Charte de Metz sur la biodiversité

Adoptée le 6 mai 2019, la Charte de Metz s’inscrit dans la continuité du rapport de l’IPBES portant sur l’ « évaluation mondiale de l’état de la nature et des biens et services qu’elle fournit à l’humanité », qui en « constitue le socle scientifique ». Elle fut adoptée au G7 par les pays membres ainsi que plusieurs pays invités. Non contraignante, cette charte se concentre principalement sur trois objectifs :

  • Accélérer les efforts pour lutter contre l’érosion de la biodiversité
  • Encourager la participation d’autres secteurs et parties prenantes
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020

Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique, a pour sa part exposé que cette Charte servira de base aux politiques publiques.


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable