Publié le 19 juin 2017

SOCIAL

Employer plus de femmes permettrait d'injecter 5 800 milliards de dollars dans l'économie mondiale

3,9% de PIB mondial en plus. C'est ce qu'une réduction de 25% de l'écart du taux d'activité entre femmes et hommes dans le monde d'ici 2025 engendrerait. En France, la retombée s'élèverait à 44,3 milliards d'euros. Aujourd'hui, le taux d'activité des femmes n'est que de 49,4% contre 76,1% pour les hommes dans le monde. 


Un meilleur accès des femmes au monde du travail permettrait d’accroître nettement le PIB mondial. Une nouvelle étude de l’OIT, Organisation internationale du travail, estime que réduire de 25% l’écart du taux d’activité entre les hommes et des femmes d’ici 2025 permettrait d’injecter 5 800 milliards de dollars dans l’économie mondiale. Cet objectif a été fixé par le G20 en 2014. Cela passe par la création de 189 millions de postes sur huit ans. Ce qui permettrait une hausse du PIB mondial de 3,9%.

Le chemin à parcourir est encore long : le taux d’activité mondial n’est que de 49,4% chez les femmes, 27 points de moins que celui des hommes ! "Le fait que la moitié des femmes dans le monde soient exclues de la population active, alors que 58% d’entre elles préféreraient avoir un emploi salarié, indique nettement qu’il existe d’importantes difficultés limitant leurs capacités et leur liberté de travailler", explique la directrice générale adjointe de l’OIT, Deborah Greenfield.

Une retombée de 44,3 milliards d’euros pour la France

Les recettes fiscales augmenteraient de plus de 1 500 milliards de dollars si les femmes travaillaient davantage. Cela toucherait pour l’essentiel les pays émergents avec 990 milliards de dollars et les pays en développement avec 530 milliards. "L’Afrique du Nord, les états arabes et l’Asie du Sud en seraient les principaux bénéficiaires puisque, dans ces régions, l’écart entre les taux d’activité des hommes et des femmes dépasse les 50 points de pourcentage", expliquent les auteurs.

Pour y parvenir, Steven Tobin, principal auteur du rapport, appelle à un changement de mentalité. "Trop souvent, certains membres de la société prétendent qu’il est "inacceptable" pour une femme d’exercer une activité rémunérée (…) Nous devons commencer par modifier notre conception du rôle des femmes dans le monde du travail et dans la société"

Quant à la France, si l’écart de 9,1 points du taux d’activité entre les sexes était éliminé, le pays bénéficierait  d’une retombée de 44,3 milliards d’euros. Déjà en 2016, France Stratégie avait tenté d’évaluer le coût économique des discriminations. Il estimait que si le taux d’emploi des femmes, ainsi que leur rémunération, étaient égal à celles des hommes, le PIB de la France bondirait de 6,9%. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Multitasking slasheur travail en 2050 istock

[Le monde en 2050] Il n’y a pas que le salariat dans la vie !

Revenu de base, contrats multi-employeurs, plateformes de services, robotisation et transition écologique... le monde du travail va être largement chamboulé dans les décennies à venir. Ce qui est certain c'est qu'il ne se cantonnera plus à la seule activité salariée, vouée à disparaître peu à peu....

Didier Lombard proces France telecom 2019 ALAIN JOCARD AFP

[Décryptage] Le procès France Telecom consacre la notion de "harcèlement managérial"

Une quarantaine de victimes dont 19 suicides entre 2008 et 2011…C’est le bilan, très lourd, de la crise dramatique qu’a traversé France Télécom il y a une dizaine d’années. Ses causes ont été analysées pendant neuf semaines de procès dont le verdict sera prononcé le 20 décembre prochain. L’important...

La France ne protège pas assez les travailleurs exposés à la silice, un minéral classé cancérogène

C'est l'une des pathologies professionnelles les plus graves, et que l'on pense réserver aux mineurs. Mais selon un nouveau rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), 365 000 travailleurs en France sont quotidiennement exposés à...

Sommes-nous obligés d’aller travailler en cas de canicule ?

[Mise à jour le 24 juin] C'est une canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité qui va s'abattre sur toute la France cette semaine. Selon Météo France, les températures devraient atteindre les 35 à 40 °C dès mardi. Dans ces conditions extrêmes, quelles sont les obligations de votre...