Corruption

La corruption est pénalement répréhensible, c'est l'utilisation abusive d'un pouvoir (reçu en délégation) à des fins privées (enrichissement personnel ou pour le compte d'une organisation, prérogatives particulières, bénéfices en tous genres…). La personne corrompue s'abstient de faire les tâches imposées par sa fonction ou ferme les yeux sur une action en échange d'une rétribution (un pot-de-vin), d'avantages ou de promesses. On distingue deux formes de corruption : la corruption active, c’est-à-dire celle qui consiste à proposer une somme d'argent en échange d'un service et la corruption passive, c’est-à-dire, celle qui consiste à accepter l'argent.

La Banque Mondiale distingue différents 5 types de corruption :

  • Les "dessous de table", qui sont des pots-de-vin versés clandestinement à des responsables afin qu'ils agissent de manière plus rapide et favorable à une personne ou une entreprise.
  • La fraude, qui représente une falsification de données (bancaires, fiscales ou autres)
  • L'extorsion qui est un moyen de soutirer de l'argent, des informations ou une signature par la force ou la menace.
  • Le détournement de fonds, soit, le vol de ressources publiques ou privées par  des fonctionnaires ou autres. L'abus de biens sociaux désigne les détournements opérés par des dirigeants de sociétés commerciales.
  • Le favoritisme qui est le fait de préférer une entreprise plutôt qu'une autre pour, par exemple, un marché public.

La corruption peut aussi avoir lieu à des échelles beaucoup moins importantes, elle peut aussi bien s'effectuer au sein des élites qu'entre simples salariés ou fonctionnaires. C'est là toute la dangerosité d’actes en apparence anodins mais qui peuvent en réalité s'avérer être des actes de corruption. L'un des principaux buts de l'OCDE est la lutte contre la corruption. En France, c'est le Service central de prévention de la corruption qui chaque année fait un état des lieux de la corruption dans le pays et propose des solutions anticorruptions.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

La Fifa, minée par la corruption, revoit à la baisse son code éthique

Après un énorme scandale de corruption révélé en 2015, la FIFA avait promis plus de transparence et de sévérité. Or, en remettant à jour son code éthique, elle revoit à la baisse les critères pour corruption. Et ouvre même la chasse aux lanceurs d'alerte. De quoi ternir un peu plus son...

Vincent Bolloré estime subir par ricochet des préjugés contre l'Afrique

Vincent Bolloré, mis en examen pour "corruption" dans une enquête sur les conditions de l'attribution de concessions portuaires en Guinée et au Togo, a affirmé que ces soupçons se nourrissaient de la perception, fausse selon lui, d'une Afrique "terre de non-gouvernance".

Vincent Bolloré en garde à vue pour des soupçons de corruption en Afrique

L'industriel breton Vincent Bolloré a été placé en garde à vue mardi 24 avril à Nanterre. Cela s’inscrit dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de corruption autour de l'attribution de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest.