Publié le 23 juillet 2021

ENVIRONNEMENT

Jeux Olympiques : Tokyo pourrait rafler la médaille d'or de l'écologie

Empreinte carbone allégée, recyclage des matériaux utilisés pour les infrastructures, énergies renouvelables... Les Jeux Olympiques, qui se tiennent du 23 juillet au 8 août, entendent être un modèle en matière d'écologie en devenant les plus verts de l'histoire. Une course que pourrait bien remporter Tokyo grâce à la pandémie. De fait, l'absence de spectateurs étrangers pour les épreuves à huis clos réduit fortement la facture carbone.

Stade tokyo @Arne Müseler Creative Commons
Stade nationale du Japon, à Tokyo, construit en prévision des Jeux Olympiques. A eux seuls, les travaux de construction ou de rénovation des infrastructures olympiques ont représenté 1,5 million de tonnes de CO2.
@Arne Müseler

C'est un objectif affiché par Tokyo : faire des Jeux Olympiques 2020, reportés avec la pandémie, les jeux les plus écologiques de l'histoire. Dans cette perspective, l'empreinte carbone de la compétition a été revue à la baisse. Selon les dernières estimations officielles, l'évènement devrait produire 2,73 millions de tonnes de CO2, contre environ 3,5 millions de tonnes pour ceux de Londres en 2012 et Rio en 2016. Des émissions qui restent malgré tout conséquentes : elle représente un peu plus que celles d'un pays comme le Monténégro et ses 600 000 habitants sur une année entière. 

Les organisateurs, bien malgré eux, doivent une partie de ce bilan au contexte sanitaire. Avec la pandémie, le pays a été contraint de renoncer à accueillir des spectateurs étrangers. Les 600 000 personnes attendues par avion représentaient à elles seules environ 340 000 tonnes de CO2.

La guerre aux déchets

Tokyo-2020 ne mise pas que sur la réduction de ses émissions de CO2. Sur les déchets, les organisateurs ont annoncé vouloir réutiliser ou recycler 65 % des rebuts produits durant les JO. Leur gestion devrait elle aussi être facilitée par le nombre restreint de spectateurs. Certains objets ont été spécifiquement conçus pour être recyclés après les Jeux, comme les lits en carton du Village olympique.

Tokyo-2020 veut s'assurer que 99% des biens spécifiquement fournis pour les Jeux, comme le mobilier de bureau ou les appareils informatiques, seront réutilisés ou recyclés. Pour le réemploi, l'objectif doit être atteint notamment grâce à des contrats de location. Le bois utilisé pour la construction du village Plaza, dédié au repos des athlètes, a par exemple été prêté par plusieurs villes japonaises. Après les Jeux, les villes récupéreront leur bois pour construire d'autres infrastructures comme des bancs ou des écoles. 

Un tiers d’énergie renouvelable

Le geste est symbolique :  pour la première fois, de l'hydrogène a été utilisé pour alimenter la flamme olympique lors de son voyage à travers le Japon, de Fukushima à Tokyo, avant le lancement de la compétition. Les organisateurs visent 100% d'électricité d'origine renouvelable sur les sites olympiques durant les Jeux. 

Dans les faits, seulement un tiers de l'électricité doit directement provenir d'énergies renouvelables. Pour atteindre l'objectif, le reste doit être atteint en recourant à des certificats d'électricité verte, garantissant qu'une quantité équivalente d'énergie propre a été injectée dans le réseau, ou que des économies d'énergie équivalentes ont été réalisées via des travaux de rénovation énergétique chez des particuliers à Tokyo. La compétition est lancée : Paris, qui accueille la prochaine édition des Jeux en 2024 entend déjà détrôner Tokyo-2020 sur le podium de l'écologie. 

Pauline Fricot, @PaulineFricot avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

IStock 1155038631

La revanche du vélo cargo électrique : bien plus rapide et plus propre que la camionnette en ville

Une étude britannique a démontré qu'en ville, les livreurs en vélo cargo électrique sont 60 % plus rapide, émettent 90 % de CO2 en moins que les livreurs en camionnette diesel, et permettent de réduire la pollution de l'air. Alors que les livraisons à domicile augmentent depuis la pandémie de...

Megots de cigarette plage pollution Henk van Dijk

Pollution aux mégots : les industriels vont verser 80 millions d'euros par an aux collectivités

Le principe du pollueur-payeur atteint enfin le secteur du tabac. Chaque année, plus de 20 milliards de mégots se retrouvent dans la nature et polluent massivement les eaux, que ce soit à travers les pluies ou directement l’océan où ces déchets finissent par arriver. Un éco-organisme va collecter...

Capture dans air co2 climeworks

La géoingénierie pour sauver la planète : aspirer le CO2 dans l’air pour compenser ses émissions

Et si des millions de tonnes de CO2 étaient captées dans l'air par des aspirateurs géants ? Cette technologie de capture de carbone directement dans l'atmosphère se développe partout dans le monde et offre une voie novatrice aux entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions, malgré des freins...

Pollution de l air condamnation etat Jacek Dylag on Unsplash

Pollution de l’air : l'État est condamné à payer 10 millions d'euros, un record

Malgré les avertissements répétés du Conseil d'État, le gouvernement n'a pas réussi à abaisser les niveaux de pollution de l'air en dessous des normes sanitaires. L'État est donc condamné à payer 10 millions d'euros pour le premier semestre, une astreinte historique. Si, dans six mois, le compte...