Zones humides

Une zone humide est une région où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Un milieu humide apparaît lorsque la nappe phréatique arrive près de la surface, affleure ou encore, lorsque des eaux peu profondes recouvrent les terres. Il existe deux types de zones humides : les zones humides côtières et les zones humides marines. L’une et l’autre se différencient par la proximité de la mer.

Au sens juridique, la loi sur l'eau définit les milieux humides comme « les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année».

La convention de Ramsar a adopté une optique plus large pour déterminer quelles zones humides peuvent être placées sous son égide. Selon elle, les milieux humides sont « des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres ».

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Biodiversité : les grands axes du nouveau plan de protection de la nature dévoilés

Restauration, protection, formation, accompagnement... Le squelette du cadre de protection de la nature pour la prochaine décennie a été présenté par le gouvernement début septembre, après l'échec de la stratégie précédente. L'accent a été mis sur le développement des aires protégées, avec...

La Méditerranée a connu en 30 ans un "effondrement" de sa biodiversité

En 30 ans, les populations de vertébrés des écosystèmes marins du bassin méditerranéen ont chuté de moitié. Les poissons sont les premières victimes de cet effondrement. Une situation dramatique, alertent les scientifiques de la Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des...

Pour le Conseil d'analyse économique, le plan de relance doit servir la biodiversité

Le plan de relance doit diriger des investissements vers la biodiversité, a recommandé le Conseil d'analyse économique (CAE), chargé de conseiller le Premier Ministre, dans une note listant sept propositions d'action touchant à l'aménagement, l'agriculture ou encore le commerce.


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable