Publié le 27 juillet 2020

ENVIRONNEMENT

Conseil de défense écologique : le gouvernement dévoile les premières mesures issues de la Convention citoyenne pour le climat

C’est une première étape dans la transcription des propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). Le cinquième Conseil de défense écologique, qui s’est tenu ce lundi 27 juillet, a fait l’objet de plusieurs annonces sur la thématique "se loger". "Des sujets qui touchent directement au quotidien des Français et qui sont cruciaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et protéger la biodiversité", a précisé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Barbara pompili elysee
Parmi les mesures à retenir, il y a l'interdiction des terrasses chauffées, des chaudières au fuel ou encore des passoires thermiques.
@Elysée

Le Conseil de défense écologique du lundi 27 juillet a acté certaines mesures réglementaires issues de la Convention citoyenne pour le climat. Les annonces concernent principalement la thématique "se loger". La rénovation thermique des bâtiments, secteur qui représente 20 % des émissions de gaz à effet de serre de la France, doit ainsi être accélérée en mettant l’accent sur la lutte contre les passoires thermiques.

Le gouvernement va introduire, par décret, la performance énergétique dans la définition de la "décence" d’un logement à compter du 1er janvier 2023. Au-dessus de 500 kilowattheures au m² par an (la note G, la plus mauvaise, est attribuée à partir de 450 kwh), le propriétaire devra réaliser des travaux, au risque que le juge interdise à ce dernier de percevoir un loyer, voire interdise la location d'un tel logement. Cette mesure toucherait 120 000 logements.

La fin des chaudières au fuel et des terrasses chauffées

Le gouvernement entend aussi interdire le remplacement des chaudières au fioul et au charbon à partir du 1er janvier 2022. Il sera également interdit d’en installer dans des logements neufs. 3,5 millions de logements sont encore chauffés par ce combustible en France, selon Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État au Logement. Pour cela, les aides aux ménages à la rénovation énergétique "seront plus que doublées", assure-t-elle. En outre, d’ici le printemps, le chauffage extérieur sera interdit sur l’espace public pour mettre fin aux terrasses chauffées et les portes des bâtiments climatisées ou chauffées, ouverts au public, devront être fermées.

Concernant l’étalement urbain, "qui augmente les déplacements et la dépendance à la voiture individuelle, réduit le potentiel agricole et le stockage de carbone, accroît les risques d'inondation et la dévitalisation des centres-villes", l’objectif est de "diviser par deux le rythme de bétonisation dans la prochaine décennie", promet Barbara Pompili. Un fonds de "plusieurs centaines de millions d’euros" sera créé pour réhabiliter "des centaines d’hectares de friches industrielles", a-t-elle aussi annoncé.

Une circulaire va par ailleurs être envoyée aux préfets afin de veiller à l’artificialisation dans les dossiers d’autorisation commerciale avant qu’un moratoire ne soit introduit par voie législative. Quant aux projets de nouveaux entrepôts d’e-commerce, une mission parlementaire devra passer en revue les dispositifs fiscaux qui favorisent l’étalement urbain. En effet, ces hangars ne sont pas soumis à la taxe sur les surfaces commerciales. La ministre s’était pourtant déclarée pour un moratoire de six mois, mais a reculé sur ce sujet alors que deux nouveaux entrepôts Amazon sont sur le point d’être autorisés.

30 % de surface terrestre protégée

Enfin, le Conseil de défense écologique acte la création de deux parcs naturels régionaux, au mont Ventoux et dans la baie de Somme-Picardie maritime. Par ailleurs, une réserve naturelle nationale, la forêt de la Robertsau, en Alsace est créée. Cela permet à la France d’atteindre 30 % de sa surface terrestre protégée, un objectif qui sera porté à la convention onusienne sur la biodiversité en mai prochain.

D’autres mesures, issues du travail de la Convention citoyenne pour le climat, seront inscrites dans un projet de loi qui doit être présenté en conseil des ministres en novembre et au Parlement en janvier 2021. "Je serai la garante de l’implication des citoyens à toutes les étapes car il est très important qu’ils continuent de faire le suivi de leur travail, a assuré Barbara Pompili. Nous allons prendre les thématiques de la convention bout par bout pour avancer sur des bases solides."

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Pompage petrole CC0 01

Shell, BP… Les objectifs climats de géants des hydrocarbures incompatibles avec l’Accord de Paris

1,81°C d'ici 2069 pour Shell, 1,73°C pour Equinor... Des chercheurs ont passé au crible les objectifs climatiques de géants du pétrole et du gaz. Sans surprise, aucun n'arrive à limiter son réchauffement à +1,5°C, rendant leur trajectoire d'émission incompatible avec l'Accord de Paris.

Fresqueduclimat

Climat, biodiversité, mobilité, nouveaux récits et textile : cinq fresques à découvrir sur la transition écologique

Tout a démarré avec la Fresque du climat, créée en 2018, afin de sensibiliser au changement climatique. Déjà suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes, elle a fait des émules sur différents sujets. L’objectif est de former par le jeu sur des enjeux complexes et ainsi pousser à l’action....

IStock 1152368018 1 01

Pêche illégale, braconnage... session de rattrapage à l'ONU pour tenter de réguler la haute mer, le Far West des océans

Ce nouveau rendez-vous accouchera-t-il d'un traité ambitieux ? Braconnage, pêche illégale... la haute mer est aujourd'hui considérée comme une zone de non-droit alors qu'elle représente 64 % des océans. Les Etats membres de l'ONU vont tenter de réguler ces espaces de biodiversité. L'enjeu est de...

Montage photo ok

Paysages calcinés, lacs asséchés, animaux morts, fleuves taris… l’été caniculaire en 8 photos choc

Des vagues de chaleur s'abattent sur l’Hexagone depuis le début de l’été et mettent les écosystèmes à rude épreuve. Chaque nouvel épisode de sécheresse accable un peu plus la faune et la flore qui paient un lourd tribut de cet été historiquement chaud en métropole. Des photos déjà tristement...