Publié le 08 novembre 2020

POLITIQUE

Vice-Présidente de Joe Biden, Kamala Harris est la première femme à accéder à une si haute fonction aux États-Unis

Alors que Joe Biden s’empare de la plus haute fonction des Etats-Unis, c’est aussi la consécration d'une carrière hors normes pour sa Vice-Présidente Kamala Harris. Cette ancienne procureure et fille d'immigrés est la première femme à accéder à cette fonction. D’abord vive opposante à Joe Biden lors des primaires démocrates, elle lui a finalement apporté de la crédibilité auprès de certains électorats, en particulier les Afro-Américains.

Kamala Harris et Joe Biden KH
Le Président des Etats-Unis Joe Biden et sa vice-Présidente Kamala Harris.
@KH

À 56 ans, la dynamique et pugnace sénatrice de Californie a permis à Joe Biden, 77 ans, d'engranger les voix d'un électorat plus divers qui avait soif de se voir mieux représenté au sommet du pouvoir. À tel point que certains électeurs disaient voter non pas pour Joe Biden mais pour elle, la fille d'un père jamaïcain et d'une mère indienne.

Pendant la campagne, celle-ci a appelé sans relâche à une mobilisation historique des femmes et des minorités, en dénonçant les tentatives d'entraver le scrutin dans des États républicains. "Pourquoi croyez-vous que tant de gens puissants (...) essayent de vous empêcher de voter", a-t-elle demandé en Géorgie, l'un des Etats cés de l'élection. "Ils connaissent votre pouvoir", a-t-elle répondu. "Ne laissez personne vous mettre hors-jeu."

Arborant toujours un masque contre le coronavirus et respectant les distances de précaution comme Joe Biden, elle a mené une campagne plus active que le septuagénaire, dansant au rythme des fanfares ou s'entretenant avec les clients de cafés... en extérieur, pandémie oblige. Elle a aussi rencontré à Milwaukee la famille de Jacob Blake, un homme noir grièvement blessé par la police, en pleine vague de colère historique contre le racisme aux États-Unis.

Ex-adversaire de Joe Biden

Pour 2020, l’ex-procureure générale de Californie (2011-2017), première femme à avoir obtenu ce poste et réputée pour sa dureté, avait visé le bureau ovale à Washington. Lors de la campagne des primaires démocrates, elle avait d’ailleurs attaqué vivement Joe Biden, en particulier sur ses positions passées concernant les politiques de déségrégation raciale dans les années 1970. Elle est finalement devenue une puissante alliée.

Face à Mike Pence, dans le seul débat des vice-présidents, elle avait attaqué à de multiples reprises la gestion par l'exécutif de la crise du coronavirus, qu'elle a qualifiée de "plus gros échec de toute administration présidentielle dans l'histoire" du pays. Le lendemain, Donald Trump l'avait traitée de "monstre" qui ne dit que "des mensonges". Il n'a de cesse de mettre en garde contre ses opinions, qui feront, selon lui, plonger l'Amérique dans un "socialisme" honni.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Vaccin Covid 19 Byjeng

[Édito] Emmanuel Macron renonce au vaccin obligatoire pour ménager une opinion publique devenue sceptique à la science

Pour mettre fin à la pandémie mondiale du Covid-19, il faut que 80 % de la population soit immunisée. Une réalité atteignable en 2021 avec une vaccination massive. Mais le gouvernement prend le risque de retarder un retour à la normale en ne rendant pas cette vaccination obligatoire. Une trop forte...

Europe union europeenne artJazz

L’État de droit, pomme de discorde européenne en pleine négociation budgétaire du plan de relance

Avant la seconde vague de Covid-19, l’heure était à la relance économique et l’Union Européenne avait, pour la première fois, acté le principe d’un plan de 750 milliards d’euros qui doit apporter 40 milliards à la relance verte française. Mais la Pologne et la Hongrie ont bloqué le processus parce...

Elisabeth Borne Conference covid 12 novembre teletravail LudovicMarin AFP Pool

Le gouvernement maintient le confinement en l'état et appelle à un effort "citoyen" sur le télétravail

Comme promis, 15 jours après la mise en place du deuxième confinement, le gouvernement est venu devant les Français faire état de son effet sur l'épidémie de Covid-19. Si les signes sont positifs, il n'y aura pas d'allégement du dispositif alors qu'une hospitalisation due au Covid-19 a lieu toutes...

MSNBC coupe Trump Capture

Donald Trump, diffuseur en chef de fake news, battu par Biden et les médias traditionnels

Pendant quatre ans, Donald Trump aura publié plus de 10 000 tweets en tant que Président. Il s’est agi, en 140 signes, d’un savant cocktail d’affirmations plus ou moins fausses, souvent en majuscules et point d’exclamations. Longtemps les réseaux sociaux ont laissé ses messages se propager. Mais...