Publié le 19 janvier 2022

ÉNERGIE

Mobilité : l’infographie qui casse certains préjugés sur la voiture et le vélo

La voiture reste le mode de transport privilégié des Français selon la dernière enquête de l'Insee. Celle-ci dévoile des enseignements intéressants, à contre-courant de certains préjugés qui voudraient par exemple que la voiture soit l'apanage des plus modestes ou que le vélo soit réservé aux bobos. Alors que les prix à la pompe continuent de flamber, l'occasion est idéale pour inciter à un changement profond de notre mobilité. 

Velo voiture pietons deplacements pixabay stocksnap
Les 10 % les plus modestes font partie de ceux qui se déplacent le plus en vélo.
@Pixabay / stocksnap

La voiture, toujours n°1. Selon la dernière enquête de l’Insee sur les déplacements des Français, publiée tous les dix ans, la voiture est toujours le mode de déplacement privilégié dans l’Hexagone. Elle représente 63 % des trajets quotidiens, très loin devant la marche (24 %), les transports en commun (9 %) et le vélo (3 %). Si son utilisation a légèrement baissé en dix ans, le nombre de kilomètres parcourus en voiture a quant à lui augmenté de 9 % entre 2008 et 2019. Or, dans une logique de transition écologique, nous allons devoir nous passer de ce mode de transport, très polluant, y compris quand il s’agit d’une voiture électrique.

Sans surprise, ce sont ceux qui vivent en zone rurale, où l’offre de transports en commun est limitée et les déplacements en vélo ou à pied pas toujours sécurisés, qui utilisent le plus la voiture. Ainsi, à la campagne, quatre trajets sur cinq se font en voiture contre un sur trois dans l’agglomération parisienne. Mais contrairement à une idée reçue qui voudrait que l’automobile soit l’apanage des ménages les plus modestes – renforcée par la crise des Gilets Jaunes – l’étude de l’Insee montre que ce sont en fait les plus riches qui se déplacent principalement en voiture. Un taux qui peut atteindre 70 % parmi les populations les plus aisées contre 39 % parmi les plus modestes.

Infog comment se deplacent les francais

41 % des trajets du quotidien font moins de cinq kilomètres

Autre idée reçue, sur le vélo, qui serait réservé aux bobos et aux urbains. L’étude de l’Insee montre en effet que ce mode de transport est surtout pratiqué par les cadres et les professions intellectuelles supérieures (5 % de leurs déplacements). Mais lorsqu’on prend en compte les revenus, il est difficile d’établir un lien. Ainsi, ce sont les 1er et 5e déciles (le 1er décile correspond aux 10 % les plus pauvres) qui se déplacent le plus en vélo. En outre, la part du vélo n’évolue pas beaucoup en fonction de la taille de la ville, et c’est notamment à Paris qu’elle est la plus faible.

Les données de l’Insee s’arrêtent cependant en 2019, juste avant la pandémie de Covid-19 qui a vu l’essor des coronapistes, ces pistes cyclables temporaires créées en vue de décongestionner les transports publics. Dans la capitale, 50 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires ont ainsi été pérennisées et 7 % des déplacements se feraient désormais à vélo, contre 2 % avant. Quand on sait que 41 % des trajets du quotidien font moins de cinq kilomètres, le vélo apparaît dès lors comme la solution idéale pour se substituer à la voiture.

Outre l’argument environnemental, l’argument économique pèse de plus en plus en faveur d’un changement vers des mobilités plus propres. Les prix à la pompe ne cessent de grimper. Le gazole, carburant le plus utilisé en France, a pour la première fois franchi le seuil de 1,60 euro le litre la semaine passée, dépassant le pic des prix qui avait eu lieu en octobre 2018, juste avant le début du mouvement des Gilets jaunes. C'est sans doute le bon moment pour accompagner les ménages les plus touchés vers des véhicules moins émetteurs.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Le vélo, l’un des grands gagnants annoncés du déconfinement

Comment se déplacer quand la fin du confinement entrera en vigueur ? Dans plusieurs villes du monde, c’est le vélo qui est retenu car il permet de garantir la distanciation sociale tout en évitant la pollution de l’air, soupçonnée d’aggraver les risques liés au coronavirus. Le gouvernement...

[Infographie] Mobilités du quotidien : les Français "prisonniers" de la voiture malgré une prise de conscience écologique

La révolte des Gilets Jaunes contre la hausse de la taxe carbone sur les carburants a fait apparaître une véritable fracture sur la question des transports. Si la voiture reste le principal mode de déplacement des Français, beaucoup en sont prisonniers, faute d'offres alternatives. C'est...

Trains de nuit et petites lignes : 2021 marque le retour en force du train à petite vitesse

La renaissance des trains de nuit et des petites lignes ferroviaires en 2021 répondent à une demande pressante des citoyens, par nostalgie mais surtout car cette mobilité douce a de sérieux atouts dans sa besace. Elle est à la fois économique et écologique. Une bonne nouvelle pour le...

Sailcoop veut faire des voiliers une alternative durable à l’avion

Fini les voyages express. Alors que le transport aérien est pointé du doigt pour son impact environnemental, Sailcoop signe une ode au temps long. La coopérative veut lancer un réseau de transport de voiliers. La première ligne sera lancée à l'automne en direction de la Corse. Plusieurs...

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Trafic automobile voitures pollution air istock

L’industrie automobile en route vers l’électrification peine encore à changer de modèle

L’industrie automobile apparaît bien engagée pour passer au véhicule électrique, les annonces en ce sens se multipliant sous l'effet du durcissement des normes. Mais la transition se passe moins facilement qu'il n'y parait car les constructeurs automobiles demeurent encore bien accros au moteur...

Sncf alstom

Le secteur ferroviaire s'organise pour rendre le train plus écologique et accessible

Le train est la star de la mobilité écologique. Pourtant, le secteur ferroviaire français doit faire face à plusieurs défis, notamment le vieillissement du réseau. Pour y faire face, l'association Care accompagne des PME sous-traitantes d'Alstom pour qu'elles gagnent en efficacité. À terme, la...

Plan velo france unsplash

Un nouveau plan, doté de 250 millions d’euros, vise à faire de la France "la nation du vélo"

Le plan vélo, dont le succès n'est plus à démontrer, est prolongé. En 2023, ce sont 250 millions d’euros qui vont être débloqués pour soutenir les aides à l’achat de bicyclettes, développer les aménagements cyclables ou encore former les plus jeunes à la pratique. Le dispositif, qui fête son...

Trains gratuits espagne mobilite durable THOMAS COEX AFP

Espagne : des trains gratuits pour encourager la mobilité durable et lutter contre l’inflation

Prendre le train gratuitement, c’est maintenant possible pour des milliers d’Espagnols. Face à l’augmentation des prix du carburant, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures visant à favoriser l’usage des transports publics jusqu’à la fin de l’année 2022. Un dispositif bon pour le porte-monnaie...