Publié le 09 mai 2018

NUMÉRIQUE

Google lance un combat pour favoriser la déconnexion numérique… en utilisant des smartphones

Google, régulièrement accusé comme les autres géants d’Internet de favoriser l'addiction numérique, a présenté mardi 8 mai une série de fonctionnalités destinées à aider ses utilisateurs à la déconnexion via, paradoxalement, des outils nichés dans son téléphone. L’idée est de rendre du temps aux utilisateurs.

L'OS Android de Google équipe la majorité des smartphone de la planète.
@Google

Le patron de Google Sundar Pichai a assuré vouloir promouvoir le "bien-être numérique" grâce à un "Tableau de bord", une série de commandes qui permettent par exemple de limiter le temps passé sur certaines applications, a-t-il expliqué lors de la conférence annuelle des développeurs à Mountain View, près de San Francisco.

"Il y a une pression croissante (qui pousse) à répondre immédiatement" à toutes les sollicitations venues de son téléphone mais "nous avons l'occasion de faire mieux" et de passer de "la peur de manquer quelque chose" à "la joie de manquer quelque chose", a déclaré Sunchar Pichai. "Nous voulons rendre du temps aux utilisateurs", a-t-il aussi assuré.

"Le bien-être numérique va être un sujet de long terme pour nous", a insisté Sameer Samat, responsable "produits" chez Google, en présentant une série de nouvelles fonctionnalités prévues dans la nouvelle version d'Android, le système d'exploitation mobile de Google, qui équipe la majorité des smartphones dans le monde.

Un outil de mesure

Le téléphone indiquera notamment le temps passé sur les applications ou le nombre de notifications envoyées quotidiennement par chacune d'entre elles pour aider l'utilisateur à mesurer sa consommation. L'usager pourra ainsi programmer lui même des limites de temps (par exemple pas plus de 15 minutes par jour sur telle ou telle application), autant de fonctions qui permettent par la même occasion à Google de connaître encore plus finement les habitudes de ses clients.

Selon Google, l'intelligence artificielle, en permettant au téléphone d'accomplir plus de tâches tout seul, permet aussi de passer moins de temps rivé sur son écran, notamment grâce à son assistant vocal, qui peut désormais passer lui-même de vrais coups de fil à un interlocuteur humain, pour prendre un rendez-vous chez le coiffeur ou réserver une table au restaurant.

Google Assistant est désormais "plus naturel dans la conversation" en termes de ton et de rythme, a assuré Sandar Pichai et "comprend les nuances et le contexte" du dialogue. Le groupe a par ailleurs présenté une version améliorée de sa fonction "Lens" : en filmant des textes, des objets ou des bâtiments célèbres, le smartphone sera capable de les identifier et de les "lire", ont promis ses responsables.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

NUMÉRIQUE

Données personnelles

Avec Internet et les réseaux sociaux, tous les utilisateurs sèment des gigantesques quantités de données. Données qui sont utilisées à des fins publicitaires et parfois dans un but malveillant. Le RGPD, entré en vigueur le 25 mai 2018, est censé protéger les Européens.

Metaverse gafam Fanny PARISE Me lanie Bultez

Fanny Parise : "Le métaverse de Facebook est un risque pour nos démocraties"

Le métaverse, ce terme venu tout droit de la science-fiction, désignant un monde virtuel via un casque de réalité augmentée, prend forme. Facebook vient d'annoncer la création de 10 000 emplois en Europe pour lancer cet Internet de demain. Pour l'anthropologue Fanny Parise, spécialiste de...

Dejan Dundjerski istock vaccination covid

Doctolib, Maiia, Keldoc… Les plateformes numériques françaises se lancent dans la course pour la vaccination

Alors que le gouvernement vise un million de personnes vaccinées d'ici la fin du mois, il a fait le choix de s'appuyer sur des plateformes numériques françaises spécialistes comme Doctolib, Maiia ou encore Keldoc pour booster sa campagne. Ces dernières vont gérer la prise de rendez-vous des citoyens...

Telephone messagerie Pixabay

Pour protéger leur vie privée, les utilisateurs de WhatsApp migrent en masse vers l’application sécurisée Signal

Signal est victime de son succès. L'application de messagerie instantanée sécurisée a vu affluer un nombre exceptionnel de nouveaux utilisateurs au point de créer des problèmes techniques. Une affluence provoquée par l'annonce des nouvelles règles d'utilisation de WhatsApp. À partir du 8 février,...

Donald Trump White House

Démocratie, Pouvoir, loi Avia…. Cinq questions ouvertes après la fermeture du compte Twitter de Donald Trump

Twitter a décidé de suspendre le compte personnel de Donald Trump et a même censuré des messages du compte officiel de la Présidence américaine. Un coup tonnerre dans l’expression publique ! Si beaucoup justifient la décision après les violences au Capitole attribuées aux harangues du Président...