Publié le 15 septembre 2018

SOCIAL

Les Galeries Lafayette veulent devenir la vitrine de la mode responsable

Les Galeries Lafayette viennent de lancer le mouvement "Go For Good" dans lequel 500 marques s'engagent pour une mode responsable. Si cette initiative n'est qu'une première étape, elle permettra d'établir, selon le groupe, la rentabilité d'une mode plus respectueuse de l'environnement et des travailleurs. 

Du 5 septembre au 10 octobre, le groupe lance un mouvement pour une mode plus responsable, qu'il aimerait péreniser.
©GaleriesLafayette

Des baskets sans colle dont la semelle se déclipse pour être recyclée, des sacs en matières réutilisées, des chaussures proposées à la location… Voilà ce qu’on peut désormais trouver dans les 65 000 m2 des Galeries Layette du Boulevard Hausmann, à Paris. Finie "l’opposition entre désirabilité et responsabilité", prévient Frédérique Chemaly, directrice développement durable du groupe qui vient de lancer Go for Food.

10 000 références de 500 marques labellisées 

Ce mouvement, lancé le 5 septembre, met en avant les produits et marques responsables qui ont suivi le cahier des charges créé par les Galeries Lafayette. 10 000 références de 500 marques, de Louis Vuitton à Zara en passant par Levis ont été "labellisées" suivant un cahier des charges de 38 critères reposant sur trois piliers, environnemental, social et local.

Stella McCartney, pionnière de la mode durable avec ses collections 100 % végane, est la marraine du mouvement. "Je souhaite montrer que nous pouvons avoir un business model solide sans transiger sur des produits beaux et désirables", explique-t-elle. Pour l’instant, les Galeries sont en phase de découverte et veulent voir "commercialement, ce que ce mouvement peut donner".

"On ne peut pas basculer d'un modèle à l'autre en un instant"

Le groupe tire la locomotive avec ses marques propres. Il a par exemple lancé une ligne 100 % traçable depuis les champs de coton jusqu’en magasin. "Nous voulons contribuer à ce que la mode responsable soit une réalité, que le Beau, le Bon et le Bien soit accessible au plus grand nombre", avance Nicolas Hougé, directeur général des Galeries.

Le but est en effet de rendre pérenne ce mouvement, dont la communication prendra fin le 10 octobre. "On le fait avec beaucoup d’humilité, on ne va pas basculer d’un modèle à l’autre en un instant, on est en phase de transition", explique Frédérique Chemaly. Pour l'instant, la mode reste le deuxième secteur le plus polluant derrière celui du secteur pétrolier. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Supermarche ok

Une hausse des prix alimentaires se profile en France, une première en dix ans

Alors que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) constate une flambée des prix alimentaires de 31 % en moyenne dans le monde, en France, elle reste contenue et ne devrait atteindre que 4 %. Directement liée à l’envolée des cours des matières premières et aux...

Soldes

Les soldes, apanage des grands groupes, fragilisent les petits commerces

La période des soldes débute ce 12 janvier et avec elle son lot de controverses. Symbole de la société de consommation, elles sont boycottées par certaines enseignes et boutiques indépendantes. Elles incarnent par ailleurs les dérives d’une économie basée sur le tout jetable, incompatible avec...

C qui le patron

Lait, beurre : "C’est qui le patron" explose le plafond de verre des produits équitables en se hissant à la première place

Alors qu'en décembre, "C'est qui le patron" devenait la première référence de sa catégorie sur le lait, un mois plus tard, c'est au tour du beurre bio de finir en haut du podium. Un tournant de taille pour les produits équitables qui n'avaient jamais atteints un tel niveau et une preuve que les...

IStock RusN emballage fruit legume

Plastiques interdits, dons d’invendus… ce qui change au 1er janvier pour encourager une autre consommation

Différents décrets de lois entrent en application le 1er janvier 2022 pour faire évoluer nos modes de consommation et les inscrire dans une trajectoire plus durable. L'objectif est de sortir la France du "tout jetable" et d'accompagner la transition écologique des citoyens via d'avantage d'aides...