Publié le 25 août 2020

ENVIRONNEMENT

Sécheresse : la centrale nucléaire de Chooz B a dû être arrêtée en raison du faible débit de la Meuse

La sécheresse qui touche massivement la France a aussi un impact sur le nucléaire. En raison de la faiblesse de certains cours d’eau, des arbitrages doivent être faits entre les différents usages de l’eau. Le faible débit de la Meuse a ainsi forcé EDF à mettre à l’arrêt les deux réacteurs de Chooz B.

Centrale nucleaire de Chooz EDF
La centrale de Chooz dépend de la Meuse pour son refroidissement. Mais son niveau est faible en raison de la sécheresse.
@EDF

Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Chooz B (Ardennes) ont été mis à l'arrêt, l'un vendredi minuit puis l'autre lundi soir. La cause est le faible débit de la Meuse, selon la direction de la centrale d’EDF. "Compte tenu des prévisions météorologiques actuelles et conformément à l'accord entre la France et la Belgique, le réacteur numéro un devrait s'arrêter lundi à 23h30", a indiqué EDF.

"Le placement et la durée de cet arrêt pour contraintes environnementales seront modifiés en fonction de l'évolution des prévisions météorologiques", précise EDF dans un message publié sur son site Internet. L'accord transfrontalier entre la France et la Belgique détermine les seuils de débit d'eau de la Meuse pour permettre aux utilisateurs belges (industriels, acteurs du tourisme, collectivités locales...) de disposer en permanence d'une ressource en eau suffisante pour leurs activités ou installations, rappelle EDF dans le magazine de la centrale disponible en ligne.

Six mètres cubes pour la centrale

Selon cet accord, lorsque la moyenne sur 12 jours glissants du débit aval journalier de la Meuse descend en dessous de 22 mètres cubes par seconde, une unité de production doit être arrêtée. Si le débit sur 12 jours glissants passe sous les 20 mètres cubes par seconde, les deux unités de production doivent l’être. L'unité de production numéro un avait déjà été arrêtée plusieurs jours à l'automne 2018, pour les mêmes raisons.

La centrale nucléaire de Chooz B, située en bord de rivière, est dotée de deux réacteurs de 1 450 MW chacun, mis en service en 1996 et 1997. Avec 17,9 TWh produits en 2019, elle représente près de 4,7 % de la production nucléaire française d'EDF, selon les chiffres disponibles sur le site d'EDF. En termes de sûreté nucléaire, le débit de la Meuse nécessaire pour garantir le refroidissement des installations est de l'ordre de 6 mètres cubes par seconde.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Le projet de loi issu de la Convention Climat ne suffira pas à atteindre les objectifs climatiques de la France en 2030

Le projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat devait permettre de placer la France sur une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d'ici 2030. Or, selon l'étude d'impact associée, les mesures retenues par le gouvernement devraient permettre...

Referendum article 1 constitution CCC conseil d etat avis pixabay

Référendum sur l'article 1er de la Constitution : le Conseil d'Etat estime le projet de loi inutile et dangereux

[Mise à jour le 22/01/21] Alors que le Conseil des ministres a adopté le projet de loi intégrant la protection de l'environnement dans le préambule de la Constitution cette semaine, le Conseil d'Etat vient de rendre un avis au vitriol. L'instance considère que le texte n'apportera rien de nouveau...

Pollution de l air dacca bangladesh Mirza Khalid

Réfugiés climatiques : un sans-papier bangladais autorisé à rester en France pour des raisons environnementales

La France a-t-elle accueilli son "premier réfugié climatique"? Dans une décision inédite, la cour d'appel de Bordeaux a annulé l'obligation de quitter le territoire français d'un Bangladais souffrant de problèmes respiratoires chroniques. Outre l'aspect médical, le tribunal a estimé que les...

Job de reve pixabay

La nouvelle plateforme Shift your job : le Pôle emploi du climat

Vous êtes journaliste, ingénieur, DRH, informaticien... Et êtes à la recherche d'un travail qui ne contribue pas à la crise climatique ? Des bénévoles du think tank Shift Project viennent de créer la plateforme Shift your job pour vous guider vers les entreprises dont l'activité est alignée avec les...