Publié le 13 février 2019

ENVIRONNEMENT

[Danger plastique] Ces startups qui ont fondé leur business model sur la lutte contre le plastique

Brosse à dents rechargeable, pavés de construction à base de plastique récupéré, contenants comestibles ou bouteille 100 % végétale… De plus en plus de startups font de la lutte contre le plastique leur business model. Face au danger mortel qu’il représente pour l’environnement et la biodiversité, Novethic vous propose chaque semaine de découvrir une nouvelle facette de ce matériau omniprésent.

En France, seules 55 % des bouteilles en plastique sont recyclées.
@CC0

  • Des brosses à dents plus durables avec Lamazuna

Recharges brosse à dents lamazunaFin 2010, Laëtitia Van de Walle, une trentenaire vendéenne s’est lancé le défi "zéro déchet" dans nos salles de bain. Huit ans plus tard, l’entreprise emploie 16 personnes et dépasse les deux millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle propose des brosses à dents à tête rechargeable en bioplastique (70 % d’huile de ricin et 30 % de plastique), recyclées par un organisme partenaire car les déchets de moins de trois centimètres ne sont pas traités dans le flux classique. Chaque année, ce sont 1 200 tonnes de brosses à dents qui sont jetées en France. 

  • Des rues pavées de plastique récupéré avec le Paveco

Paveco pave ecologique @zelij inventIl présente les mêmes avantages que le béton mais il coûte moins cher et fait du bien à la planète. Baptisé Paveco (pavé écologique), il est constitué à 80 % de plastique récupéré et répond aux normes exigées pour le revêtement de sols, notamment en termes d'inflammabilité et de résistance. Son inventeur, Saif Eddine Laalaj, un étudiant marocain de 20 ans, a passé trois mois dans le garage de ses parents pour mettre au point son prototype avant de lancer sa startup, Zelij Invent. Le cimentier LafargeHolcim lui a déjà apporté son soutien.

  • Pas de pause-café sans mon verre réutilisable CleanCup

Machine clean cupEn finir avec l’aberration des poubelles débordant de gobelets plastique. C’est l’ambition de CleanCup, une entreprise lyonnaise créée en 2015 par Éléonore Blondeau. Elle a mis au point une machine 100 % made in France et écoconçue qui distribue, collecte et lave sur place des verres réutilisables, contre une caution de 1 euro. La métropole de Lyon, Décathlon ou encore la SNCF se sont déjà équipés.

 

  • Tout se mange, même la vaisselle, avec Do Eat

Verrines comestibles do eatEmballez votre sandwich, vos frites ou votre beignet au chocolat, et mangez le tout. C’est le concept de Do Eat. Inventées par deux jeunes belges Thibaut Gilquin et Hélène Hoyois en 2013, ces verrines sont composées d’eau et de pommes de terre. Leur souhait : "Amener les consommateurs à changer de comportement en matière de déchets sans que ceux-ci ne s’en aperçoivent, et avec le plaisir en prime !" Après les verrines, l’entreprise part à l’assaut des barquettes en aluminium utilisées notamment dans les surgelés.

  • Des emballages compostables avec Tipa

Plastique compostable tipaStella McCartney ne jure plus que par lui. La créatrice de mode écolo s’est engagée à remplacer l’ensemble de ses films industriels par du plastique Tipa entièrement biodégradable. La jeune pousse israélienne a mis au point un matériau qui ressemble trait pour trait au plastique, mais qui se désagrège comme une peau d'orange dans un compost en seulement 180 jours contre 500 ans pour un sac plastique. Il est aujourd’hui déjà utilisé pour emballer des barres de céréales, des produits frais ou encore des magazines. Les ventes ont quadruplé en 2017 et l'entreprise compte une trentaine d'employés.

  • Recycler c’est gagner avec Yoyo

Yoyo recyclageYoyo, lancée en 2017 par Éric Brac de La Perrière (l'ancien directeur général de Citeo), s’est fixée comme mission d’améliorer le recyclage des bouteilles en plastique en ville. Inutile puisque celles-ci sont déjà collectées ? Pas tant que ça quand on sait que seule une bouteille en plastique sur deux est effectivement triée en France et qu’en ville ce taux tombe à une bouteille sur dix. Pour y arriver, Yoyo mise sur un réseau de coachs locaux (gardiens d'immeubles, vendeurs, citoyens) qui forment les nouveaux trieurs. La collecte est renforcée par un système de récompenses en nature (réductions, places de cinéma, cours de sport, escape game…).     

  • Siroter son Spritz avec une paille en amidon ou en bambou trouvées sur Les Pailles.com

Les pailles alternatives @lespaillesDes pailles en amidon de maïs, des pailles comestibles, des pailles en bambou, en verre, en inox, en silicone et même des pailles en … paille, vous aurez le choix sur les Pailles.com. Ce site est entièrement dédié à la vente en gros pour les hôtels, les restaurants, les bars... Chaque jour, en France, ce sont près de neuf millions de pailles jetables qui sont utilisées, autant de déchets qui risquent de finir dans nos océans et qui, même collectés, sont très difficiles à recycler.

  • Retour en force de la gourde avec Veganbottle

VeganbottleRemplacer les bouteilles en plastique par une gourde, ça n’a rien de nouveau, on est d’accord. Mais Veganbottle est la première gourde 100 % végétale, compostable, biodégradable et recyclable à l’infini. Et elle est française. Son inventeur Nicolas Moufflet, expert dans la fabrication de bouteilles pour de grands industriels, a réussi à concevoir une bouteille sans une seule goutte de pétrole à base de bagasse issue de la canne à sucre. Et il a pensé à tout puisque le bouchon lui aussi végétal et conçu à base de lin. Sa startup Lyspackaging a déjà vendu 2 millions de bouteilles.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Business de l air nuage entreprises pollution

Business de l'air : contre la pollution, ces entreprises vendent de l'air pur

C'est un véritable marché : l'air. Des bars à oxygène en plein pic de pollution à New Delhi, des bouteilles remplies de l'air pur des hautes montagnes... Certaines entreprises n'hésitent pas à jouer sur les peurs de la population face à la détérioration de l'atmosphère urbaine, sans aucune garantie...

Crime ecocide protection environnement terre pixabay

Rejetée par le gouvernement, la reconnaissance du crime d’écocide est loin d'être enterrée

Le 12 décembre dernier, à la veille de la clôture de la COP25, les députés français ont rejeté la reconnaissance du crime d’écocide dans le droit pénal. Mais les débats dans l'hémicycle ont fait apparaître un réel intérêt pour le sujet de façon transpartisane. Un rapport doit par ailleurs être rendu...

Incendie Lubrizol Philippe LOPEZ AFP

Trois mois après un gigantesque incendie, le site Seveso de Lubrizol redémarre

En septembre dernier, un incendie sur l’usine Seveso de Lubrizol avait émis une fumée noire sur Rouen et ses alentours. Alors que l’enquête est encore en cours sur l’origine du feu, la préfecture a autorisé la réouverture du site.

Incendies forets reserve pixabay

Écocide : nouvelle tentative pour faire entrer le crime contre l’environnement dans le code pénal français

Les atteintes aux écosystèmes n'ont jamais été reconnues comme un crime dans le droit international. Mais des députés socialistes poussent en ce sens. Ils ont déposé une proposition de loi visant à reconnaître dans le code pénal français le crime d'écocide, contre l'environnement. Ce serait une...