Taxe carbone

La taxe carbone est une écotaxe qui s’applique proportionnellement aux consommations émettrices de dioxyde de carbone, avec un prix fixé à la tonne. Elle concerne les taxes intérieures de consommation relatives aux énergies fossiles : produits pétroliers, charbon et gaz naturel. Elle appartient aux taxes dites pigouviennes, qui intègrent les externalités négatives aux prix de vente de biens et de services, selon le principe du pollueur-payeur. Par ce mécanisme, elle vise à lutter contre le réchauffement climatique conformément aux objectifs de l’Accord de Paris de la COP21. L’idée est de pousser les consommateurs à s’orienter vers des alternatives présentées comme étant plus vertes, et favorisant donc la transition énergétique.

La taxe carbone est notamment une taxe sur les carburants. Sa hausse, mesure qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2019, est à l’origine de la contestation des Gilets jaunes. Mercredi 5 décembre, face au mouvement de ces derniers, le gouvernement a annoncé que la taxe carbone serait supprimée pour l’année 2019.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

EcoVadis veut mettre la chaîne d’approvisionnement au cœur des réglementations européennes

Devoir de vigilance, reporting ESG, taxe carbone aux frontières, taxonomie… Plusieurs réglementations européennes vont voir le jour pour rendre l’économie plus durable. EcoVadis, l’agence de notation ESG, alerte cependant dans un document sur le risque posé par la chaîne...

Europe : les Vingt-Sept ne parviennent pas à s'accorder sur la mise en oeuvre des objectifs climatiques

S'accorder sur le rehaussement des ambitions climatiques de l'Union européenne semble avoir été la partie la plus aisée. Les pays membres doivent désormais se partager les efforts et fixer les lignes directrices qui permettront d'atteindre une réduction de 55 % des émissions de CO2 d'ici...

Les eurodéputés votent en faveur d'une taxe carbone aux frontières de l'Europe

Comment concilier hausse des exigences climatiques et compétitivité ? Les eurodéputés ont voté, le 10 mars, en faveur d'une taxe aux frontières pour les produits issus des pays dont les normes environnementales sont moins ambitieuses. En contrepartie, les quotas de droits à polluer alloués...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable