Conseil de défense écologique (CDE)

Le Conseil de défense écologique est une instance créée en avril 2019, suite au grand débat national initié par Emmanuel Macron dans le contexte du mouvement des Gilets Jaunes. Sa mission est consacrée à s’assurer que les politiques gouvernementales correspondent aux objectifs affichés tant dans la protection du climat qu’en faveur de la biodiversité. Réuni pour la première fois le 23 mai 2019 à l’Élysée, le CDE prévoit de répondre à un triple objectif à chacune de ses réunions ultérieures : définition du cap de la politique écologique, suivi effective de sa mise en œuvre, recalibrage avec si nécessaire de nouvelles mesures pour garantir sa réussite.

À l’issue de sa première réunion, le Conseil a adopté sept projets :

  • Blocage du projet d’extraction minière « Montagne d’Or » en Guyane
  • Réforme du Code minier
  • Création ou extension de 20 réserves naturelles en France à horizon 2022
  • Création d’un Observatoire de l’artificialisation des sols
  • Lancement d’études sur la question des emballages en plastique et en aluminium
  • Évaluation automatique des décisions budgétaires quant aux engagements environnementaux de la France
  • Attribution de nouveaux prêts (3 milliards d’euros) de la Banque des territoires aux collectivités locales pour financer des projets de mobilité du quotidien, et hausse d’un milliard d’euros des prêts destinés à la rénovation énergétique des logements sociaux.

Annuellement, le Conseil auditionnera par ailleurs le Haut Conseil pour le climat, lancé par Emmanuel Macron le 27 novembre 2018. Le deuxième Conseil, reporté en raison de la prolongation du sommet européen, devait précisément examiner le premier rapport public de ce Haut Conseil.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le gouvernement renonce au projet minier Montagne d’Or en Guyane

C’est l’une des décisions prises par le tout nouveau Conseil de Défense écologique qui a tenu sa première réunion ce jeudi 23 mai en présence de 13 ministres et du Président de la République. L’exécutif a jugé le projet de mine Montagne d’or, en Guyane, incompatible avec les exigences...

Biodiversité, climat et Montagne d’or au menu du premier Conseil de défense écologique du 23 mai

Le premier Conseil de défense écologique, nouvelle arme brandie par Emmanuel Macron en conclusion du Grand Débat National, se tiendra jeudi 23 mai en présence du Président et de neuf ministres permanents. Parmi les premiers sujets mis sur la table, l'évaluation du plan biodiversité...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable