Publié le 18 août 2018

SOCIAL

[VIDEO] 11 milliards d’humains en 2100, un défi écologique

D'ici 2100 la Terre devrait accueillir 11 milliards d'habitants contre seulement 1 milliard il y a 200 ans. Une explosion démographique qui ne sera pas sans conséquence sur les ressources de la planète. Dans une vidéo, le Musée américain d'histoire naturelle rappelle notre évolution et donne des pistes pour limiter les dégâts : baisse de la consommation, planification familiale, etc. 

Aujourd'hui, on compte 7,3 milliards d'humains sur la planète.
Pixabay

Imaginez une planète à 11 milliards d’humains. C’est ce qui pourrait arriver d’ici 2100, estiment plusieurs experts. Or cette explosion de la croissance pose un vrai problème écologique. "Comment pouvons-nous minimiser notre impact sur les ressources de la Terre, alors même que nous approchons les 11 milliards ?", s’interroge le Musée américain d’histoire naturelle.

En 200 ans, la Terre est passée de 1 à 7 milliards d'habitants

Pour comprendre l’évolution de la population humaine sur la planète, le musée a d’ailleurs réalisé une vidéo hallucinante. On observe pendant près de 200 000 ans un développement assez lent du nombre d’humains. Et d’un coup, une véritable explosion. "Il a fallu 200 000 ans à notre population pour atteindre 1 milliard et seulement 200 ans pour atteindre 7 milliards", réagit le musée.

Cette accélération est marquée par deux ruptures : l’agriculture vers l'an -10 000. Mais surtout la révolution industrielle. Et elle n’est pas prête de s’arrêter. Si dans certaines zones du globe, le taux de natalité reste assez faible, celui de l’Afrique devrait connaître une explosion dans les décennies à venir, ont calculé l’Université de Washington et les Nations Unies dans une étude réalisée en 2014.

Une explosion démographique à prévoir en Afrique 

Le continent africain devrait abriter, en 2100, 5,1 milliards de personnes, soit presque la moitié de la population mondiale prévue. Or "l’augmentation de la population pourrait, par exemple, exacerber des problèmes mondiaux comme le changement climatique, les maladies infectieuses, la pauvreté…", expliquait à l’époque Adrian Raftery, professeur à l’université de Washington.

Pour limiter les dégâts, le Musée américain d’histoire naturelle cite plusieurs leviers à actionner : réduction de la consommation, contrôle de la pollution, protection des habitats naturels ou encore planification familiale.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Covid 19 villes faillite

Le Covid-19 pousse les villes du monde entier au bord de la faillite

Une ville sur dix en Italie est au bord de la banqueroute. Aux États-Unis, plusieurs municipalités, déjà en mauvaise santé avant la crise sanitaire, viennent de déposer le bilan. En France, la facture s'avère également salée pour les communes. Partout à travers le monde, les villes, qui ont été en...

Logiciel de reconnaissance faciale amazon

Amazon interdit à la police américaine d'utiliser sa technologie de reconnaissance faciale pendant un an

Mis sous pression par des associations de lutte contre le racisme, Amazon vient d'annoncer qu'il suspendrait temporairement sa collaboration avec la police américaine. Celle-ci ne pourra plus utiliser le logiciel de reconnaissance faciale du géant américain pendant un an, le temps que le Congrès...

Manifestation georges floyd Paris Samuel Boivin NurPhoto AFP

[Édito] Colère noire des jeunes en quête d’un monde plus juste

Le Covid 19 a paralysé l’économie mondiale pendant plusieurs semaines, mis à nu les inégalités sociales qui rongent les pays occidentaux et ainsi contribué à lever la colère qui s’exprime dans le monde entier contre les inégalités sociales. Les mouvements de manifestations rassemblent des foules...

[Bonne Nouvelle] La justice américaine donne raison aux Sioux sur les risques environnementaux du pipeline Dakota Access

C’est une victoire inattendue pour les tribus indigènes américaines qui s’opposent depuis des années à la construction du Dakota Access, un pipeline de plus de 1 800 kilomètres. Trois ans après son entrée en service, la justice américaine a remis en cause l’autorisation d’exploitation de l’oléoduc...