Publié le 04 juin 2020

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Développer les énergies renouvelables est favorable à la relance économique

Le développement des énergies renouvelables pourrait tout à la fois relancer l'économie et prévenir le monde d'une nouvelle crise, climatique cette fois. C'est ce que croit l'Agence internationale des énergies renouvelables. Dans un nouveau rapport, elle développe plusieurs scénarios de transition. Parmi les plus ambitieux, les externalités positives sur la santé et l'environnement seraient jusqu'à huit fois plus importantes que le surcoût engendré, tout en créant massivement de l'emploi et du PIB. Cela vaut le coup d'essayer !

Transition energetique istock
Avec des scénarios de transition ambitieux, les externalités positives pourraient être jusqu'à huit fois plus importantes que les surcoûts engendrés.
iStock

La crise du Covid-19 peut être l'occasion de sortir des énergies fossiles et développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre les objectifs climatiques internationaux tout en relançant la croissance économique, estime l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), dans la première édition de son Panorama mondial des énergies renouvelables, publié en avril (1). L’Irena y développe plusieurs scénarios de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2050, en comparant les surcoûts aux bénéfices sur la santé et l’environnement.

Le scénario énergétique dit "planifié", qui s’appuie sur les contributions nationales climatiques des pays, suppose un investissement de 95 000 milliards de dollars. Le scénario de transformation, qui permettrait de limiter le réchauffement global à 2°C d’ici la fin du siècle en réduisant les émissions de 70 % entre aujourd’hui et 2050, induit un investissement supplémentaire de 19 000 milliards de dollars. Mais les externalités positives engendrées sont estimées entre 50 000 et 142 000 milliards de dollars, soit de 3 à 8 fois le surcoût.

Encore plus ambitieux, le scénario de décarbonation profonde de l’énergie (zéro émission entre 2050 et 2060) suppose un surcoût de 35 000 à 45 000 milliards de dollars pour des bénéfices évalués entre 62 000 et 169 000 milliards de dollars, soit entre 1,5 et 5 fois l’investissement supplémentaire consenti. Ce scénario permettrait en outre de viser 1,5°C de réchauffement d’ici la fin du siècle.

Infog irena

Au niveau mondial, ce sont 42 millions d'emplois supplémentaires qui pourraient être créés d’ici 2050, principalement en Asie. La croissance mondiale serait en hausse de 2,4 % par rapport au scénario planifié. Là encore, l’Asie mais aussi l’Union européenne, seraient les grandes régions gagnantes, tandis que le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord ou l’Océanie verraient leur PIB reculer.

Pour réussir la transition énergétique, l’Irena préconise l’électrification, une meilleure flexibilité du système, le maintien des énergies renouvelables conventionnelles comme l’hydraulique, la géothermie et le solaire thermique et le développement de l’hydrogène vert.

Une autre étude (2), réalisée par plusieurs universités anglaises, montre également que "que les projets verts plus d'emplois, génèrent des rendements à court terme plus élevés et conduisent à des économies de coûts à long terme accrues par rapport aux mesures de relance traditionnelles". Ils ont passé en revue plus de 700 politiques de relance économique lancées pendant ou depuis la crise financière de 2008.

"La réduction des émissions initiée par COVID-19 pourrait être de courte durée", a déclaré Cameron Hepburn, auteur principal et directeur de la Smith School of Enterprise and Environment de l'Université d'Oxford. "Mais ce rapport montre que nous pouvons choisir de reconstruire mieux, en conservant bon nombre des améliorations récentes que nous avons vues en matière d'air plus pur, de retour de la nature et de réduction des émissions de gaz à effet de serre."

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1)  Voir le rapport de l'Irena

(2)  Voir l'étude de plusieurs universités anglaises sur les plans de relance post-2008


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Après Covid-19 : cinq priorités pour un vrai plan de relance vert

Les appels et les rapports se multiplient depuis plusieurs semaines pour préparer la sortie de crise et inscrire l'urgence climatique dans les futurs plans de relance. Cinq priorités absolues en émergent pour que "le jour d'après" permette bel et bien de construire une société plus...

Covid-19 : des voix s'élèvent partout dans le monde pour exiger des plans de relance durables

Syndicats, ONG, élus, économistes, entrepreneurs, climatologues, citoyens : de nombreuses voix s’élèvent partout dans le monde pour appeler à un "jour d’après" plus juste, inclusif et durable. Pour eux, la crise actuelle doit justement être l'occasion de réinventer une société plus...

[Infographie] Les plans de relance peuvent être alignés avec l'Accord de Paris, sans coûter trop cher

L'ONG Climate Action Tracker a analysé cinq scénarios de sortie de crise plus ou moins favorable au climat. Si le monde optait pour une relance verte, les objectifs de l'accord de Paris pourraient être atteints d'ici 2030. Une telle politique nécessiterait des investissements de l'ordre de...

Les entreprises françaises de plus en plus nombreuses à se brancher sur les énergies renouvelables

Deux tendances se dégagent nettement sur le marché des énergies renouvelables : l’autoconsommation individuelle et les PPA (Power Purchase Agreement), des contrats d’approvisionnement de gré à gré entre le client et le fournisseur d’énergie. Les deux dispositifs sont de plus en plus...

Les énergies renouvelables seront toutes compétitives d’ici 2020

Les coûts de l'éolien et du solaire vont encore baisser fortement ces prochaines années au point que ces deux énergies seront globalement moins chères que les énergies fossiles (fuel, gaz, charbon). Les autres énergies vertes progressent également rapidement, selon une étude de l’Irena.

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Virus pandemie covid 19 pixabay

[Infographie] Sans changement profond de nos activités, les pandémies seront plus fréquentes, meurtrières et coûteuses

Les pandémies vont se multiplier, tuer davantage de personnes que le Covid-19 et coûter cher. C'est l'alerte lancée par une vingtaine d'experts internationaux de renom pour qui la seule solution consiste à changer nos modes de production et de consommation, préserver la biodiversité et lutter contre...

Emissions CO2 Olivier Moal

[Infographie] Accord de Paris : seuls 70 pays ont déposé une nouvelle contribution climatique

Un tiers des États avaient déposé une nouvelle contribution climatique à la fin de l'année 2020. L'Accord de Paris fixait pourtant cette échéance pour une première relève de l'ambition mais la crise du Covid-19 est venue bouleverser la donne. Novethic vous propose de faire le point sur les pays les...

Rawpixel Ltd istock Noel

[Infographie] Découvrez le classement des aliments les plus mauvais pour la planète

Sur votre table de Noël, l'aliment le plus polluant n'est pas forcément celui auquel vous pensez. Entre le fromage local et les ananas venus de l'autre bout du monde, ce sont les fruits exotiques qui ont le moins d'impact sur la planète. Contrairement à une idée largement répandue, le transport ne...

Neutralite carbone direction panneau istock

[Infographie] Accord de Paris : découvrez les secteurs qui progressent et ceux qui restent à la traîne

À l'approche des cinq ans de l'Accord de Paris, célébré ce samedi 12 décembre, et alors que l'économie mondiale est bouleversée par le Covid-19, le bilan de l'action climatique reste mitigé. Selon le panorama dressé par l'observatoire Climate Chance, la crise sanitaire a permis d'accélérer certains...