Syndicat des énergies renouvelables

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) se présente comme une organisation regroupant plusieurs milliers d’acteurs variés (entreprises, installateurs, associations, etc.), de taille locale comme mondiale, et qui incarnent les multiples filières du secteur. Il se fixe pour but d’appuyer la compétitivité de filières industrielles qui s’inscrivent dans la préservation de l’environnement et contribuent en même temps à garantir l’indépendance énergétique de la France.

À ce titre, le SER entend développer la part des énergies renouvelables du mix énergétique français et de défendre les intérêts des professionnels de ce secteur, notamment en assurant leur export à l’international. Il intervient aux niveaux national comme supranational pour contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes adéquats, participe au développement de textes législatifs et réglementaires, et organise des colloques annuels dédiés à des types d’énergie spécifiques (éolien, biomasse, etc.).

À ce jour, le Syndicat a créé cinq marques : AQPV (Alliance Qualité Photovoltaïque), Flamme Verte (Label de chauffage de bois), France Solar Industry, French Fire et Windustry France. Il est enfin partenaire d’une trentaine d’acteurs publics et privés, nationaux et internationaux.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Éolien : le casse-tête du recyclage des pales

Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d'éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd'hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne....

Logements neufs : le gouvernement veut favoriser l'électricité et bannir le gaz

Changement de donne pour les logements neufs. Le ministère de la Transition écologique vient d'annoncer une nouvelle règlementation (RE 2020) qui va peu à peu bannir le gaz, à la faveur de l'électricité. Pour éviter un recours massif aux convecteurs électriques, très énergivores, le...

Transition écologique: la capacité de François de Rugy à changer de cap mise en question

Nommé une semaine après la démission fracassante de Nicolas Hulot, François de Rugy est attendu sur les actes et sa capacité à porter un changement de cap nécessaire. Une capacité qui reste à démontrer selon les ONG, les personnalités politiques et les acteurs économiques.


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable