Publié le 20 février 2018

SOCIAL

McDonald's va retirer le cheeseburger, trop calorique, de ses Happy Meal

Trop calorique pour McDonald's. L'argument a de quoi faire sourire et pourtant, le géant du fast-food va retirer de ses menus pour enfants les cheeseburgers. Le groupe veut en effet passer faire passer les Happy Meal sous la barre des 600 calories, or un cheeseburger en compte déjà 300. 

D'ici juin 2018, aux États-Unis, plus aucun Happy Meal ne contiendra de cheeseburgers.
Pixabay

C’est une petite révolution dans le monde de la restauration rapide. Aux États-Unis, McDonald’s vient d’annoncer vouloir retirer le cheeseburger de son menu pour enfant, le célèbre Happy Meal. Ce burger, servi depuis 1979 aux plus jeunes, est désormais considéré trop calorique pour le groupe.

Du fast-food tous les jours pour un tiers des enfants américains

"Compte tenu de notre envergure et de notre portée, nous espérons que ces mesures apporteront plus de choix aux consommateurs et profiterons à des millions de familles", a expliqué, dans un communiqué, le président de McDonald’s, Steve Easterbrok.

Selon le Centers for disease Control and Prevention, un tiers des enfants américains mangent dans des fast-foods chaque jour. L’objectif de McDonalds est que le Happy Meal passe sous la barre des 600 calories. Or, avec des frites, un coca-cola et un cheeseburger, il représente 699 calories. Il descend à 650 avec un hamburger et 576 avec une boîte de nuggets. Le cheeseburger, avec ses 300 calories a lui tout seul, sera toujours disponible mais "à la demande du client", souligne le groupe qui compte appliquer cette nouvelle mesure dès juin 2018.

Des frites plus petites, suppression du lait au chocolat 

Et cette cure d’amaigrissement concerne aussi les frites, dont la taille va être réduite pour correspondre à l’apport nécessaire d’un enfant. De même, le lait au chocolat "ne figurera plus dans le menu Happy Meal", le temps de "reformuler la recette pour réduire la quantité de sucre ajouté", explique Mc Donald’s.

En France, et dans le reste du monde, ces nouvelles mesures devraient être appliquées d’ici 2022. Un pari risqué pour Mc Donald’s dont les ventes de Happy Meal ont chuté de 14 % depuis qu’il a remplacé ses sodas par des jus de fruits bio en 2014. Les menus pour enfants représentent 15 % de ses ventes aux États-Unis. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Journees europeennes Patrimoine

Journée du patrimoine : cinq lieux à découvrir de toute urgence

À la découverte de sites d'exception ! Du samedi 18 au dimanche 19 septembre, des centaines de monuments vont ouvrir leurs portes aux citoyens. Patrimoine industriel, naturel, social... Novethic a sélectionné cinq visites à réaliser sans attendre.

Empreinte carbone carbonfact

Découvrez Carbonfact, le futur Wikipédia de l’empreinte carbone de nos produits

La nouvelle plateforme Carbonfact, créée début juillet, veut donner la possibilité aux consommateurs de connaître l'empreinte carbone des produits qu'ils achètent, tout comme ils connaissent leur prix. Transparence et comparabilité sont les maîtres clés de Carbonfact qui ambitionne ainsi de devenir...

Alimentation metaux lourds Louis Hansel on Unsplash

Mercure, cuivre, arsenic… Les Français sont tous exposés aux métaux lourds

Les métaux lourds sont présents dans l'organisme de la quasi-totalité de la population française, enfant compris. Mercure, cuivre, nickel, chrome… Ces métaux sont très néfastes pour la santé. L'une des principales sources d'exposition identifiée par une nouvelle enquête de Santé publique France est...

Cestquilepatron

"C'est qui le patron" : avec l'explosion des ventes, le modèle de la marque des consommateurs est devenue une référence

C'est qui le patron a franchi la barre des 100 millions de briques de lait vendues chez Carrefour. Le seuil est symbolique mais il indique combien la marque, qui rémunère au juste prix les producteurs, est devenue incontournable en seulement quatre ans. Prise en exemple par Emmanuel Macron pour...