Publié le 20 février 2018

SOCIAL

McDonald's va retirer le cheeseburger, trop calorique, de ses Happy Meal

Trop calorique pour McDonald's. L'argument a de quoi faire sourire et pourtant, le géant du fast-food va retirer de ses menus pour enfants les cheeseburgers. Le groupe veut en effet passer faire passer les Happy Meal sous la barre des 600 calories, or un cheeseburger en compte déjà 300. 

D'ici juin 2018, aux États-Unis, plus aucun Happy Meal ne contiendra de cheeseburgers.
Pixabay

C’est une petite révolution dans le monde de la restauration rapide. Aux États-Unis, McDonald’s vient d’annoncer vouloir retirer le cheeseburger de son menu pour enfant, le célèbre Happy Meal. Ce burger, servi depuis 1979 aux plus jeunes, est désormais considéré trop calorique pour le groupe.

Du fast-food tous les jours pour un tiers des enfants américains

"Compte tenu de notre envergure et de notre portée, nous espérons que ces mesures apporteront plus de choix aux consommateurs et profiterons à des millions de familles", a expliqué, dans un communiqué, le président de McDonald’s, Steve Easterbrok.

Selon le Centers for disease Control and Prevention, un tiers des enfants américains mangent dans des fast-foods chaque jour. L’objectif de McDonalds est que le Happy Meal passe sous la barre des 600 calories. Or, avec des frites, un coca-cola et un cheeseburger, il représente 699 calories. Il descend à 650 avec un hamburger et 576 avec une boîte de nuggets. Le cheeseburger, avec ses 300 calories a lui tout seul, sera toujours disponible mais "à la demande du client", souligne le groupe qui compte appliquer cette nouvelle mesure dès juin 2018.

Des frites plus petites, suppression du lait au chocolat 

Et cette cure d’amaigrissement concerne aussi les frites, dont la taille va être réduite pour correspondre à l’apport nécessaire d’un enfant. De même, le lait au chocolat "ne figurera plus dans le menu Happy Meal", le temps de "reformuler la recette pour réduire la quantité de sucre ajouté", explique Mc Donald’s.

En France, et dans le reste du monde, ces nouvelles mesures devraient être appliquées d’ici 2022. Un pari risqué pour Mc Donald’s dont les ventes de Happy Meal ont chuté de 14 % depuis qu’il a remplacé ses sodas par des jus de fruits bio en 2014. Les menus pour enfants représentent 15 % de ses ventes aux États-Unis. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Choisir nota climat istock

Mode, alimentation, électroménager... Nota Climat, le nouveau Yuka du climat qui vous guide dans vos achats

C'est une application qui pourrait révolutionner votre manière de consommer. En un clic, Nota Climat vous permet de comparer une glace Haagen-Dazs à un Magnum en fonction de l'action climatique de la marque. Cette nouvelle application débusque le greenwashing de tous les produits de biens et...

Hebergements responsables alternative airbnb greengo

GreenGo et Flockeo, les alternatives à Airbnb pour un tourisme durable se développent

Équitables et engagées, les alternatives responsables à Airbnb se multiplient. Évaluation environnementale des hébergements, mesure de l’empreinte carbone, accompagnement dans la transition vers un modèle durable… GreenGo et Flockeo, deux plateformes françaises, construisent l’avenir du secteur....

Documentaires tourisme de masse unsplash

Tourisme : quatre documentaires pour découvrir l’envers du décor

Un peu plus de deux ans après le début de la crise sanitaire, le tourisme repart sur les chapeaux de roues, pour le meilleur et pour le pire. Tourisme de masse, sites "instagramables" pollués, voyages "all inclusive" démesurés… Novethic a sélectionné quatre documentaires pour mieux comprendre les...

Tourisme responsable outils alternatives unsplash

Vacances écolos : cinq outils pour devenir un slow touriste

Fini les vacances au bout du monde ! Entre contexte inflationniste et volonté de réduire leur empreinte environnementale, 57 % des touristes français déclarent vouloir voyager de manière plus durable selon une étude menée par Booking. Mais comment changer ses habitudes ? Pour vous aiguiller, nous...