Publié le 20 février 2018

SOCIAL

McDonald's va retirer le cheeseburger, trop calorique, de ses Happy Meal

Trop calorique pour McDonald's. L'argument a de quoi faire sourire et pourtant, le géant du fast-food va retirer de ses menus pour enfants les cheeseburgers. Le groupe veut en effet passer faire passer les Happy Meal sous la barre des 600 calories, or un cheeseburger en compte déjà 300. 

Mcdonald s cheeseburger happy meal
D'ici juin 2018, aux États-Unis, plus aucun Happy Meal ne contiendra de cheeseburgers.

C’est une petite révolution dans le monde de la restauration rapide. Aux États-Unis, McDonald’s vient d’annoncer vouloir retirer le cheeseburger de son menu pour enfant, le célèbre Happy Meal. Ce burger, servi depuis 1979 aux plus jeunes, est désormais considéré trop calorique pour le groupe.

Du fast-food tous les jours pour un tiers des enfants américains

"Compte tenu de notre envergure et de notre portée, nous espérons que ces mesures apporteront plus de choix aux consommateurs et profiterons à des millions de familles", a expliqué, dans un communiqué, le président de McDonald’s, Steve Easterbrok.

Selon le Centers for disease Control and Prevention, un tiers des enfants américains mangent dans des fast-foods chaque jour. L’objectif de McDonalds est que le Happy Meal passe sous la barre des 600 calories. Or, avec des frites, un coca-cola et un cheeseburger, il représente 699 calories. Il descend à 650 avec un hamburger et 576 avec une boîte de nuggets. Le cheeseburger, avec ses 300 calories a lui tout seul, sera toujours disponible mais "à la demande du client", souligne le groupe qui compte appliquer cette nouvelle mesure dès juin 2018.

Des frites plus petites, suppression du lait au chocolat 

Et cette cure d’amaigrissement concerne aussi les frites, dont la taille va être réduite pour correspondre à l’apport nécessaire d’un enfant. De même, le lait au chocolat "ne figurera plus dans le menu Happy Meal", le temps de "reformuler la recette pour réduire la quantité de sucre ajouté", explique Mc Donald’s.

En France, et dans le reste du monde, ces nouvelles mesures devraient être appliquées d’ici 2022. Un pari risqué pour Mc Donald’s dont les ventes de Happy Meal ont chuté de 14 % depuis qu’il a remplacé ses sodas par des jus de fruits bio en 2014. Les menus pour enfants représentent 15 % de ses ventes aux États-Unis. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Banane commerce equitable Credits Faitrade International Camilo Perez

Le commerce équitable s’installe dans la consommation française

Les produits labellisés "commerce équitable", en soutien aux agriculteurs des pays du sud, mais aussi aux producteurs français, ont connu un bond de 22 % de leurs ventes en France l'an passé, illustrant un "envol" de la "consommation responsable". C’est le constat de la plateforme qui réunit tous...

Oeufs de paques C00

[Infographie] Le vrai coût social et environnemental des œufs de Pâques

En ce retour de week-end pascal, vos placards débordent sans doute de bons petits œufs, lapins et poules en chocolat. Mais derrière ces friandises appétissantes, l’industrie du chocolat a des impacts environnementaux et sociaux particulièrement néfastes. Des coûts cachés qui contribuent à mettre en...

Ces marques qui annoncent un tournant de l agroalimentaire

Poulehouse, C'est qui le patron ou Bleu, blanc, ruche... 5 marques qui mettent la responsabilité au coeur de l'agroalimentaire

Le prix bas n'est plus le seul credo du secteur de l'agroalimentaire. Ces dernières années de nouvelles marques ont émergé à l'instar de Poulehouse, la Nouvelle agriculture ou C'est qui le patron. Elles ont montré que des consommateurs étaient prêts à payer quelques centimes de plus pour mieux...

L application mylabel consommer responsable peut detroner yuka

[La vidéo des solutions] MyLabel, l’appli pour consommer responsable qui peut détrôner Yuka

Plus besoin de choisir entre préserver sa santé ou l'environnement en faisant ses courses. L'application MyLabel vous aiguille dans vos achats en fonction des critères sociaux, environnementaux et sanitaires qui vous paraissent le plus important. De quoi vous aider à manger en cohérence avec vos...