Publié le 04 avril 2018

ENVIRONNEMENT

Déchets : Airbus conçoit un harpon géant pour nettoyer l'espace

Le géant européen Airbus est en train de concevoir un harpon capable d'intercepter des satellites en fin de vie, des étages de fusées ou des morceaux nés de collision. Le but est de les tirer jusqu'à notre atmosphère pour qu'ils s'y consument. Notre orbite est polluée par des centaines de milliers de déchets. 

Entre 500 et 700 000 débris polluent l'orbite terrestre.
© European Space Agency

Il n'y a pas que sur terre que les déchets posent problème. L'espace est aussi pollué par des milliers de débris. Les experts estiment entre 500 000 et 700 000 le nombre de déchets qui jonchent l'espace. La grande majorité de ces débris ne sont pas plus gros qu'une bille.

Mais depuis 25 ans, le nombre de gros déchets assez dangereux pour endommager un satellite par exemple a explosé. Étages de fusées, satellites en fin de vie, morceaux nés de collisions, les scientifiques craignent une réaction en chaîne. La solution ? Un harpon géant. C'est ce que le groupe européen Airbus est en train de développer au Royaume-Uni.

Le harpon perce comme un "couteau chaud dans du beurre" 

Concrètement, ce harpon d'environ un mètre sera attaché à un vaisseau spatial capable d'identifier les objets qui polluent l'espace. Lorsqu'il sera assez proche du déchet, le harpon sera propulsé grâce à un système d'air comprimé à une vitesse de 25 mètres par seconde.

 

"Le harpon percera les objets comme un couteau chaud coupant du beurre", a expliqué à la BBC Alastair Wayman, ingénieur en charge du projet. "Une fois à l'intérieur, le harpon sortira des piques qui l'empêcheront de perdre l'objet". L'objet en question sera alors tiré jusqu'à notre atmosphère où il se consumera.

Défi : harponner Envisat, un satellite de 8 tonnes 

Depuis des années, le centre spatial d'Airbus à Surrey au Royaume-Uni travaille sur ce système. À court terme, le but des chercheurs est de harponner Envisat, un satellite qui pèse pas moins de huit tonnes. Jusqu'en 2013, il permettait à l'agence spatiale européenne d'observer la terre avant d'être désactivé. Or, il y a 30 % de risque qu'il heurte un autre satellite, causant d'énormes dégâts.

"Si nous pouvons concevoir un harpon capable de faire face à Envisat, alors il devrait être en mesure de faire face à tous les autres types de vaisseaux spatiaux, y compris les nombreux étages supérieurs de fusées qui restent en orbite", a expliqué Alastair Wayman.

Il pourra ainsi par exemple remorquer la Roadster Tesla, une voiture sportive électrique envoyé par le patron de Tesla, Elon Musk en février. Mais ce dernier entend bien la voir tourner autour du soleil pour "le milliard d'années à venir", pour le grand plaisir de l'entrepreneur qui espère qu'elle finira par rencontrer les aliens. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Maree noire perou lima repsol EyePress News EyePress via AFP

Marée noire historique au Pérou après le tsunami aux îles Tonga

C'est un incroyable effet domino. Samedi, alors qu'une éruption volcanique sans précédent et un tsunami s'abattaient sur les îles Tonga, à l'est de l'Australie, une importante marée noire a frappé les côtes péruviennes de l'autre côté de l'océan Pacifique quelques heures plus tard. La puissante...

Pollution plastique chimique luoman istock

Pollution chimique : une cinquième limite planétaire vient d’être franchie

Destruction des habitats sauvages, perte de biodiversité, changement climatique... le monde a déjà franchi quatre des neufs limites planétaires, mais la situation s'aggrave. Des chercheurs, qui ont pour la première fois évalué l'impact du cocktail des polluants comme les antibiotiques, les...

Crime ecocide protection environnement terre pixabay

La Belgique ouvre la voie à une reconnaissance mondiale du crime d'écocide

Pour la première fois, un pays occidental, la Belgique, va déposer un amendement devant la Cour pénale internationale afin de reconnaitre le crime d'écocide aux côtés des crimes de génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes d’agression. De plus en plus de pays y sont favorables...

Espace pollution ESA

Face à la pollution dans l’espace, une économie circulaire du spatial émerge

Un peu plus de 2000 satellites en service pour des millions de déchets spatiaux. Voilà à quoi ressemble l’espace orbital aujourd’hui. Observés par les agences spatiales comme le lait sur le feu, ces débris posent avant tout des problèmes de sécurité pour les astronautes en mission ou les matériels...