Esclavage moderne

L’esclavage moderne qualifie les pratiques d’exploitation par le travail mettant en péril la dignité et les droits humains : travail forcé, privation de liberté, déshumanisation, etc.

L’Organisation internationale du travail (OIT) a adopté en 1957 une convention dans l’objectif de supprimer « le travail forcé et obligatoire ».  Dans le monde entier, les pratiques d’esclavage moderne se poursuivent avec l’exploitation sexuelle, la servitude pour dettes ou le travail des enfants.

Pour mettre fin à l’esclavage moderne, de nombreuses ONG et organisations se mobilisent mais des relais juridiques sont nécessaires, notamment pour encadrer les pratiques réalisées dans les chaînes d’approvisionnement. En 2015, le parlement britannique a adopté une loi sur l’esclave moderne (Modern Slavery Act), obligeant les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 51 millions d’euros à publier un bilan sur le dispositif qu’elles mettent en place pour lutter contre l’esclavage moderne. Une proposition de loi du même ordre a également été faite aux Etats-Unis au mois de juillet.  

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Coupe du Monde 2022 : Sherpa porte plainte contre Vinci

Le bras de fer entre Sherpa et Vinci est relancé. L’ONG a déposé une nouvelle plainte contre le géant du bâtiment pour travail forcé sur les chantiers de la Coupe du Monde de 2022 au Qatar. Après avoir vu l’affaire classée sans suite en début d’année, l’ONG revient à la charge avec cette...

Cambodge : après avoir tout perdu, les réfugiés climatiques deviennent des esclaves modernes

Le Cambodge est l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique. Les paysans du pays perdent tout à cause des inondations et sécheresses qui touchent le pays. Dans un reportage, l’AFP montre comment ces hommes et ses femmes endettés se retrouvent à la merci des nombreuses...

Primark, Ferrero, Unilever...de grandes entreprises acceptent d'être transparentes sur leur chaîne d'approvisionnement

En refusant de publier la provenance de l’huile de palme qu’ils utilisent dans leurs produits, des multinationales comme PepsiCo ou Kellogg's ne respectent pas leurs promesses de lutter contre la déforestation, dénonce Greenpeace dans un récent rapport. Mises sous pression, les grandes...