Publié le 15 mai 2020

SOCIAL

Plus de cinq millions de vues pour l’appel de Vincent Lindon à prendre aux riches pour donner aux pauvres

Les inégalités sociales ont explosé avec la pandémie du Covid-19. La Seine Saint Denis, département le plus pauvre de France, est celui qui a payé le tribut le plus lourd à la maladie. C’est aussi la que les files d’attente aux distributions alimentaires s’allongent. Le comédien Vincent Lindon a lancé une initiative pour traduire son indignation : établir une contribution exceptionnelle de solidarité des riches envers les pauvres. Son appel a largement dépassé les cinq millions de vues.

Vincent Lindon taxe Jean Valjean
Vincent Lindon a publié une longue vidéo sur sa vision de la gestion de la crise du Covid-19.
@VL

"Déjà insupportables, les inégalités ont explosé avec la pandémie. Confinés dans des logements exigus, contraints d’affronter les périls, les plus fragiles vivent des jours terriblement difficiles et leurs lendemains ne chantent pas". La force du texte de Vincent Lindon réside dans la sobriété vibrante avec lequel il le lit pendant une vingtaine de minutes.

Évoquant Jean Valjean, figure centrale des Misérables, il propose d’organiser un élan de solidarité entre les personnes qui disposent d’une fortune de plus de 10 millions d’euros et les plus pauvres qui ne payent pas d’impôts. Cette contribution exceptionnelle pour "assistance à personnes en danger" pourrait être d’un à cinq pourcents de leurs fortunes et représenter environ 36 milliards d’euros.

Question de politique fiscale

Cette somme permettrait de verser jusqu’à 2000 euros aux plus pauvres. Si, à ce stade, aucun projet de loi de ce type n’a été déposé dans la foulée, l’indignation de Vincent Lindon a rencontré un véritable écho : elle a été vue presque 5,5 millions de fois en huit jours de présence sur You Tube ! Pour le comédien, les inégalités sociales peuvent être combattues par des politiques fiscales qui permettent de financer les services publics.

Il s’interroge : "Comment un pays aussi riche que le nôtre a pu désosser ces hôpitaux ?" Sa charge contre un modèle économique qui permet à quelques-uns d’accumuler de plus en plus de richesses et à tant d’autres de s’appauvrir est aussi une dénonciation virulente de l’évasion fiscale. C’est pourquoi l’acteur suggère d’assortir la contribution Jean Valjean d’une sanction et propose qu’on retire aux exilés fiscaux réfractaires leurs médailles (Légion d’honneur, Mérite…) afin qu’ils "puissent gambader plus librement dans les allées des hôpitaux publics qu’ils seront amenés à fréquenter !".

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Economie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des entreprises de toute nature. Celles qui font de l’insertion mais aussi les grandes mutuelles appartiennent à ce secteur qui représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. Il nourrit les politiques d’achats responsables des grands groupes.

Vincent Lindon taxe Jean Valjean

Plus de cinq millions de vues pour l’appel de Vincent Lindon à prendre aux riches pour donner aux pauvres

Les inégalités sociales ont explosé avec la pandémie du Covid-19. La Seine Saint Denis, département le plus pauvre de France, est celui qui a payé le tribut le plus lourd à la maladie. C’est aussi la que les files d’attente aux distributions alimentaires s’allongent. Le comédien Vincent Lindon a...

La ruche qui dit oui uberisation ESS

Quand l’ubérisation frappe aussi l'économie sociale et solidaire

Quel point commun y a-t-il entre La ruche qui dit oui, qui a popularisé la vente de produits alimentaires en circuit-court, et Uber, le géant californien du VTC ? À l'instar des chauffeurs de la plateforme Uber, les responsables de ruches sont pour la plupart des auto-entrepreneurs rémunérés sur...

Chute emploi ess politiques publiqes secteur associatif

Les politiques publiques ont fait chuter l’emploi dans l’économie sociale et solidaire

Le secteur associatif, qui constitue le gros des effectifs de l'économie sociale et solidaire, a particulièrement souffert des politiques publiques mises en place ces dernières années. En 2017 et 2018, le secteur a supprimé plus de 16 000 emplois. Il est pourtant l'un des moteurs de l'économie quand...

Peches monnaie locale paris DR

Payer ses courses avec des Pêches, c’est possible à Paris !

À l'occasion du mois de l'économie sociale et solidaire (ESS), organisé en novembre, Novethic vous propose de découvrir la Pêche parisienne. Il ne s'agit pas du fruit, mais d'une monnaie locale, lancée d'abord à Montreuil en 2014 et diffusée depuis mai 2018 à d'autres arrondissements et villes de la...