Publié le 10 décembre 2019

ENVIRONNEMENT

[Vidéo] En Australie, les incendies fusionnent en un mégafeu incontrôlable

C'est un gigantesque brasier. Depuis trois mois, l'est de l'Australie est en proie aux flammes. Plusieurs incendies ont fusionné au nord de Sydney et forment désormais un mégafeu incontrôlable. La sécheresse, le vent et la canicule rendent la tâche quasi-impossible aux pompiers. Plus de deux millions d'hectares ont brûlé, l'équivalent de la moitié de la superficie de la Suisse.

Australie megafeu SAEED KHAN AFP
Plusieurs incendies ont fusionné à une centaine de kilomètres de Sydney et forment un mégafeu incontrôlable.
SAEED KHAN / AFP

300 000 hectares sur une zone de 60 km. Voilà le gigantesque brasier formé par au moins huit incendies de forêts en Australie. Ce "mégafeu", qui s’étend au nord de Sydney, est devenu incontrôlable. "Ces feux sont des bombes à retardement, sans pluie, on ne peut pas éteindre les incendies", a confié à The Sidney Morning Herald, un pompier du NSW Rural Fire Service.

Cela fait trois mois que l’est de l’Australie est en proie aux flammes. Selon les derniers décomptes, depuis début novembre, six personnes sont mortes, plus de 680 maisons détruites et 2 millions d’hectares brûlés, l’équivalent de la moitié de la superficie de la Suisse.

Le réchauffement climatique aggrave l’intensité des feux

Il faut dire que les conditions climatiques sont particulièrement difficiles. Un haut responsable des pompiers de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, Rob Rogers a confié à la chaîne publique ABC son impuissance. Les soldats du feu en étant réduits à organiser les évacuations d'habitants, à tenter de protéger des habitations et à espérer une fin rapide de la sécheresse et des vents qui contribuent à attiser les flammes.

Si les incendies sont courants à l'approche de l'été austral, ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents. Les chercheurs estiment que le réchauffement climatique contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux.

"C'est comme si je respirais avec une paille"

À Sydney, qui abrite près de cinq millions d’habitants, le ciel est devenu orange. La ville est plongée dans une épaisse fumée de nuages toxiques depuis des semaines. La situation tend à s’améliorer mais c’est au tour des habitants de Canberra, la capitale australienne, d’étouffer. Selon Canberra Times, les hôpitaux de l’État ont enregistré une augmentation de 25 % de cas aux urgences à cause de problèmes respiratoires.

"Marcher n’importe où à l’extérieur me fait me sentir essoufflé, même si ce n’est qu’à quelques mètres de ma boîte aux lettres", a confié un jeune homme au journal, "C’est comme si je respirais avec une paille". 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP 


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Scientifiques en rebellion devant dassault Lyuba XR France

Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des...

Virus pandemie covid 19 pixabay

Maladies infectieuses : le changement climatique tue

Tuberculose, paludisme, le changement climatique va faire progresser ces maladies infectieuses, touchant des populations qui ne sont pas immunisées et qui auront du mal à y faire face, alerte le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En outre, avec la fonte des...

Sophie Godin Beekmann couche d ozone CNRS

Reconstitution de la couche d’ozone : Une victoire qu'on ne peut pas répliquer au climat

Le trou dans la couche d'ozone devrait se résorber d'ici quarante ans au-dessus de l’Antarctique, et dès 2040 dans le reste du monde. Il avait été créé par la pollution humaine, particulièrement les chlorofluorocarbures (CFC) autrefois émis par de nombreux réfrigérateurs. Mais un protocole...

La foret amazonienne notre terre documentaire National Geographic

Planet killers, Pauvre malgré le job, Utopie.s… Cinq documentaires engagés à ne pas manquer cet hiver

Arte, France TV, Disney +... Vous avez fait le tour des plateformes de streaming et vous manquez d’inspiration ? Suivez le guide ! Une enquête haletante à la poursuite des criminels environnementaux, une plongée au cœur de l’Amazonie en compagnie du peuple Uru-Eu-Wau-Wau ou encore une immersion dans...