Publié le 28 septembre 2019

ÉNERGIE

[À l’origine] La Jamais Contente : la voiture électrique qui a dépassé les 100 km/h… en 1899

À la fin des années 1800, le choix du meilleur type de propulsion n’était pas encore établi. Si le moteur à explosion avait de nombreux avantages, beaucoup croyaient à l’électricité pour la mobilité. Une voiture électrique franco-belge tentera de le prouver en devenant le premier véhicule à dépasser les 100 km/h.

La Jamais Contente de Jenatzy a Acheres en 1899
En 1899, le premier véhicule à dépasser les 100km/h était électrique.
@DR

Parmi les quelques objets symboles du XXe siècle, les moteurs à explosion sont à placer en bonne position. Ce sont sur eux qu'ont été bâtis tous nos outils de mobilité et une large partie de la technologie moderne. Ces pièces mécaniques simples à fabriquer, utilisant du pétrole, faciles à transformer, à transporter et très énergétiques, ont établi rapidement leur hégémonie sur le monde.

Pourtant, à la fin du XIXe siècle, le choix du meilleur système de propulsion n’était pas encore établi. À cette époque, certains croyaient plus à l’électricité qu’au pétrole. C’était le cas de l’industriel belge Jenatzy. Dans les années 1890, celui-ci décidera de prouver la supériorité des batteries sur le moteur à explosion en battant le record de vitesse de l’époque alors aux alentours de 92 km/h.

Un obus sur roue

C’est à la Compagnie internationale de Paris qu’il commandera la construction de la "Jamais Contente", une sorte d’obus en aluminium et tungstène, monté sur roues. Ses deux batteries électriques, développant un peu moins de 70 chevaux, représentent environ la moitié de son poids de 1,5 tonne. Elle s’élance le 28 avril 1899 sur une route des Yvelines et pulvérise le record en atteignant 105,98 km/h. Elle devient le premier véhicule terrestre à dépasser la barrière symbolique des 100 km/h.

Mais finalement, trop lourde, trop complexe et surtout soumise à un temps de recharge beaucoup trop long, la technologie électrique ne survivra pas à la concurrence. Si à cette époque, un "Elon Musk" avait réussi à développer une technologie de batterie plus efficace et plus compétitive, la face du monde, qu’elle soit technologique ou géopolitique, en aurait été bouleversée !

Il faudra attendre près de 100 ans pour que les constructeurs automobiles ne re-développent réellement cette technologie, aiguillonnés par l’urgence climatique. Et l’envie de battre des records n’a pas disparu, puisque régulièrement ceux-ci veulent prouver la supériorité de leurs innovations en matière de vitesse de pointe. Aujourd’hui, le record d’une voiture électrique est détenu par la Venturi VBB-3 avec 576 km/h.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Emmanuel Macron Automibile Valeo LudovicMatin AFP

Le pari à huit milliards d’euros d’Emmanuel Macron pour sauver la filière auto en grand danger

Passer d’un modèle mondialisé à flux tendu de véhicules thermiques à bas coût, vers un modèle relocalisé de véhicules électriques et hybrides à haute valeur ajoutée… Tel est le plan d’Emmanuel Macron pour sauver la filière automobile française mise à mal par la crise du Covid-19, mais aussi par sa...

Velo mairie de paris

Vélo, covoiturage, trottinette… Les entreprises sont invitées à verser un forfait mobilités durables à leurs salariés

Pour éviter la congestion routière et la pollution de l'air liée aux voitures, les entreprises peuvent inciter leurs salariés à utiliser des modes de transports durables comme le vélo, la trottinette ou encore le covoiturage. Pour cela, elles ont la possibilité de mettre en place un "forfait...

Velo villes deconfinement

Le gouvernement mise sur le vélo pour la sortie du confinement avec un plan à 20 millions d'euros

Des pistes temporaires, un forfait réparation de 50 euros ou encore des formations gratuites : le gouvernement lance un plan vélo de 20 millions d'euros afin de mettre les Français en selle à la sortie du confinement. Le vélo constitue en effet une solution alternative à la voiture afin d'éviter à...

Piste cyclable temporaire a rennes coronapiste propostiion paris en selle

Le vélo, l’un des grands gagnants annoncés du déconfinement

Comment se déplacer quand la fin du confinement entrera en vigueur ? Dans plusieurs villes du monde, c’est le vélo qui est retenu car il permet de garantir la distanciation sociale tout en évitant la pollution de l’air, soupçonnée d’aggraver les risques liés au coronavirus. Le gouvernement français...