Médiator

Le Médiator alias chlorhydrate de benfluorex est un médicament issu du laboratoire de Servier. Il correspond à une catégorie de produits dérivés des amphétamines. Le Médiator a été commercialisé à partir de 1976. Les premières alertes remontent aux années 1990 mais, en France, il n’a été retiré de la vente qu’en 2009 après les révélations de la lanceuse d’alerte Irène Frachon, une pneumologue de Brest.

À ses débuts, il fut prescrit pour faire baisser le taux de cholestérol (hypolipidémiant), par la suite il fut prescrit aux personnes atteintes d’hypertriglycéridémie (augmentation du taux de triglycérides qui sont des lipides qui circulent dans le sang et qui sont stockés dans les tissus). En 1990, sa prescription fut élargie aux personnes diabétiques en surcharge pondérale. De nombreux cas évoquent l’utilisation de ce produit comme coupe-faim, détournant ainsi son utilisation de sa fonction première.

La viabilité du médicament a été remise en cause en raison de risques cardiovasculaires (Les patients risquaient de multiplier par 3 le risque d’être atteint de valvulopathies cardiaques.

Une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l'épidémiologiste Agnès Fournier, portant la période de commercialisation du médicament (1976-2009) chiffre le bilan à 1 300 morts et 3 100 hospitalisation. 145 millions de boîtes de Médiator ont été vendues et plus de 5 millions de personnes en ont consommé en France.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Procès du Mediator : la responsabilité des laboratoires Servier en question

Neuf ans après le retentissant scandale du Mediator, un antidiabétique tenu pour responsable de centaines de morts, le procès des laboratoires Servier et de l'Agence du médicament s'ouvre lundi 23 septembre à Paris. Sur le banc des prévenus : le groupe pharmaceutique et neuf filiales,...

Et si, en fusionnant avec Bayer, Monsanto échappait à la justice

La journaliste Marie-Monique Robin craint que le mariage entre Bayer et Monsanto permette à ce dernier d'échapper aux milliers de plaintes des victimes du glyphosate. Juridiquement pourtant, une fusion obligerait Bayer à répondre aux actes de Monsanto. Reste à savoir si le rapprochement...

La proposition de loi sur les lanceurs d'alerte amenuisée par les débats

La proposition de loi sur les lanceurs d'alerte amenuisée par les débats

Déposée fin août au Sénat par le groupe écologiste, la proposition de loi sur les lanceurs d'alerte ressort amoindrie d'une lecture à l'Assemblée nationale, selon la fondation Sciences citoyennes.


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable