Publié le 05 février 2022

ENVIRONNEMENT

En Thaïlande, au Pérou, au Nigeria… une série noire de catastrophes pétrolières détruisent l'environnement

Du Pérou au Nigeria en passant par l'Équateur, le brut coule à flots. En quelques semaines, plusieurs catastrophes pétrolières ont provoqué des marées noires, impactant la faune, la flore et les approvisionnements en eau des communautés locales. 

Catastrophes petroliers montage avec Carlos REYES AFP
Depuis plusieurs semaines, les catastrophes pétrolières s'enchaînent.
Carlos REYES / AFP / @CONAIE_Ecuador / The Newsguru

Explosion d’un pétrolier au Nigeria

C’est un désastre environnemental de plus qui a lieu le long des côtes du Nigeria, premier producteur de brut d’Afrique. Les images impressionnantes, diffusées sur les réseaux sociaux par les médias locaux, montrent une épaisse fumée noire s’échappant d’un bateau en train de couler. Si les causes de l’explosion, qui a eu lieu le 2 février, ne sont pas encore connues, le propriétaire, la société Sepcol, a annoncé avoir ouvert une enquête pour faire la lumière sur cet incendie. Les ONG s’inquiètent qu’une fuite de pétrole puisse déverser des milliers de litres de fioul dans le delta du Niger. Ce dernier est depuis des années le théâtre de graves troubles, des groupes armés y percent des oléoducs pour piller du brut, provoquant des désastres écologiques.

En Thaïlande, une marée noire touche le littoral 

60 000 litres au moins. C’est la quantité de pétrole déversée dans le golfe de Thaïlande après la fuite d’un oléoduc sous-marin qui a débuté le 25 janvier. La zone de pollution s’étend sur une cinquantaine de kilomètres carrés. Or la nappe de pétrole touche désormais le littoral, obligeant les autorités à fermer la plage de Mae Ram Phueng. En attendant, une douzaine de navires pulvérisent des milliers de litres de produits chimiques sur la zone touchée. Ces produits, qui décomposent le pétrole en petites particules, coulent au fond de la mer et contaminent la faune et la flore, révèle à l'AFP Thanomsak Boonphakdee de l'université de Burapha (est).

Urgence environnementale au Pérou

Le 15 janvier, alors qu'une éruption volcanique sans précédent et un tsunami s'abattaient sur les îles Tonga, à l'est de l'Australie, un tanker qui déchargeait son pétrole près de Lima a chaviré, provoquant l'une des pires catastrophes environnementales dans la région de ces dernières années. Le 24 janvier, le gouvernement péruvien a décrété l’urgence environnementale pour 90 jours. Le géant pétrolier espagnol Repsol, responsable de ce désastre, s’est engagé à finir les opérations de nettoyage en mars. Au total, 12 000 barils de pétrole ont été déversés.

Un million de litres de pétrole dans l’Amazonie équatorienne

C’est une réserve environnementale de l’Amazonie qui vient d’être souillée par des milliers de barils de pétrole. Le 28 janvier, un oléoduc non enterré a été endommagé après des glissements de terrain et des chutes de pierre, provoquant un jet impressionnant de pétrole. Le brut s’est notamment écoulé dans la Coca, une rivière de l’Amazonie qui se jette dans le fleuve Napo qui alimente en eau de nombreuses communautés. En mai 2020 un incident similaire avait provoqué le déversement de 15 000 barils dans trois rivières de la zone.

Au Yémen, une bombe à retardement

Ce n’est pas encore une catastrophe pétrolière mais cela pourrait bientôt le devenir. Depuis 2015, le pétrolier FSO Safer est abandonné dans la mer Rouge au large du Yémen. Un rapport de Greenpeace paru le 27 janvier établit que sans résolution rapide, une fuite ou une explosion du tanker pourrait provoquer l’une des plus grandes catastrophes pétrolières de l’histoire. Les dommages environnementaux seraient quatre fois plus importants que ceux provoqués par l’Exxon Valdez et exacerberaient la crise humanitaire en cours au Yémen.

Marina Fabre Soundron @fabre_marina avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Trafic automobile pollution de l air bouchons voitures istock

Pollution de l’air : l’État condamné à une amende record de 20 millions d’euros

Pour la deuxième fois, l'État est condamné pour ne pas avoir réduit suffisamment vite la pollution de l'air. Le Conseil d’État vient de lui infliger une amende record de 20 millions d’euros. En août 2021, il l’avait déjà condamné à verser 10 millions d'euros. La pollution de l'air tue chaque année...

Ocean pollution plastique istock panaramka

Pollution plastique : des géants de l’alimentaire attaqués par des ONG sur leur devoir de vigilance

Auchan, Carrefour, Casino, Danone, Lactalis, Les Mousquetaires, Picard Surgelés, Nestlé France et McDonald's France sont mis en demeure par une coalition d’ONG. Les associations leur reprochent de proposer des plans de vigilance sur la pollution plastique "au mieux insuffisants pour identifier les...

Banniere respiro

Lyon, Bordeaux, Nantes... Les villes réduisent la voilure publicitaire devançant le "plan de sobriété" du gouvernement

La ministre de la transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a annoncé l'interdiction des publicités lumineuses entre une heure et six heures du matin dans le cadre du "plan de sobriété" d'Emmanuel Macron. Ces mesures restrictives ne sont pas nouvelles pour plusieurs villes françaises qui ont...

Ocean pollution plastique istock panaramka

Il faut stopper notre dépendance au plastique : on vous explique pourquoi en une infographie

Un nouveau rapport de l'OCDE estime que d'ici 2060, la production plastique et les déchets vont tripler, faute de politiques ambitieuses en la matière. Or le plastique est déjà présent partout, dans les océans, les cours d'eau, les sols et même dans notre organisme. Cela suppose de réduire fortement...