Publié le 10 février 2019

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] Plus d'un quart des poissons pêchés en France sont surexploités, cabillaud et bar en tête

Suivant sur la tendance mondiale, la surpêche se poursuit en France. Selon les dernières estimations de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), 27 % des stocks pêchés par les navires français en 2017 sont surexploités, ce qui ne permet pas la reproduction de l’espèce. L’ONG Bloom pointe du doigt le système opaque des subventions publiques.

Le cabillaud et le bar apparaissent comme les espèces les plus surexploitées.
@CC0

Sur les plus de 400 000 tonnes de poissons pêchés par des navires français sur nos côtes en 2017, 48 % le sont de façon durable afin de permettre la reproduction de l’espèce, tandis que 27 % sont surexploités. Les 25 % restant ne sont pas évalués. C’est particulièrement le cas en Méditerranée où seuls 6 % des stocks sont bien gérés et 8 % sont en train de s’effondrer. Pour le reste, c’est l’inconnu.

L'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) a publié son bilan annuel des ressources marines le 1er février, après avoir analysé les données de 7 000 navires. Il apparaît que les stocks qui se portent bien concernent la coquille Saint-Jacques, le merlu ou encore le lieu noir. A contrario, le cabillaud et le bar sont surpêchés.   

Les subventions publiques responsables de la surpêche

"Les subventions publiques ont été identifiées comme la principale cause de la surpêche mondiale, en favorisant la surcapacité chronique des flottes" souligne Bloom. L’ONG a déposé le 21 janvier dernier un recours devant le tribunal administratif de Paris pour "excès de pouvoir" contre l’État. Depuis juin 2015, elle cherche à obtenir des autorités françaises la liste complète des subventions européennes versées dans le cadre du Fonds européen de la pêche (500 millions d’euros de 2007 à 2016).

Pour l’instant, elle n’a reçu que des données incomplètes et difficilement exploitables. L’ONG soupçonne Paris de financer des méthodes de pêches destructrices comme le chalut de fond et enquête pour savoir si cet argent profite vraiment aux pêcheurs à la ligne ou au filet, plus respectueux de l’environnement. "Aujourd’hui, l’urgence est autant sociale qu’écologique : les pêcheurs artisans disparaissent aussi vite que les poissons", a commenté dans un communiqué Claire Nouvian, fondatrice de Bloom.

La France ne compte plus aujourd’hui que 12 000 pêcheurs contre 50 000 en 1950. Et en quarante ans, l’homme a éradiqué la moitié des populations marines, selon les estimations du WWF.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Margiris chalutier geant Greenpeace

[Vidéo] Un chalutier néerlandais géant accusé d’épuiser les ressources par les pêcheurs français

C'est un navire-usine qui peut pêcher en un seul jour l'équivalent de cinq chalutiers français en un an. Le Margiris, ce bateau de pêche néerlandais et ses 143 mètres de long cristallise les tensions avec les pêcheurs français depuis qu'il a sillonné la Manche. Ces derniers l'accusent d'épuiser les...

Geothermie profonde a Illkrich en Alsace ElectriciteDeFrance

La France découvre un trésor de lithium dans son sous-sol, mais n’est pas certaine de pouvoir l’exploiter

La France, au côté de l’Allemagne, est bien décidée à ne pas se laisser distancer dans la course à la batterie pour la voiture électrique. Au cœur de cette technologie, on trouve entre autres le lithium aujourd’hui produit dans une poignée de pays à travers le monde. La découverte d’importants...

Manger trop gaspillage environnemental pixabay

Manger trop, c'est gaspiller 100 fois plus de nourriture que de la jeter !

C'est un problème de santé publique indéniable... mais pas seulement. Alors que le nombre de personnes en surpoids ou obèses ne cesse d'augmenter, des chercheurs italiens viennent de montrer que l'excès de nourriture par rapport à ce dont notre corps a besoin engendre un impact considérable sur...

Deforestation Amazonie Khlongwangchao

Les incendies d’Amazonie signent le réveil des entreprises sur la traçabilité de leurs chaînes d'approvisionnement

Avec les incendies en Amazonie, c’est tout un système de production non durable sur le long terme qui a été mis en lumière aux yeux du grand public. Le rôle des entreprises importatrices de viande ou de soja brésilien a notamment été pointé du doigt. Certaines marques comme The North Face ont décidé...