Publié le 15 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

La flotte d'un croisiériste de luxe émet dix fois plus de dioxyde de soufre que l’ensemble du parc automobile européen

Il y a quelques semaines, les images d’un énorme paquebot heurtant un quai de Venise ont relancé la polémique autour de ces mastodontes des mers. Outre les risques liés à leur sécurité, ils sont de très importantes sources de pollution de l'air pour les villes portuaires. L’Europe, en étant la deuxième destination la plus prisée des croisiéristes, n’est donc pas épargnée.

L'inhalation de SOx porte atteinte au système respiratoire et contribue à l’acidification des sols et de l’océan.
@Christian Ferrer / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

Un seul croisiériste pollue dix fois plus que les 260 millions de voitures de tourisme que compte le Vieux-Continent. Le ratio interpelle. Et c’est bien l’objectif de l’ONG Transport & Environment (T&E) qui a passé au crible les émissions des 203 navires de croisière qui ont traversé l’Europe en 2017. Ils ont émis -en cumulé- sur cette seule année,62 000 tonnes de dioxyde de soufre (SOx), 150 000 tonnes d’oxyde d’azote (NOx) et 10 millions de tonnes de CO2.

Pour le croisiériste de luxe, Carnival Corporation, leader mondial, la quantité de dioxyde de soufre émise par ses 94 paquebots est dix fois plus importante que celle émise par tout le parc automobile européen. Pour le numéro deux mondial, Royal Carribean, c’est quatre fois plus. Or, l'inhalation de SOx porte atteinte au système respiratoire et contribue à l’acidification des sols et de l’océan.

Carburant le plus sale possible

L’Espagne, l’Italie, la Grèce, la France et la Norvège font partie des pays européens le plus exposés. Marseille se classe ainsi à la huitième place des villes les plus affectées du continent. En 2017, les 57 bateaux de croisière qui y ont fait escale ont émis quatre fois plus de SOx que les voitures en circulation dans la ville phocéenne et l’équivalent d’un quart de NOx. On estime que les navires sont à l’origine de 10 % de la pollution atmosphérique.

En cause, les teneurs en soufre admises en mer. Elles sont jusqu’à 1 500 fois plus élevées que sur les routes pour les voitures roulant au diesel, note l’ONG. "Les navires de croisière de luxe sont des villes flottantes alimentées par le carburant le plus sale possible. Les villes interdisent à juste titre les voitures diesel sales, mais elles donnent un laissez-passer gratuit aux compagnies de croisière. C'est inacceptable" s’insurge Faig Abbasov, responsable de la politique maritime chez T&E.

Une nouvelle réglementation de l'Organisation maritime internationale (OMI) obligera dès 2020 tous les bateaux à utiliser un fioul affichant un taux de soufre de 0,5 % maximum contre 1,5 % actuellement pour les navires de transport de passagers. Mais pour Transport & Environment ce n’est pas suffisant. L’ONG demande à l’Union européenne d’étendre la zone d’émission contrôlée de soufre (SECA) - où la teneur en soufre ne peut pas excéder 0,1 % - à toute l’Europe car, aujourd’hui, elle ne concerne que le Nord et la mer baltique. Elle demande également d’accélérer sur la transition vers des ports à zéro émission en misant sur l’électrification des quais.  

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Vidéo] À Venise, l'accident d'un navire de croisière relance le débat sur le tourisme de masse

C'est un accident impressionnant qui n'a heureusement pas provoqué de décès. Un paquebot de croisière a perdu le contrôle et a percuté un bateau de touristes sur les quais de Venise. L'événement a relancé le débat sur la présence de ces villes flottantes, symbole de la pollution et du...

Pour la première fois en France, un navire est condamné pour avoir trop pollué

C'est une grande première. Le capitaine de l'Azura, un énorme bateau de croisière, ainsi que son armateur, Carnival, vient d'être condamné à payer 100 000 euros d'amende pour ne pas avoir respecté les normes antipollution. Le géant des mers carburait avec un fioul dont les teneurs en...

[LE CHIFFRE] Un seul navire pollue autant qu’un million de voitures

On met souvent en avant les dommages causés par la pollution automobile, mais dans les grands ports, les navires sont également une source importante d’émissions de gaz toxiques. Les experts estiment ainsi qu’un seul navire génère autant de pollution aux particules ultrafines qu’un million...

Pollution : 100 fois plus de particules ultra fines sur un ferry qu’au cœur de la ville

L’association France Nature Environnement (FNE) a pris le large direction la Corse. L’ONG y a posé ses bagages remplis de capteurs pour mesurer le taux de pollution des navires entrant et quittant les ports de Bastia et Ajaccio. Résultat : des taux de particules ultra fines jusqu’à 100...

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Maree noire pollution arctique IRINA YARINSKAYA AFP

Marée noire en Arctique : Le géant minier Norilsk Nickel va rembourser 1,8 milliard d'euros

L’agence russe de surveillance de l’environnement réclame à Norilsk Nickel un dédommagement de 1,8 milliard d’euros après l'effondrement du réservoir d'une de ses centrales thermiques en Arctique. 20 000 tonnes d'hydrocarbures se sont déversées dans la zone, du fait, notamment, de la fonte du...

Zalando Outlet Stuttgart

[Bonne nouvelle] D'ici 2023, Zalando ne vendra que des marques écoresponsables

Le géant de la mode en ligne Zalando ne vendra plus de marques qui ne sont pas écoresponsables. Il laisse trois ans à ses partenaires pour améliorer leur impact environnemental et social en s'appuyant sur l'outil d'évaluation Higg BRM. Parallèlement, le groupe entend réduire de 80 % son empreinte...

Maree noire arctique IRINA YARINSKAYA AFP

Marée noire dans l’Arctique russe : une catastrophe écologique "sans précédent" toujours en cours

Les autorités russes n'ont toujours pas réussi à stopper la progression de la marée noire dans la rivière de l’Ambarnaïa située dans l'Arctique russe après la fuite d'un réservoir de diesel d'une centrale thermique dans la zone. Pire : les 20 000 tonnes d'hydrocarbures commencent à se déverser dans...

Pollution arctique WWF russia pyatno sboku

Marée noire en Arctique : Vladimir Poutine déclare l’état d’urgence

C'est une catastrophe écologique. Suite à l'effondrement du réservoir d'une centrale thermique en Arctique, 20 000 tonnes d'hydrocarbures viennent de se déverser dans la rivière de l'Ambarnaïa. Une grave fuite qui a poussé le président russe Vladimir Poutine à déclencher l'état d'urgence nationale....