Publié le 04 avril 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Vidéo] De la natation synchronisée dans une piscine remplie de déchets plastiques

Des bouteilles, des gobelets, des sacs, des fourchettes... Kate Shortman et Isabelle Thorpe, deux athlètes britanniques de natation synchronisée, ont réalisé leur chorégraphie dans une piscine jonchée de déchets plastiques. Le but est de montrer ce que vivent, au quotidien, les animaux marins. 

Les deux nageuses ont réalisé la chorégraphie qu'elles ont présenté lors des derniers championnats du monde.
©BigBangFair

Elles nagent habituellement dans une eau claire et limpide. Mais ce 12 mars, deux athlètes britanniques de natation synchronisée, Kate Shortman et Isabelle Thorpe ont relevé le défi lancé par Big bang Fair, l’organisateur d’une foire scientifique annuelle destinée aux jeunes scientifiques et ingénieurs. Pour éveiller les consciences, elles ont réalisé leur chorégraphie officielle dans une piscine pleine de déchets plastiques.

"Sans surprise, le duo a eu du mal à effectuer sa performance habituelle dans un bassin jonché de milliers de déchets en plastique flottant à la surface", écrit sur son blog Big Bang Fair. Dans la vidéo ci-dessous, les nageuses luttent contre les bouteilles, gobelets, fourchettes, sacs et autres récipients en plastique.

Le but de Kate Shortman et Isabelle Thorpe est de montrer ce que vivent les animaux marins, piégés par les détritus qui s’entassent dans les océans. Une étude de Forum économique mondial et de la Fondation Ellen McArthur estime que d’ici 2050, au rythme actuel, il y aura plus de poissons que de plastiques dans les océans.

Augmentation de 40 % de la production plastique d'ici 2030

La présence du plastique est désastreuse pour les animaux marins. Plus de 1,5 million d’entre eux meurent chaque année à cause de ce matériau. Dernièrement, aux Philippines, des chercheurs ont ainsi retrouvé une baleine avec 40 kg de déchets plastiques dans l’estomac. Une accumulation qui a causé sa mort. Et la situation devrait empirer dans les années à venir. Le WWF estime que la production de plastique va augmenter de 40 % d’ici 2030.

Pour faire face à la situation, l’ONG et le député écologiste François-Michel Lambert ont tous deux publié des rapports dans lesquels ils proposent des solutions pour lutter contre le plastique. On y trouve l’idée d’un prix du plastique intégrant le coût réel de son cycle de vie, le lancement des États généraux de l’emballage, le retour à la consigne, une taxe sur la distribution d’objets en plastique ou encore la définition d’un budget plastique. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Bilum Marina Fabre

[La vidéo des solutions] Gilet de sauvetage, tenue de gendarme, affiche… Chez Bilum, les déchets deviennent des accessoires de mode

Des gilets de sauvetage d'Air France transformés en trousses, des vieilles peaux de montgolfières en sacs à dos, des affiches publicitaires en housses d'ordinateur... Depuis quinze ans, Bilum récupère les matériaux destinés à l'incinération pour créer des produits originaux et porteurs d'histoire....

Veja reparation Marina Fabre

[La vidéo des solutions] Dans son magasin du futur, Veja répare et recycle vos vieilles baskets

La marque de chaussures écologiques Veja vient d'ouvrir son "laboratoire" à Bordeaux. Elle y teste ses innovations écoresponsables. Dernière en date : un service de cordonnerie au coeur du magasin dont le but d'allonger au maximum la durée de vie des baskets. Et si elles sont irréparables, Veja les...

Greenly

[La vidéo des solutions] Greenly, l'application qui mesure l'impact carbone de vos achats

La startup Greenly propose une application qui permet aux citoyens de connaître leur budget carbone en fonction de leurs dépenses. Restaurant, essence, sport,... l'application calcule vos émissions de CO2 en se synchronisant à vos données bancaires. Une manière de mieux gérer son empreinte carbone...

Fleurs truffaut ehpad chu 1

[La vidéo des solutions] Les fleurs invendues viennent égayer les Ehpad et hôpitaux

Pour fleurir les Ehpad et hôpitaux, l'enseigne de jardinerie Truffaut, en partenariat avec Phenix, entreprise spécialisée dans la gestion des invendus, a décidé de donner une partie de ses plantes, fleurs, chocolats... Plus de 120 000 euros de produits ont ainsi été distribués. Et ce cas n'est pas...