Publié le 10 février 2019

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] Plus d'un quart des poissons pêchés en France sont surexploités, cabillaud et bar en tête

Suivant sur la tendance mondiale, la surpêche se poursuit en France. Selon les dernières estimations de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), 27 % des stocks pêchés par les navires français en 2017 sont surexploités, ce qui ne permet pas la reproduction de l’espèce. L’ONG Bloom pointe du doigt le système opaque des subventions publiques.

Le cabillaud et le bar apparaissent comme les espèces les plus surexploitées.
@CC0

Sur les plus de 400 000 tonnes de poissons pêchés par des navires français sur nos côtes en 2017, 48 % le sont de façon durable afin de permettre la reproduction de l’espèce, tandis que 27 % sont surexploités. Les 25 % restant ne sont pas évalués. C’est particulièrement le cas en Méditerranée où seuls 6 % des stocks sont bien gérés et 8 % sont en train de s’effondrer. Pour le reste, c’est l’inconnu.

L'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) a publié son bilan annuel des ressources marines le 1er février, après avoir analysé les données de 7 000 navires. Il apparaît que les stocks qui se portent bien concernent la coquille Saint-Jacques, le merlu ou encore le lieu noir. A contrario, le cabillaud et le bar sont surpêchés.   

Les subventions publiques responsables de la surpêche

"Les subventions publiques ont été identifiées comme la principale cause de la surpêche mondiale, en favorisant la surcapacité chronique des flottes" souligne Bloom. L’ONG a déposé le 21 janvier dernier un recours devant le tribunal administratif de Paris pour "excès de pouvoir" contre l’État. Depuis juin 2015, elle cherche à obtenir des autorités françaises la liste complète des subventions européennes versées dans le cadre du Fonds européen de la pêche (500 millions d’euros de 2007 à 2016).

Pour l’instant, elle n’a reçu que des données incomplètes et difficilement exploitables. L’ONG soupçonne Paris de financer des méthodes de pêches destructrices comme le chalut de fond et enquête pour savoir si cet argent profite vraiment aux pêcheurs à la ligne ou au filet, plus respectueux de l’environnement. "Aujourd’hui, l’urgence est autant sociale qu’écologique : les pêcheurs artisans disparaissent aussi vite que les poissons", a commenté dans un communiqué Claire Nouvian, fondatrice de Bloom.

La France ne compte plus aujourd’hui que 12 000 pêcheurs contre 50 000 en 1950. Et en quarante ans, l’homme a éradiqué la moitié des populations marines, selon les estimations du WWF.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Module dragon SpaceX ISS SpaceX

[Le monde en 2050] Stars Wars, la guerre des mines

Ces dernières années ont montré l’émergence d’un puissant secteur spatial privé, domaine jusqu’alors réservé aux grandes agences nationales. Les Américains SpaceX et Blue Origin ou le Chinois OneSpace sont en train de redonner une dynamique nouvelle à la conquête du système solaire. Mais ici il n’y...

Brésil : la déforestation en Amazonie a augmenté de 88 % en juin

La déforestation en Amazonie, considérée comme le poumon de planète, avance à une vitesse folle. L'Agence spatiale brésilienne a comparé le mois de juin 2018 à celui de 2019 et a constaté que la déforestation avait augmenté de 88 % dans le pays de Jair Bolsonaro. Un recul qui constitue une menace...

Métaux stratégiques : Washington lance un plan pour diminuer sa dépendance à la Chine

Métaux rares, cobalt, cuivre, lithium… La guerre économique sino-américaine s’articule de plus en plus autour de l’accès aux matières premières indispensables aux transitions énergétique et numérique. Face aux menaces de limitation des exportations de Pékin, Washington annonce un plan d’exploitation...

Tesla alerte le gouvernement américain sur la pénurie à venir de métaux pour la voiture électrique

Les constructeurs automobile américains vont-ils subir une pénurie de cuivre, cobalt ou encore nickel ? Le premier vendeur du pays, Tesla, a alerté le gouvernement américain du manque d'approvisionnement en matière première pour les batteries. Un sujet stratégique pour les Américains qui tentent de...