MDP

Le MDP -Mécanisme pour un Développement Propre- est l'un des moyens pour que les pays développés signataires du protocole de Kyoto remplissent leurs engagements. Il vise à aider les pays en développement à atteindre un développement durable en favorisant des investissements "écologiques" dans leurs économies par les gouvernements des pays industrialisés et leurs entreprises.
En effet, dans le cadre du Protocole de Kyoto, les pays en développement ne sont pas astreints à diminuer leurs émissions, ils doivent cependant faire-part régulièrement de l'évolution du niveau de leurs émissions.

Mécanisme volontaire, le MDP fonctionne de la manière suivante : Les pays développés investissent, dans les pays en développement, dans des projets qui contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et ces projets concourent à la modernisation d'un secteur du pays concerné, mais aussi à la protection du climat mondial. Le pays investisseur peut alors porter au crédit de ses engagements les réductions d'émission réalisées grâce à cet investissement. Les pays en développement peuvent aussi réaliser de tels projets et vendre à des pays développés les crédits d'émissions obtenus sous forme d'unités de réduction d'émissions.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Neutralité carbone, échanges d'émissions, alignement sur 1,5°C... Les entreprises attendent de la visibilité à la COP25

La COP25, qui se tient à Madrid du 2 au 13 décembre, est technique. Celle-ci doit préparer la relève générale de l’ambition des pays participants, ainsi qu’à la définition des mécanismes de coopération internationale volontaire. Les entreprises scrutent de près les discussions en cours car...

Salon du Bourget : le secteur aérien embarque pour l'Accord de Paris

[Mis à jour le 19 juin 2017] Coup d'envoi ce lundi 19 juin du 52e salon aéronautique du Bourget. L'occasion de faire le point sur l'empreinte carbone du secteur, le septième plus gros émetteur de CO2 au monde. En octobre dernier, l'aviation civile internationale (OACI) a adopté un système...

Le Fonds vert : un outil de financement de la lutte contre le changement climatique très politique

Initié en 2009 à Copenhague, le Fonds vert pour le climat, doit permettre de canaliser les financements des pays développés vers des projets d’adaptation et d’atténuation dans les pays en développement. Aujourd’hui, celui-ci a réuni un peu plus de 10 milliards de dollars de dollars auprès...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable