Publié le 16 novembre 2018

ÉNERGIE

Gilets jaunes : seulement un cinquième des taxes sur le carburant va à la transition énergétique

Entre la hausse des températures et celle du prix des carburants, le combat n’est pas si simple à arbitrer par les Français, autant soucieux de voir la planète se dégrader que de voir leur pouvoir d’achat reculer. Ils expriment leur colère dans la manifestation des "Gilets Jaunes" ce 17 novembre. Pour le gouvernement, le choix est fait en faveur de la transition écologique… même si moins d’un cinquième des taxes récoltées ira à la transition écologique.

Symbolisé par les gilets jaunes, une manifestation nationale est prévue le 17 novembre contre la hausse des taxes sur la carburants.
@PhilippeHuguen/AFP

[Mis à jour le 16 novembre 2018] 78 % des Français estiment "justifié" l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro. 76 % des Français jugent même que ces hausses sont "une mauvaise chose car il faut avant tout favoriser le pouvoir d'achat des Français, quitte à ce qu'ils utilisent plus longtemps des produits pétroliers" dans les années à venir.

Les mesures annoncées par le Premier ministre, Édouard Philippe, pour "apporter des réponses aux préoccupations des Français" ne semblent pas apaiser la mobilisation des citoyens. Même le doublement de la prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule moins polluant semble passer inaperçu. 

Cette manifestation des gilets jaunes pourrait sonner comme un accroc dans le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), publié le 8 octobre dernier. Celui-ci avait marqué l’opinion en assurant que le réchauffement de 1,5°C à 2°C interviendrait entre 2030 et 2050 et qu’il fallait d’ores et déjà engager des transformations "rapides" et "sans précédent", sous peine de "changements profonds voire irréversibles".

Soutien des ONG

Mais face à ce danger à moyen terme, les Français constatent l’impact du prix des carburants sur leur quotidien. En un an, le prix du gazole a progressé d'environ 23 % et celui de l'essence de 15 %. À 1,51 euro en moyenne la semaine dernière, le prix toutes taxes comprises du gazole a atteint un niveau jamais constaté depuis au moins le début des années 2000. Pour l'essence sans plomb 95, il faut remonter à mi-2014 pour retrouver des niveaux similaires, à 1,53 euro le litre.

En ce sens, les manifestants ont même reçu le soutien d'ONG environnemental. 23 d'entres elles ont écrit dans une tribune : "La vulnérabilité des Français au prix des carburants est un fait. Des mesures doivent donc être adoptées pour les sortir de cette dépendance. (Or) à l'instar des précédents gouvernements, le gouvernement actuel mène une politique des transports qui, à ce jour, n'est ni cohérente avec l'urgence climatique, ni juste socialement".

60 % de taxes

La hausse actuelle du prix des carburants est due à deux facteurs : la flambée des cours du brut connue en septembre et l'alourdissement des taxes. Ces dernières représentent 56 à 60 % des prix, selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

La principale est la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Elle a progressé de 3,9 centimes par litre. En incluant la TVA, les taxes sur le gazole ont augmenté de 14 % et de 7,5 % pour l'essence en un an. Et elles doivent encore s’accroître l'an prochain, selon le projet de budget 2019.

Pour le Premier ministre Édouard Philippe, cette politique est parfaitement assumée. Le 24 octobre dernier lors des questions au gouvernement, il défendait des "mesures courageuses" afin de "faire en sorte que l'utilisation constante et croissante du fioul et du pétrole soit moins simple".

19 % pour la transition écologique

Il ajoute : "Lorsqu'on dit qu'il faut décarboner l'économie, tout le monde est d’accord. Mais quand on applique ces beaux principes sur l'utilisation de l'essence ou du gazole, c’est plus difficile à assumer. Nous, nous prenons nos responsabilités".

 

Reste que la fiscalité alourdie sur les carburants ne va pas uniquement vers l’écologie. Selon un rapport de l’Assemblée Nationale, la TICPE en 2019 devrait rapporter 37,7 milliards d’euros, soit une hausse de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2018. Sur cette somme, 17 milliards iront au budget général de l’État et 7,2 milliards pour la transition écologique, soit 19 % du total (contre 21 % l’année passée). Le reste est réparti entre Départements, Régions et l’Agence de financement des infrastructures des transports de France.

