Publié le 24 mars 2022

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Réduction de la vitesse, télétravail…dix pistes pour réduire notre dépendance au pétrole en une infographie

Face à l'envolée des prix des carburants, accentuée par la guerre en Ukraine, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient de publier dix recommandations pour réduire notre dépendance au brut. En plus d'améliorer notre souveraineté énergétique, les mesures préconisées pourraient aussi permettre de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Petrole dependance barils istock bet noire
Si le plan de l'AIE était appliqué par les économies avancées, ce sont 2,7 millions de barils qui seraient économisés chaquejour.
@ iStock / bet_noire

Réduire la vitesse sur autoroute, télétravailler davantage, privilégier le train à l'avion… ce ne sont pas les recommandations d’une ONG pour nous sevrer du pétrole mais celles de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui multiplie les initiatives face à la guerre en Ukraine et à la crise énergétique qui s’en trouve exacerbée. "L’une des conséquences de l’épouvantable agression de l’Ukraine par la Russie est que le monde pourrait bien faire face au plus grand choc pétrolier depuis des décennies, avec des implications très sérieuses pour nos économies et nos sociétés" s'inquiète Fatih Birol, directeur de l’AIE.

Le 18 mars, il a présenté un plan en dix points pour réduire notre consommation de pétrole. S’il était appliqué par les économies avancées, qui représentent la moitié de la demande mondiale de brut, ce sont 2,7 millions de barils qui seraient économisés par jour, soit l'équivalent de l’ensemble du parc automobile chinois. Parmi ces dix mesures, la réduction de la vitesse figure parmi l’une des plus efficaces. Mais il est peu probable qu’elle soit reprise en France où la baisse de la vitesse à 80 km/h avait provoqué de fortes contestations.

10 pistes AIE petrole 2

"Pas une mesure temporaire mais de long terme"

"La France et tous les pays européens doivent sortir au plus vite de leur dépendance aux énergies fossiles, en particulier aux énergies fossiles russes", a déclaré la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, lors de la présentation du plan de l’AIE. "C'est une nécessité absolue, pour le climat mais aussi pour notre souveraineté énergétique. Le plan proposé aujourd'hui par l'AIE offre quelques idées intéressantes, dont certaines sont conformes à nos propres idées pour réduire notre dépendance au pétrole" a ajouté la ministre, sans toutefois préciser lesquelles.

L’AIE souligne que la réduction de la consommation de pétrole ne doit pas constituer "une mesure temporaire" mais un enjeu de long terme. "Des réductions durables sont importantes non seulement pour améliorer la sécurité énergétique des pays, mais aussi pour lutter contre le changement climatique et réduire la pollution atmosphérique. Les gouvernements disposent de tous les outils nécessaires pour faire baisser la demande de pétrole dans les années à venir" note l'Agence.

Des ONG exigent que le pays d'origine du pétrole soit indiqué dans les stations-service 

La dépendance de l'Union européenne à l'énergie russe sera au cœur du Conseil européen, qui se tiendra les 24 et 25 mars à Bruxelles. Une interdiction des importations d’hydrocarbures russes paraît peu probable, malgré la pression de plus en plus forte. Une coalition de 26 ONG européennes demande en outre à ce que le pays d'origine des produits pétroliers soit clairement indiqué dans les stations-service afin de garantir que les consommateurs ne financent pas le régime de Poutine.

"Les roquettes qui détruisent les villes ukrainiennes sont achetées avec l'essence des voitures européennes. Mettre fin à notre dépendance au pétrole n'est pas seulement un impératif moral pour lutter contre le changement climatique, c'est crucial pour mettre fin à cette guerre" a déclaré William Todts, directeur exécutif de Transport & Environment.    

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Transition énergétique : Avec la guerre en Ukraine, l'heure du choix pour les Occidentaux

La crise énergétique, en cours depuis plusieurs mois et exacerbée par la guerre en Ukraine, peut-elle constituer le déclic pour enfin sortir des énergies fossiles ? C'est en tout cas la nouvelle stratégie défendue par le Président Emmanuel Macron, officiellement candidat à sa réélection....

Pourquoi le changement climatique et la guerre en Ukraine sont liés

"Le changement climatique et les conflits ont les mêmes racines : les combustibles fossiles". C'est ce qu'a déclaré la météorologue et membre du GIEC ukrainienne Svitlana Romanko en pleine invasion russe. Plusieurs ONG dénoncent en effet une "machine de guerre" alimentée par les industries...

"La guerre en Ukraine devrait être le déclic pour nous sevrer du gaz russe"

Face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'Union européenne cherche à réduire sa forte dépendance au gaz russe. Elle se tourne notamment vers le gaz naturel liquéfié américain. Mais cette issue serait la pire sur le plan climatique car le GNL, surtout quand il s'agit de gaz de...

110 km/h sur autoroute : un gain environnemental avéré mais un risque politique

Pour ne pas polariser les débats, les 150 citoyens de la Convention pour le climat ont abandonné la semaine de travail à 28 heures mais c'est une autre proposition qui a mis l'huile sur le feu : celle du passage à 110 km/h sur les autoroutes. Un sujet sensible alors que la baisse de la...

[J'agis pour la planète] J’opte pour le télétravail

Il y a quelques mois, Novethic a créé la polémique en relayant une étude du cabinet B&L Evolution (1) qui présentait différentes mesures pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Cet été, nous revenons sur quelques-unes de ces propositions pour comprendre comment elles pourraient...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Exploitation de lithium au Chili MatthieuColin Hemis 3ca353c690

Lithium, terres rares, cobalt… : l’infographie qui explique pourquoi la transition énergétique européenne est menacée

Un nouveau rapport publié par Eurométaux, l’association européenne des producteurs de métaux, alerte sur le fait que l’Union européenne pourrait se retrouver en risque sur sa transition énergétique d’ici 2030. À cet horizon, plusieurs matériaux risquent de faire l’objet d’une pénurie mondiale en...

Train AFP

Voyager bas-carbone, c'est possible : on vous explique comment en une infographie

Peut-on réellement voyager sans émettre trop de CO2 ? La réponse est oui selon le Shift Project, qui vient de publier son nouveau rapport sur la mobilité longue distance des Français, un secteur à 90% carboné. Mais pour réduire ces émissions de 5% par an jusqu'en 2050, le progrès technologique ne...

Transition mobilite durable precarite mobilite voiture electrique velo transports en commun istock Francesco Rizzuto

Plus d'un Français sur quatre a du mal à se déplacer : la précarité mobilité expliquée en une infographie

Plus d'un Français sur quatre rencontre des difficultés à se déplacer. C'est ce que révèle le nouveau baromètre des mobilités du quotidien, publié par Wimoov et la Fondation pour la nature et pour l'Homme. 13,3 millions de Français seraient concernés par cette précarité mobilité en raison d'une trop...

Investissements verts climat transition neutralite carbone istock petmal

Rapport du Giec : agir pour le climat ne coûte pas si cher, on vous explique pourquoi en une infographie

Le dernier rapport du Giec sur les solutions au changement climatique consacre aussi une partie au coût que représenterait une action ambitieuse. Les experts sont formels : agir pour le climat, en restant sous la barre des 2°C de réchauffement, aurait des bénéfices économiques supérieurs au coût...