Publié le 06 janvier 2021

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Accord de Paris : seuls 70 pays ont déposé une nouvelle contribution climatique

Un tiers des États avaient déposé une nouvelle contribution climatique à la fin de l'année 2020. L'Accord de Paris fixait pourtant cette échéance pour une première relève de l'ambition mais la crise du Covid-19 est venue bouleverser la donne. Novethic vous propose de faire le point sur les pays les plus engagés dans une infographie. 

Emissions CO2 Olivier Moal
La Chine, les Etats-Unis, le Japon et le Canada se positionneront en 2021.
@OlivierMoal

La date limite était fixée au 31 décembre 2020. Les 194 parties engagées dans l’Accord de Paris devaient à cette échéance déposer des plans climatiques revus à la hausse, les fameuses contributions nationales déterminées ("NDC" en anglais). Or, au 1er janvier 2021, seuls 70 États s’étaient effectivement acquittés de cette tâche, dont les 27 pays membres de l’Union européenne. Ils représentent, selon le World Resources Institute, 28 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales.

Outre l’Union européenne, seules quelques autres économies importantes comme la Corée du Sud ou l’Argentine ont respecté leur engagement, aux côtés de nations moins émettrices comme Monaco, les Maldives, les îles Marshall, le Pérou ou encore le Kenya et le Sénégal. La pandémie de Covid-19 aura eu raison de l’ambition climatique de nombreux gouvernements. Ces derniers ont désormais les yeux tournés vers la COP26 de Glasgow, reportée à l'automne prochain.

Accord de paris NDC janv 2021 ok Plan de travail 1

Cliquez sur la carte pour l'agrandir.

La Chine, les États-Unis, le Japon et le Canada se positionneront en 2021 

La Chine, premier émetteur mondial, n'a pas déposé de nouvelle NDC dans les temps malgré la récente promesse du président Xi Xinping d’atteindre un pic des émissions avant 2030 et de réduire son intensité carbone de plus de 65 % d’ici là, afin d'atteindre la neutralité carbone en 2060. Les États-Unis, sortis de l'accord de Paris par Donald Trump, n'ont pas non plus déposé de nouvelle contribution mais le Président élu Joe Biden, engagé pour la neutralité carbone en 2050, a promis d'y revenir et la future NDC américaine est attendue avec impatience.  

Le Japon, qui avait déposé une NDC très décevante en mars dernier, a depuis changé de position et promis d’atteindre la neutralité carbone en 2050. De même, le Canada s'est engagé, lors du sommet de l’ambition climatique du 12 décembre dernier, qu’il pourrait baisser ses émissions de 32 % à 40 % entre 2005 et 2030. Une très grande majorité de pays africains se préparent eux aussi à soumettre de nouveaux objectifs climatiques avant la COP26. De même que l’Afghanistan ou encore le Pakistan, qui a annoncé renoncer à toute nouvelle centrale à charbon.

Le Brésil, l'Australie, la Russie et l'Inde à la traîne

Restent les pays ayant bel et bien déposé une nouvelle NDC en 2020, mais dont l’ambition n’a pas été rehaussée. C’est ainsi le cas, selon le Climate Action Tracker, du Brésil, du Mexique, de la Russie, l’Australie, la Suisse ou encore le Vietnam. D’ailleurs, fait inédit, les demandes de prises de parole de certains de ces pays avaient été rejetées par l’Onu le 12 décembre. Quant à l’Inde, quatrième pollueur mondial, le pays se refuse pour l’instant à se fixer un objectif de neutralité carbone tout en laissant entendre qu’il n’y est pas opposé. Enfin, parmi les moins engagés, on trouve toujours la Turquie, l’Arabie saoudite, l’Iran ou encore l’Indonésie.  

Face aux catastrophes climatiques qui se multiplient, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a encore plaidé dans son message du Nouvel An pour plus d'ambition climatique. "Construire une coalition pour la neutralité carbone d'ici 2050 sera au cœur de l'ambition des Nations unies en 2021", a-t-il déclaré. Alors que la première série de NDC plaçait la planète sur une trajectoire de réchauffement comprise entre +3°C et +4°C, la Convention des Nations unies sur les changements climatiques présentera le 21 février son évaluation des nouveaux engagements arrêtés au 31 décembre.      

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Podcast #LesEngagés : cinq ans après l'Accord de Paris, rencontre avec Laurent Fabius, président de la COP21

À l’occasion des cinq ans de l’Accord de Paris, célébrés ce samedi 12 décembre, le podcast de Novethic #LesEngagés rencontre l’ancien Premier ministre Laurent Fabius, ex-ministre des Affaires étrangères sous Hollande et président de la COP21. En 2015, c’est lui qui a mené les négociations...

Cinq ans après l’Accord de Paris, la Chine donne de nouveaux gages sur le climat, mais le monde doit aller plus vite

Samedi 12 décembre, pour les cinq ans de l'Accord de Paris, les Nations Unies, le Royaume-Uni et la France organisaient un sommet de l'ambition climatique pour lancer la dynamique internationale d'ici la COP26 de novembre 2021. Pour la première fois dans un tel événement, seuls les Etats...

L'Union européenne relève son ambition avec une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 55 % d’ici 2030

Au terme de longues négociations qui ont duré toute la nuit, l'Union européenne a adopté un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre relevé pour 2030, passant de 40 à 55 %. C'était un impératif à la veille du cinquième anniversaire de l'Accord de Paris et d'un sommet au...

Cinq ans après l'Accord de Paris, le monde se rapproche enfin d'une trajectoire de réchauffement à 2°C

Malgré le report d'un an de la COP26 de Glasgow (Écosse) sur le climat, certains des plus gros émetteurs de la planète, tels que la Chine ou encore le Japon, ont pris des engagements vers la neutralité carbone. L'ensemble de ces nouvelles annonces placent le monde sur une trajectoire de...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Evolution du nombre de catastrophes naturelles depuis 1970

[Infographie] Les catastrophes naturelles ont été multipliées par cinq depuis 1970

Entre 1970 et 2019, environ 11 000 catastrophes d'origine climatiques, météorologiques et hydrologiques ont été recensées par l'Organisation Météorologique Mondiale . Leur fréquence a considérablement augmenté tout au long de la période, et les pertes économiques associées ont été multipliées par...

Waste @Antranias / Pixabay

[Infographie] Climat : les solutions plébiscitées par les Français ne sont pas toujours les meilleures

Changer une ampoule, éviter les longs vols, avoir un enfant de moins... Il existe un écart saisissant entre l'efficacité des actions individuelles pour lutter contre le réchauffement climatique et la perception que l'on en a. C'est la conclusion d'une étude réalisée par Ipsos qui montre ainsi que...

@IStock/Brasil2 déforestation élevage Brésil

L'Europe est le deuxième importateur de produits issus de la déforestation tropicale dans le monde

Consommer en Europe... Mais détruire les forêts à l'autre bout du monde. Dans une étude, publiée le 14 avril, le WWF a identifié les plus grands importateurs de produits liés à la déforestation. L'Union européenne se place en deuxième position derrière la Chine. En cause : l'importation de soja,...

Poulet faux aliments istock Svetlana Cherruty

[Infographie] Thon maquillé, faux miel… L'opacité règne sur notre alimentation

C'est un véritable business de la fraude alimentaire. Dans une enquête, la présidente de l'ONG Foodwatch, Ingrid Kragl, révèle les dessous de notre alimentation. Thon piqué aux additifs, miel arrosé de glucose, produits bio non bio, foie gras gonflé à l'eau... le phénomène, d'ampleur, touche tous...