Publié le 03 février 2020

SOCIAL

Dix crises humanitaires en cours, oubliées par les médias et le reste du monde

51 millions de personnes dans le monde, en situation de crises alimentaires ou soumis à des conflits, souffrent en silence. Dans son dernier rapport sur les crises oubliées, l’ONG Care décrit des situations dramatiques dans dix pays devenus invisibles au reste du monde en raison de la chronicité des crises et de leur faible impact géopolitique.

Crise humaniatire Burundi IreneeNduwayezu Care
L'ONG Care a recensé les 10 crises humanitaires les moins médiatisées au monde. Neuf se situent en Afrique.
@ONGCare

Pour la quatrième année, l’ONG Care publie son classement des dix crises humanitaires oubliées sur la planète, dans son rapport Suffering in Silence. Cela concerne des situations dont les médias ne font presque pas mention et donc sur lesquelles ni les politiques, ni les citoyens ne se mobilisent. L’étude de l’ONG repose sur l’analyse de 2,4 millions d’articles de presse publiés en 2019 en allemand, anglais, français, espagnol et arabe. Sur les dix cas mis en avant, neuf sont en Afrique et six étaient déjà présents dans deux classements précédents.

Carte crises oubliées

Pays où se situent les crises oubliées par les médias

Le premier de la liste, la crise humanitaire à Madagascar, n’a fait l’objet que de 612 articles en 2019. "En comparaison, le conflit en Syrie comptabilise plus de 425 000 articles", témoigne l’ONG. Trois causes récurrentes sont à l’origine des crises : le climat (sécheresse, inondations), le manque de nourriture et les conflits. L’ONG juge que deux facteurs expliquent l’oubli de ces crises humanitaires. D’une part leur longueur dans le temps, d’autre part leur faible impact géopolitique. Au total, ce sont environ 51 millions d’humains qui passent sous les radars médiatiques. Ici le détail des cinq pays les plus concernés.

Crises humanitaires oubliées 2

Nombre d'articles publiés en 2019 sur les crises humanitaires des dix pays cités

 

1. Madagascar

2,6 millions d’habitants en besoin d’assistance humanitaire

L’un des pays les plus pauvres au monde connaît une crise alimentaire depuis plusieurs années. Alors que 80 % de la population vit de l’agriculture, le pays a connu de graves inondations aggravées par le phénomène El Nino en 2016/2017. Il est depuis en proie à un manque de précipitations. Aujourd’hui, 2,6 millions de Malgaches sont affectés par les sécheresses et 916 000 personnes manquent de nourriture.

2. République centrafricaine

1,8 million d’habitants ont besoin d’aide alimentaire

Depuis son indépendance en 1960, la République centrafricaine a souffert de conflits et de désordres récurrents. Aujourd’hui, 2,6 millions d’habitants, plus de la moitié de la population, a besoin d’assistance humanitaire. Et les attaques contre les populations civiles ont forcé 600 000 personnes à quitter leur foyer, dont l’immense majorité a trouvé refuge dans des pays voisins.

3. Zambie

2,3 millions d’habitants en manque de nourriture

Pour l’ONG, la Zambie est l’un des pays les plus touchés par le changement climatique avec un réchauffement deux fois plus rapide que la moyenne mondiale. En conséquence, le pays a connu trois épisodes de graves sécheresses depuis 2015 entraînant d'importantes pénuries alimentaires et une hausse du prix du blé de 70 % en un an. 2,3 millions des 15 millions de Zambiens ont besoin d’assistance alimentaire urgente. Le rapport précise que les femmes, au cœur du système de nourriture dans le pays, sont particulièrement en souffrance.

4. Burundi

1,7 million d’habitants sans accès facile à de la nourriture

L’État enclavé au cœur de l’Afrique cumule les problèmes : conflits internes, pauvreté, atteintes aux droits humains, malaria, Ebola, sécheresse. Face à tous ces risques, 106 000 habitants ont dû migrer à l’intérieur du pays et 326 000 sont partis dans un État voisin (Ouganda, Rwanda, RDC). L’ONG met en avant des enjeux alimentaires avec 15 % de la population qui peinent à se nourrir et 5 % des enfants en malnutrition.

5. Érythrée

Un enfant sur deux sous-alimenté

Les données sur l’Érythrée, où l’accès des organisations humanitaires et de la presse étrangère est quasi-impossible, sont parcellaires. Toutefois, selon les dernières données, le pays est loin d’assurer sa sécurité alimentaire, ne produisant que de 20 à 70 % de ses besoins chaque année. Par ailleurs, les guerres avec les pays voisins ont laissé beaucoup de mines et d’engins explosifs désaminés sur le territoire. Enfin, le rapport souligne le danger extrême pour les fillettes soumises à des mariages forcés, des mutilations génitales et des grossesses précoces.

 

Suivent ensuite :

6. Corée du Nord (Manque d’accès à l’eau potable)

11 millions d’habitants en besoin d’aide humanitaire

7. Kenya (Sécheresse et inondations)

500 000 enfants sous-alimentés

8. Burkina Faso (Djihadisme)

51 % des fillettes mariées de force

9. Éthiopie (Sécheresse et violences faites aux femmes)

7,9 millions d’habitants en crise alimentaire

10. Bassin du lac Tchad, qui implique Niger, du Nigeria, du Cameroun et du Tchad (Conflits et insécurité alimentaire)

10 millions d’habitants en insécurité alimentaire

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Covid 19 villes faillite

Le Covid-19 pousse les villes du monde entier au bord de la faillite

Une ville sur dix en Italie est au bord de la banqueroute. Aux États-Unis, plusieurs municipalités, déjà en mauvaise santé avant la crise sanitaire, viennent de déposer le bilan. En France, la facture s'avère également salée pour les communes. Partout à travers le monde, les villes, qui ont été en...

Logiciel de reconnaissance faciale amazon

Amazon interdit à la police américaine d'utiliser sa technologie de reconnaissance faciale pendant un an

Mis sous pression par des associations de lutte contre le racisme, Amazon vient d'annoncer qu'il suspendrait temporairement sa collaboration avec la police américaine. Celle-ci ne pourra plus utiliser le logiciel de reconnaissance faciale du géant américain pendant un an, le temps que le Congrès...

Manifestation georges floyd Paris Samuel Boivin NurPhoto AFP

[Édito] Colère noire des jeunes en quête d’un monde plus juste

Le Covid 19 a paralysé l’économie mondiale pendant plusieurs semaines, mis à nu les inégalités sociales qui rongent les pays occidentaux et ainsi contribué à lever la colère qui s’exprime dans le monde entier contre les inégalités sociales. Les mouvements de manifestations rassemblent des foules...

[Bonne Nouvelle] La justice américaine donne raison aux Sioux sur les risques environnementaux du pipeline Dakota Access

C’est une victoire inattendue pour les tribus indigènes américaines qui s’opposent depuis des années à la construction du Dakota Access, un pipeline de plus de 1 800 kilomètres. Trois ans après son entrée en service, la justice américaine a remis en cause l’autorisation d’exploitation de l’oléoduc...