Publié le 12 septembre 2021

ÉNERGIE

Sailcoop veut faire des voiliers une alternative durable à l’avion

Fini les voyages express. Alors que le transport aérien est pointé du doigt pour son impact environnemental, Sailcoop signe une ode au temps long. La coopérative veut lancer un réseau de transport de voiliers. La première ligne sera lancée à l'automne en direction de la Corse. Plusieurs traversées transatlantiques sont également à l'ordre du jour. 

Sailcoop voilier tourisme mbbirdy istock
Il faudra compter trois semaines à un mois pour rejoindre New York et un à deux jours pour aller en Corse.
mbbirdy / Istock

"Dans le voyage, il y a le temps du voyage. Ce n’est pas voir vite, c’est voir et vivre en même temps". Cette ode au temps long de Marguerite Duras est le fil conducteur d’une nouvelle coopérative française qui s’est lancé au cœur de l’été : Sailcoop. L’ambition est de bâtir un réseau innovant de transport de passagers grâce à une flottille de voiliers. À la barre, trois hommes engagés. Maxime Blondeau, fondateur de l’écosyndicat Printemps écologique, Arthur Le Vaillant, navigateur et cofondateur de Génération 21 et enfin Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’avenir, Blue Bees et La Bascule. 

"Cela fait plus de sept ans que je ne prends plus l’avion. Or ma femme est brésilienne et pour aller voir sa famille c’était compliqué. J’ai donc cherché une alternative, la plus écologique possible, à l’avion. Et je me suis rendu compte qu’il y avait une vraie demande", explique à Novethic Maxime de Rostolan qui a traversé l’Atlantique à la voile en 2007. Concrètement Sailcoop ambitionne de créer plusieurs types de trajet dont des lignes courtes régulières vers la Corse, les îles Britanniques et les îles côtières françaises et des flottilles donc des flottes de plusieurs voiliers, pour les longues traversées vers les Antilles, l’Afrique, les États-Unis ou le Brésil. 

"Dans quelques années, plus personne ne prendra l’avion pour son loisir"

Comptez 24 à 36 heures pour la Corse et de trois semaines à un mois pour aller à New-York. Sailcoop s’adresse à des voyageurs soucieux de leur impact carbone, à des backpackers (un bourlingueur) ou encore des travailleurs nomades puisqu’une connexion wifi pourra être proposée. Pour le prix, la coopérative vise 50 à 120 euros par jour de navigation pour les trajets fixes vers la Corse par exemple et 80 à 110 euros pour les grandes traversées, en espérant ne pas dépasser 2 000 euros pour les traversées transatlantiques.

"Dans quelques années, plus personne ne prendra l’avion pour son loisir. Ça n’existera plus", croit Maxime de Rostolan. En attendant, la coopérative ambitionne d’embarquer 30 000 passagers d’ici 2024 et de construire un réseau de 500 navires. Chaque voyageur deviendra ainsi sociétaire de la coopérative. "Alors que nos modes de vie mettent en péril climat et biodiversité de manière évidente, nous pensons, et vous savez, qu’il est temps de repenser nos manières de découvrir le monde", notent les trois fondateurs. Prochaine embarcation à l’automne pour l’île de Beauté. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Plan velo france unsplash

Un nouveau plan, doté de 250 millions d’euros, vise à faire de la France "la nation du vélo"

Le plan vélo, dont le succès n'est plus à démontrer, est prolongé. En 2023, ce sont 250 millions d’euros qui vont être débloqués pour soutenir les aides à l’achat de bicyclettes, développer les aménagements cyclables ou encore former les plus jeunes à la pratique. Le dispositif, qui fête son...

Trains gratuits espagne mobilite durable THOMAS COEX AFP

Espagne : des trains gratuits pour encourager la mobilité durable et lutter contre l’inflation

Prendre le train gratuitement, c’est maintenant possible pour des milliers d’Espagnols. Face à l’augmentation des prix du carburant, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures visant à favoriser l’usage des transports publics jusqu’à la fin de l’année 2022. Un dispositif bon pour le porte-monnaie...

Train mobilite durable istock

Autriche, Allemagne… les "tickets climat" pour le train inventent la mobilité du futur

Et si on voyageait sans entrave, avec un seul ticket, du métro au TGV, de Paris à Mulhouse en passant par Marseille ? C’est l’idée du Klimaticket, lancé en Autriche, qui propose pour 3 euros par jour, un ticket illimité pour l’ensemble des transports en commun privés et public dans tout le pays. Un...

Parking voitures electriques flotte automobile recharge istock

Automobile : le tout-électrique en 2035 n’est pas la solution miracle

Le 8 juin, le Parlement européen a voté en faveur de l’interdiction des ventes de voitures neuves thermiques à partir de 2035. Un vote qualifié d’historique par beaucoup. Mais il ne s’agit là que de la première marche à gravir pour transformer en profondeur le secteur de la mobilité. Réduction du...