensés. À Paris, la grève commencera à 12h30 à Nation et se terminera par un rassemblement au Parc de Bercy avec ateliers, conférences, village associatif et assemblées citoyennes. Une action de désobéissance civile devant une institution publique devrait ponctuer le parcours. Plus de 90 organisations, parmi lesquelles des associations écologistes ou de défense des droits sociaux, mais aussi des syndicats, soutiennent la mobilisation. L’Union syndicale Solidaires appelle même les salariés à faire grève eux aussi. Comme 72 autres syndicats à travers la planète.

En Allemagne 191 événements sont prévus alors que, sous la pression de la rue, la chancelière Angela Merkel doit dévoiler vendredi sa grande loi climatique. Le principal syndicat du pays, Verdi, encourage lui aussi ses plus de deux millions de membres à participer aux grèves. Elle est talonnée par le Royaume-Uni, où 139 événements sont d’ores et déjà programmés, et où le syndicat  TUC a appelé des millions de travailleurs à s’arrêter de travailler pendant 30 minutes. 2 500 entreprises, principalement aux États-Unis, et 6 300 sites Internet, ont également rejoint le mouvement.

Aux Pays-Bas, de vastes grèves ciblant notamment la compagnie pétrolière Royal Dutch Shell sont programmées à Amsterdam et à La Haye. En Europe de l’Est, des manifestants s’opposeront à l’extension de l’exploitation minière en Silésie (Pologne). Et à New York, la grève sera menée par Greta Thunberg, arrivée dans la ville pour participer au sommet du secrétaire général de l'ONU. Les organisateurs s’attendent ainsi à dépasser le nombre record de 1,6 million de personnes mobilisées dans le monde, enregistré le 16 mars dernier, pour la première journée de grève mondiale.  

Une semaine de mobilisation climatique

Le 20 septembre marquera le début de la semaine de mobilisation générale pour le climat. Le samedi 21, des marches et des actions de nettoyage seront organisées partout dans le monde alors que se tiendra à New York le Sommet de la jeunesse pour le climat avec des représentants internationaux. À Paris, une marche est prévue de Saint-Michel au parc de Bercy à 14h30 et dans la matinée, un rassemblement place de la Madeleine sera organisé avec des Gilets jaunes. Puis des actions de désobéissance civile sont prévues toute la semaine "pour faire la lumière sur les principaux responsables du chaos climatique", avant un nouvel appel à la grève le vendredi 27 septembre.

"Notre principale revendication est la relève des objectifs climatiques pour atteindre la neutralité carbone en 2050, résume Jean-François Julliard, le directeur de Greenpeace France. Avec ces nombreuses sorties médiatiques, Emmanuel Macron veut nous faire croire qu’il est à la hauteur des enjeux, mais c’est surtout le roi du blabla. Nous ne sommes pas dupes." 

En amont de cette semaine de mobilisation, l’Observatoire Energie-Climat, créé il y un an pour évaluer les résultats du gouvernement en matière climatique, a dressé un nouveau bilan décevant. "Les neuf indicateurs principaux sont au rouge", constate Anne Bringuault, du RAC. Si les émissions de gaz à effet de serre nationales ont baissé de 4,2 % entre 2017 et 2018, elles restent 4,5 % plus élevées que les objectifs fixés. Les deux secteurs les plus mauvais sont ceux des transports et du bâtiment, avec des écarts de 12,6 % à 14,5 %.    

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Grève mondiale pour le climat : de plus en plus d'entreprises poussent leurs salariés à manifester

Le 20 septembre, trois jours avant le sommet onusien sur le climat, les jeunes vont se retrouver dans les rues du monde entier pour montrer leur détermination à lutter contre le changement climatique et appeler les acteurs étatiques et économiques à l’action. À cette occasion, de...

Greta Thunberg à l’Assemblée : les députés face à la science

"Prix Nobel de la peur", "prophétesse en culottes courtes", "gourou apocalyptique"... face à la polémique qu'a entraîné sa venue à l'Assemblée nationale, Greta Thunberg ne s'en est tenu qu'aux faits scientifiques. Son discours, étayé par celui de la climatologue membre du Giec, Valérie...

Grève des jeunes pour le climat : "on préfère sécher plutôt que griller !"

Ils étaient 30 000 à 40 000 jeunes à défiler ce vendredi 15 mars à Paris et près de 150 000 partout en France pour la grève mondiale pour le climat lancée par la jeune Suédoise Greta Thunberg. À travers le monde, 120 pays se sont mobilisés. Les journalistes de Novethic ont suivi le cortège...

Grève pour le climat : comment Greta Thunberg est parvenue à mobiliser les foules...et les journalistes

La deuxième journée de grève pour le climat en France a été marquée par la venue exceptionnelle de Greta Thunberg, devenue en quelques mois seulement une véritable icône pour le climat. Alors qu'elle a débuté toute seule devant le Parlement suédois, elle est maintenant suivie par des...

[Génération climat] La désobéissance civile : des actions radicales qui attirent une jeunesse dans l'urgence

Les actions de désobéissance civile connaissent un nouveau souffle en France, en partie portées par un attrait de la jeunesse pour des méthodes plus radicales. Les pétitions et les marches ne suffisent plus à répondre au sentiment d'urgence de cette génération, la première à connaître les...

Extinction Rebellion, le mouvement de désobéissance civile, débarque en France

Les actions de désobéissance civile sont de plus en plus plébiscitées par les militants écologistes. Ce vendredi 19 avril, trois grandes ONG – Greenpeace, Les Amis de la Terre et ANV-COP21, soutenues par une dizaine d’autres, appellent à une action de masse pour "bloquer la République des...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Blocage Lafarge Pantin XR

Pollution du BTP : les militants écolos bloquent Lafarge après avoir ciblé BlackRock

Après avoir pris pour cible BlackRock la semaine dernière, les activistes écologistes ont bloqué le 17 février les sites des cimentiers Lafarge et Cemex pour dénoncer l'impact sur l'environnement et la biodiversité du BTP. À l'initiative du mouvement de désobéissance civile Extinction Rebellion,...

Protocole de kyoto NB ina

[À l’origine] Le protocole de Kyoto, 1er accord international sur le climat, n’a que quinze ans

Si la reconnaissance des problèmes liées au changement climatique date des années 80, le premier accord international sur le climat, le Protocole de Kyoto, n'est entré en vigueur qu'en 2005, sans la plupart des plus gros pollueurs comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou l'Inde. 15 ans plus...

Elisabeth borne conseil des ministres elysee

Adaptation, biodiversité, exemplarité de l'État : ce qu’il faut retenir du 4e Conseil de défense écologique

Au menu du quatrième Conseil de défense écologique, qui se tenait ce mercredi 12 février, le gouvernement a promis des mesures d’adaptation au changement climatique censées protéger 17 millions de Français. Il confirme la protection d’un tiers du territoire dans le cadre de la conférence onusienne...

Pacte vert européen : vers une taxe carbone aux frontières plus juste pour les ménages modestes

Parmi les nombreuses mesures du Pacte vert européen, il y a la mise en place d'un mécanisme carbone aux frontières : comprendre une taxe carbone ou une extension du marché carbone européen aux produits importés. Selon une étude de l'OFCE et de l'Ademe, celle-ci pèserait moins sur les ménages les...