Publié le 24 novembre 2019

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] À Metz, PSA transforme peu à peu son usine de moteurs thermiques en chaîne de moteurs électriques

Le constructeur automobile PSA a inauguré fin novembre sa première ligne de montage de moteurs électriques, implantée dans son usine de Trémery, près de Metz (Moselle), pour équiper trois premiers modèles.

Inauguration de la chaine de moteurs electriques de l usine PSA de Tremery PSA
PSA a inauguré sa chaîne de production de moteurs électriques de Trémery le 20 novembre.
@PSA

Cette "ligne d'assemblage de chaîne de traction 100 % électrique" fournira les versions électriques de la Peugeot 208, de la DS3 Crossback et de l'Opel Corsa qui seront commercialisées à partir de début 2020, a expliqué Yann Vincent, directeur industriel de PSA. Sa capacité de production, de 120 000 moteurs par an aujourd'hui, montera à 180 000 au second semestre de 2020.

À partir de 2022, la cadence montera fortement, à 900 000 unités annuelles, grâce à la création à Trémery d'une coentreprise avec l'industriel japonais Nidec, explique Marc Bauden, directeur de l'usine de Trémery. L'usine a produit 1,8 million de moteurs thermiques (essence et diesel) l'an dernier avec un effectif de 2 500 salariés, mais ce volume diminuera à 1,6 million d'unités dès cette année, du fait de la baisse des motorisations diesel, ont rappelé les dirigeants de PSA.

100 % de la gamme électrifiée

L'installation de la nouvelle ligne, qui a représenté un investissement de 10 millions d'euros, marque un "tournant" pour l'usine qui a longtemps été la plus importante de moteurs diesel au monde, tous constructeurs confondus, a souligné Marc Bauden. Elle rend aussi "le site emblématique de la transformation du groupe pour répondre à l'immense défi, environnemental et réglementaire, de la transition énergétique" de l'industrie automobile, a déclaré Yann Vincent, directeur industriel de PSA.

PSA prévoit de "proposer une version électrifiée pour 100 % de sa gamme de véhicules en 2025", a-t-il rappelé. Trémery sera l'unique site de fabrication de moteurs électriques du constructeur, ses capacités permettant de faire face aux besoins de volumes attendus "pendant de nombreuses années", assure Yann Vincent.

Selon ce dernier, la conversion à l'électrique n'aura "aucun impact sur l'emploi dans les cinq ans" à Trémery, bien que la fabrication d'un moteur électrique demande "30 % de volume de travail en moins" qu'un essence ou un diesel. "C'est un point que nous surveillons de près, avec les organisations syndicales", a-t-il souligné.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Station recharge voiture electrique Supercharger Tesla Inc

Tesla présente des résultats records et reste le maître du jeu dans la voiture électrique

Tous les constructeurs automobiles veulent faire du Tesla. Mais la marque américaine continue d’entretenir son avance sur le marché du véhicule électrique. Elle a présenté des résultats records pour le deuxième trimestre, dépassant pour la première fois le milliard de dollars de résultat net sur un...

Voiture electrique Opel

Stellantis et Renault pied au plancher vers la voiture électrique

70 à 100 % de voitures électriques vendues en 2030. La construction de nombreuses usines géantes de batteries. Pour engager le virage réel de l’électrique, les deux constructeurs français Stellantis et Renault cassent leur tirelire en investissant plusieurs dizaines de milliards d'euros dans les...

2021 Renault 5 Prototype Greg JONGERLYNCK DPPI

Voitures électriques : les projets d’usines de batteries accélèrent en Europe

Les constructeurs automobiles européens se sont lancés dans la course à la production de batteries électriques. Renault vient d’annoncer deux usines en France, Stellantis en prévoit également deux, l’une dans l'Hexagone, l’autre en Allemagne, tandis que Volkswagen en a six dans les cartons. Avec...

Trains ecologie Erich Westendarp de Pixabay

Le retour du Paris-Nice siffle la relance des trains de nuit en France

Après trois ans d'arrêt, l'Intercité Paris-Nice va de nouveau rouler la nuit. Ce 20 mai à 20h52 le train partira en gare d'Austerlitz avec, à son bord, le Premier ministre. Jean Castex entend ainsi montrer la volonté du gouvernement de faire renaître les trains de nuit, alternative écologique...