Publié le 06 mai 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] La pollution tue 7 millions de personnes chaque année, soit plus que le sida, la tuberculose, le diabète et la route cumulés

Cela sera le fléau du XXIe siècle. Chaque année, la pollution de l’air fait 7 millions de morts selon un nouveau bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 90 % surviennent chez des populations à faibles revenus, principalement en Afrique et en Asie. Une grande conférence sur la sujet aura lieu fin octobre à Genève.

À New Delhi, les niveaux de pollution dépassent jusqu'à 5 fois ceux fixés par l’OMS pour la qualité de l'air.
@FlickR

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur la pollution de l’air. Selon une étude publiée mercredi 2 mai, la pollution a tué dans le monde 7 millions de personnes en 2016, un chiffre extrêmement élevé et en hausse. "Les particules fines contenues dans l’air pollué pénètrent profondément dans les poumons et dans le système cardiovasculaire, ce qui cause des affections comme les accidents vasculaires cérébraux, les cardiopathies, les cancers du poumon, les bronchopneumopathies et les infections respiratoires, notamment la pneumonie", explique l’OMS.

La pollution de l’air ambiant – causée par les secteurs des transports, de l’industrie, de l’agriculture et les centrales électriques au charbon – est responsable à elle seule d’environ 4,2 millions de décès en 2016, alors que la pollution de l’air à l’intérieur des habitations due à l’utilisation de combustibles et de technologies polluantes a causé environ 3,8 millions de décès pendant la même période.

9 personnes sur 10 respirent un air pollué 

"La pollution de l’air est une menace pour nous tous, mais les populations les plus pauvres et les plus marginalisées sont les premières à en souffrir",  explique le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Plus de 90 % des décès dus à la pollution de l’air se produisent en effet dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, principalement en Asie (4 millions de décès) et en Afrique (1 million de décès).

Par ailleurs, 9 personnes sur 10 respirent quotidiennement un air pollué. "De nombreuses mégalopoles du monde entier – telles que New Delhi, Pékin, Shanghaï, Lima ou Mexico – présentent des résultats 5 fois supérieurs aux niveaux fixés par l’OMS pour la qualité de l'air, ce qui représente un risque majeur pour la santé des populations", explique le Dr Maria Neira, directrice du Département Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé à l’OMS.

40 % de la population cuisine à partir de sources polluantes

Actuellement , plus de 40 % de la population mondiale n’a toujours pas accès à des combustibles et à des technologies de cuisson propres à leur domicile, alors qu’il s’agit là de la principale source de pollution de l’air à l’intérieur des habitations. "On ne peut pas accepter que plus de 3 milliards de personnes – surtout des femmes et des enfants – continuent de respirer tous les jours des fumées mortelles émises par des fourneaux et des combustibles polluants à l’intérieur de leurs habitations. Si nous n’agissons pas très vite, le développement durable restera une chimère." La pneumonie est ainsi la principale cause de mortalité chez les moins de 5 ans. 

Dans les villes des pays européens à revenu élevé, il a été prouvé que la pollution de l’air diminuait l’espérance de vie moyenne de 2 à 24 mois, en fonction des niveaux de pollution. "La bonne nouvelle est que les gouvernements sont toujours plus nombreux à s’engager davantage pour la surveillance et la réduction de la pollution de l’air, et que des secteurs comme la santé, les transports, le logement et l’énergie agissent davantage à l’échelle mondiale", précise le Dr Tedros.

Cette année, l’OMS organisera à Genève la première conférence mondiale sur la pollution de l’air et la santé début novembre. Par ailleurs, un recours pour "carence fautive" de l'État dans la lutte contre la pollution va être déposé par des habitants de la vallée de l’Arve en France et une marche "des cobayes" est partie de Fos-sur-Mer cette semaine pour rejoindre Bruxelles afin de dénoncer ce problème devenu majeur.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Qualité de l'air : Bruxelles donne une "dernière chance" à neuf pays dont la France

La Commission européenne convoque mardi 30 janvier pour un "sommet" sur la qualité de l'air à Bruxelles les ministres de l'Environnement de neuf pays, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, considérés comme les mauvais élèves de l'UE en la matière.

Automobile : quand le passage du diesel à l'essence fait augmenter les émissions de CO2 en France

Pour la première fois en 23 ans, les voitures neuves émettent plus de CO2. L'explication est à aller chercher du côté des véhicules essence qui ont pris le dessus sur les diesels, notamment à la suite du Dieselgate. Si les moteurs à essence émettent moins de particules fines, ils émettent...

En Chine, 500 manifestations quotidiennes contre la pollution

La pollution de l’air, qui provoque des ravages en Chine, suscite de plus en plus la colère de la population. Des dizaines de milliers de Chinois défilent chaque année pour manifester leur opposition à des projets potentiellement polluants. Pour Chloé Froissart, directrice du Centre...

Le coût astronomique de la pollution de l’air révélé par l’OMS

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a publié mardi 28 avril un rapport faisant état des coûts humains et financiers de la pollution atmosphérique. Cette estimation, qui concerne 53 pays en Europe et en Asie, fait état de 600 000 maladies induites et décès prématurés, et en évalue le...

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Trafic automobile pollution de l air bouchons voitures istock

Pollution de l’air : l’État condamné à une amende record de 20 millions d’euros

Pour la deuxième fois, l'État est condamné pour ne pas avoir réduit suffisamment vite la pollution de l'air. Le Conseil d’État vient de lui infliger une amende record de 20 millions d’euros. En août 2021, il l’avait déjà condamné à verser 10 millions d'euros. La pollution de l'air tue chaque année...

Ocean pollution plastique istock panaramka

Pollution plastique : des géants de l’alimentaire attaqués par des ONG sur leur devoir de vigilance

Auchan, Carrefour, Casino, Danone, Lactalis, Les Mousquetaires, Picard Surgelés, Nestlé France et McDonald's France sont mis en demeure par une coalition d’ONG. Les associations leur reprochent de proposer des plans de vigilance sur la pollution plastique "au mieux insuffisants pour identifier les...

Banniere respiro

Lyon, Bordeaux, Nantes... Les villes réduisent la voilure publicitaire devançant le "plan de sobriété" du gouvernement

La ministre de la transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a annoncé l'interdiction des publicités lumineuses entre une heure et six heures du matin dans le cadre du "plan de sobriété" d'Emmanuel Macron. Ces mesures restrictives ne sont pas nouvelles pour plusieurs villes françaises qui ont...

Ocean pollution plastique istock panaramka

Il faut stopper notre dépendance au plastique : on vous explique pourquoi en une infographie

Un nouveau rapport de l'OCDE estime que d'ici 2060, la production plastique et les déchets vont tripler, faute de politiques ambitieuses en la matière. Or le plastique est déjà présent partout, dans les océans, les cours d'eau, les sols et même dans notre organisme. Cela suppose de réduire fortement...