Dans le Parisien, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, assure entendre "les inquiétudes des Français". Toutefois, il n’envisage "aucun retour en arrière" au sujet de l’accroissement des taxes sur les carburants en 2019. Il parle d’une "une politique conçue pour réduire le réchauffement climatique et les morts prématurées liées à la pollution de l’air". Reste à voir si la mobilisation du 17 novembre fera changer d’avis Matignon et Bercy.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Automobile : quand le passage du diesel à l'essence fait augmenter les émissions de CO2 en France

Pour la première fois en 23 ans, les voitures neuves émettent plus de CO2. L'explication est à aller chercher du côté des véhicules essence qui ont pris le dessus sur les diesels, notamment à la suite du Dieselgate. Si les moteurs à essence émettent moins de particules fines, ils émettent...

[LE CHIFFRE] La voiture électrique moins chère que l'essence dès 2025

Ce qui semblait impossible il y a encore quelques années va se réaliser d'ici peu. Les voitures électriques seront moins chères à l'achat que leurs équivalents thermiques d'ici sept ans seulement. C'est ce que révèle une étude de Bloomberg. En cause, la baisse du prix du lithium, mais...

Alimentée au charbon, la Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une petite voiture à essence

En prenant en compte le CO2 émis tout au long de leur cycle de vie, les chercheurs du MIT ont estimé que la voiture électrique Tesla Model S émettait plus de CO2 qu'une petite Mitsubishi Mirage à essence. Des résultats surprenants mais explicables : les chercheurs se sont focalisés sur le...

Taxes sur les carburants : le gouvernement tente l’apaisement

A trois jours de la manifestation annoncée par les gilets jaunes, le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé une série de mesures. Chèque énergie augmenté, chèque carburant défiscalisé et prime à la conversion augmentée pour l’achat d’un véhicule moins polluant. Le point sur les...

Carburants : Les ONG environnementales apportent leur soutien aux automobilistes "contraints" d'utiliser leur voiture

"Le gouvernement doit apporter de manière urgente un soutien financier aux automobilistes qui sont obligés de prendre leur voiture pour leur permettre de faire face à la hausse du prix des carburants". C’est ce que réclame un ensemble d’ONG (Greenpeace, WWF, Oxfam, etc.) regroupées au sein...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

BpifranceAdeme accelerateur Novethic

Bpifrance et l’Ademe veulent faire décoller les PME de la transition énergétique

C’est une vraie piqûre d’adrénaline que vont recevoir les PME de la transition énergétique. La banque publique d’investissement (BPI) et l’Ademe en ont sélectionné une trentaine pour participer à leur accélérateur d’entreprises. Cet entraînement intensif à la croissance doit les pousser à grandir et...

Manihestation Equateur Quito Twitter santiak

La terrible crise en Équateur illustre les risques d’une transition injuste touchant les populations les plus pauvres

En Équateur, la partie de la population la plus fragile, en particulier les Indiens, a mis la rue en feu après un décret présidentiel qui a supprimé les subventions aux carburants, faisant doubler les prix. Cette condition était imposée par le FMI en échange d’un prêt de plusieurs milliards de...

Pacte productif : le gouvernement veut réconcilier l’industrie et le climat

Bruno Le Maire a présenté les premières orientations de son pacte productif. Celui-ci doit permettre d’atteindre le plein-emploi en 2025, en favorisant la relocalisation d’usines sur le territoire. Mais cette réindustrialisation doit se faire en respectant l’objectif de la neutralité carbone de la...

Prix Nobel de Chimie 2019 Battries lithium ion

Le Nobel de chimie récompense les pères des batteries lithium ion, qui pourrait nous "libérer des énergies fossiles"

L’une des plus performantes technologies de stockage de l’électricité sur laquelle repose la transition énergétique et numérique, la batterie lithium-ion a été créée en 1985 grâce à une succession de découvertes. Le prix Nobel de Chimie 2019 a choisi de récompenser les pères de cette innovation:...