Publié le 08 novembre 2018

ÉNERGIE

En pleine transition énergétique, 118 bus diesel de la RATP vont être remis en circulation en Ile-de-France

Île-de-France Mobilités, qui gère le réseau des transports en commun dans la région parisienne, confirme que 118 bus diesel vont être remis en circulation le temps de recevoir assez de bus propres - d'ici fin 2020 - pour répondre à l'extension du réseau dans le cadre du Grand Paris. 250 nouveaux arrêts vont être ajoutés d'ici avril prochain mais cela nécessite plus de véhicules.

Une partie de ces bus ne pourront rouler qu'en banlieue car ils sont interdits dans la capitale.
@Wikipédia

D’ici 2025, tous les bus roulant en Île-de-France seront propres, c’est l’engagement pris par Valérie Pécresse, présidente de la Région et d'Ile-de-France Mobilités qui gère les transports en commun. Sauf qu’en attendant, pour faire face à l’extension du réseau, ce sont 118 bus diesel qui vont être ressortis des garages pour combler les manques.

Une annonce qui a surpris de nombreux Franciliens, en pleine guerre des automobilistes contre la hausse prix des carburants justifié par la lutte contre le changement climatique. Et une décision totalement paradoxale avec les plans climat adoptés par la France et la ville de Paris.

Les réserves sont vides

Le plan de restructuration du réseau de bus parisien appelé "le Grand Paris des bus" lancé en 2017 prévoit la modification de 53 lignes de bus et l'ajout d'environ 250 arrêts en avril 2019. Cela va entraîner la mise en circulation de 118 bus supplémentaires, mais les stocks de véhicules propres sont vides, a indiqué la RATP à l'AFP.

Ce sont donc des bus parmi les plus polluants, avec une vignette Crit’air 4 ou 5, qui vont de nouveau rouler. A priori, ils iront en priorité en banlieue parisienne car les véhicules de transports de personnes avec une vignette Crit’air 5 sont interdits dans Paris intra-muros.

Soucis techniques

"Ces matériels vont faire l'objet d'une rénovation intérieure et sont tous équipés de filtres à particules permettant de limiter les émissions de polluants", assure toutefois la RATP. Selon une information de L’Usine Nouvelle, le groupe aurait proposé des véhicules hybrides à IDF Mobilités qui aurait rejeté cette solution pour des raisons techniques.

En début d’année, la RATP et Île-de-France Mobilités ont lancé un énorme appel d’offres portant sur 250 à 1 000 véhicules propres, pour un montant maximum de 400 millions d'euros. Les résultats sont attendus début 2019 et les premières livraisons arriveront fin 2020. Entre-temps, il faudra boucher les trous. La flotte de la RATP compte actuellement 4 700 bus, donc 800 hybrides, 140 roulant au gaz et 74 bus électriques.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voiture electrique nouvelle zoe renault

La voiture électrique vendue au même prix que son équivalent thermique d'ici 2024

Comment booster les ventes de voitures électriques ? Cette question va peut-être bientôt être réglée grâce à la baisse des coûts de production des batteries. Les spécialistes du cabinet AlixPartners prédisent en effet que leur prix sera équivalent à ceux d'un moteur thermique d'ici 2024, passant...

La Jamais Contente de Jenatzy a Acheres en 1899

[À l’origine] La Jamais Contente : la voiture électrique qui a dépassé les 100 km/h… en 1899

À la fin des années 1800, le choix du meilleur type de propulsion n’était pas encore établi. Si le moteur à explosion avait de nombreux avantages, beaucoup croyaient à l’électricité pour la mobilité. Une voiture électrique franco-belge tentera de le prouver en devenant le premier véhicule à dépasser...

Manifestation Anti SUV de Greenpeace en Allemagne DanielMuller Greenpeace

Salon de Francfort : Greenpeace dénonce l'impact de l'automobile sur la planète

Près d'un dixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C'est, selon l'ONG environnementale Greenpeace, le bilan carbone 2018 de l'industrie automobile, pointée du doigt pour son impact sur l'environnement. Un calcul choc juste avant le lancement du salon automobile de Francfort, en...

Les francais prennent de plus en plus le train

Record de voyageurs en train : le patron de la SNCF y voit une prise de conscience écologique

C'est un succès pour Guillaume Pepy. Le président de la SNCF a annoncé un trafic record de 26 millions de passagers cet été. Pour lui, pas de doute, cette croissance s'explique par une prise de conscience écologique de la part des Français, au détriment de l'avion. Le flygskam, la honte de prendre...