Biogaz

Le biogaz est un gaz combustible qui découle de la fermentation des matières organiques (fumier, déchets alimentaires, etc.). Celle-ci peut être obtenue de manière naturelle dans des milieux privés d’oxygène ou au moyen de méthaniseurs. Il fonctionne à partir de déchets industriels ou organiques et permet de ce fait de s’inscrire dans le cadre de l’économie circulaire et donc du développement durable, par l’approvisionnement en énergies décarbonées. Transformé en énergie, le biogaz fournit ensuite, selon son degré de purification, des biocarburants, de la chaleur ou de l’électricité – sous forme de biométhane. Les résidus qu’il produit, le digestat, servent pour leur part de fertilisant.

La technologie de méthanisation est un procédé mature : les méthaniseurs actuels permettent de revaloriser l’énergie obtenue à hauteur de 75% et réduisent de ce fait l’émission de gaz à effet de serre (GES). Toutefois, ses coûts de production restent actuellement peu incitatifs car plus importants que pour le gaz fossile. En dépit de projets comme des trains ou des bus roulant au biogaz, sa mise en pratique continue ainsi de dépendre principalement du soutien apporté par les pouvoirs publics. En France plus particulièrement, la filière est en retrait en raison de son retard de développement par rapport à d’autres pays comme la Suède ou l’Allemagne. Là où ces derniers disposaient de plus de neuf mille méthaniseurs à la fin de l’année 2017, la France en avait alors moins de trois cents.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

En Alsace, le jus de choucroute est transformé en énergie verte et les déchets ménagers servent à fabriquer des M&M’s

La région Grand Est multiplie les initiatives pour la production d'énergies renouvelables afin d'être à énergie positive à l'horizon 2050. Novethic s'est rendu dans deux sites alsaciens, gérés par Suez, où les déchets sont transformés en énergie. Au sud de Strasbourg, le jus de choucroute...

Programmation pluriannuelle de l’énergie : le gouvernement promet 71 milliards d'euros de soutien aux énergies renouvelables

Mardi 27 novembre, avec plus d’un mois de retard, le gouvernement a finalement présenté sa feuille de route énergétique pour les dix ans à venir. Un accroissement des soutiens aux énergies renouvelables est annoncé, tandis que 14 réacteurs nucléaires seront mis à l’arrêt.

"Le changement climatique est une opportunité de faire évoluer les marchés de l'énergie", Patrick Pouyanné, PDG de Total

Invité de marque du Positive Investors Forum qui se tient ce mardi 6 novembre à Paris, Patrick Pouyanné a rappelé le cap pris par le groupe pétrolier pour faire face à la transition énergétique. La part du pétrole ne devrait plus augmenter, tandis que celles du gaz et des énergies...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable