Publié le 23 décembre 2019

SOCIAL

Apple, Microsoft, Tesla, Google et Dell attaqués après la mort d’enfants dans une mine de Cobalt

Une organisation de défense des droits de l'Homme accuse Apple, Microsoft, Tesla, la maison mère de Google et Dell de profiter du travail d'enfants dans les mines de cobalt en République démocratique du Congo et a lancé une action collective à leur encontre aux États-Unis.

Cobalt travail enfants exploitation RDC electronique Per Anders Pettersson Getty image AFP
50 % de la production de Cobalt vient de RDC dont de nombreuses mines sont artisanales.
@AndersPetterson/GettyImage/AFP

La plainte a été déposée dimanche par International Rights Advocates (IRA) devant un tribunal de Washington ; au nom de 14 victimes non identifiées, des membres de familles d'enfants tués dans l'effondrement de tunnels ou de murs, ou des enfants mutilés dans les mêmes circonstances. Le cobalt est un métal rare, crucial pour la fabrication des batteries de téléphones portables et des véhicules électriques. Mais les conditions d'extraction et de commercialisation en RDC, premier producteur mondial, sont vivement contestées.

Selon la plainte, les entreprises poursuivies sont tout à fait au courant des conditions dans lesquelles le cobalt est extrait. "Si les enjeux n'étaient pas aussi graves", il serait "tentant de rire" des mesures dérisoires qu'elles ont proposées pour y remédier, est-il écrit dans le document. L'association pense ajouter d'autres groupes à la liste.

Premier producteur mondial

"L'explosion du secteur des technologies a conduit à une explosion de la demande en cobalt", explique IRA dans un communiqué. Or le cobalt est "exploité en RDC selon des conditions dignes de l'Âge de pierre, extrêmement dangereuses, par des enfants qui sont payés un ou deux dollars par jour pour fournir le cobalt servant aux onéreux gadgets fabriqués par certaines des plus riches entreprises au monde", poursuit l'association.

La RDC, qui regorge de ressources minières, produit la moitié du cobalt mondial. Mais l’État reste l'un des pays les moins développés au monde. Et la richesse du sous-sol contribue à alimenter les conflits armés qui déchirent depuis plus de 20 ans l'Est du pays.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

"Plus jamais ça !" : 18 syndicats et associations environnementales s'unissent pour préparer le jour d’après

La CGT, la Confédération paysanne ou encore la FSU se sont alliés avec de plusieurs associations environnementales telles que Greenpeace, Oxfam ou Attac pour préparer l'après-coronavirus. Ils appellent à la relocalisation de nos systèmes productifs, au renforcement des services publics et au...

Confinement population Etats Unis Coronavirus JohnNacion NurPhoto

Coronavirus : plus deux milliards de personnes confinées dans le monde et 25 millions d’emplois menacés

De Rome à New York en passant par Paris, deux milliards de personnes dans le monde sont confinées chez elles ce week-end, dans l'espoir d'enrayer la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 16 000 morts et menace de priver d'emplois des millions de personnes. ET les chiffres devraient...

Inauguration de l OMS en 1948

[À l’origine] L’Organisation mondiale de la Santé, du choléra au coronavirus

Le 10 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fait passer l’épidémie de Coronavirus Covid-19 au stade de pandémie. Dans la foulée, elle tançait l’inaction des gouvernements pour endiguer la propagation de la maladie. Depuis 170 ans, cet organisme onusien essaie de coordonner la...

David Salomon PDG de Goldman Sachs GoldmanSachs

Goldman Sachs n'introduira plus en Bourse une entreprise sans femme dans son Conseil d’administration

Le géant Goldman Sachs a annoncé qu'il ne soutiendrait plus l'introduction en Bourse des entreprises qui n'ont pas au moins une femme ou une personne issue de la diversité dans leur conseil d'administration. Une question de performance pour le PDG de la banque d'investissements, David Salomon.