Publié le 13 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] Dans l’Arctique, le permafrost fond 70 ans plus tôt que prévu et c’est une catastrophe

"Ce que nous avons vu était incroyable". Des chercheurs viennent de découvrir que le permafrost, l'épaisse couche de glace qui couvre 25 % de l'hémisphère nord, a fondu 70 ans plus tôt que prévu dans l'Arctique canadien. Or le permafrost abrite du carbone, du méthane et même du mercure. Il en libère de grandes quantités en fondant, accélérant le réchauffement climatique. 

La fonte du permafrost participe au développement de la végétation et change les paysages.
Louise Farquharson / Université d’Alaska Fairbanks

C’est une très mauvaise nouvelle pour le climat. Des chercheurs de l’université d’Alaska à Fairbanks aux Etats-Unis viennent de découvrir que le permafrost de l’Arctique canadien fond bien plus vite que ce qu’ils avaient prévu. La fonte est tellement rapide qu’elle a atteint le niveau de dégel prévu par les scientifiques en… 2090, soit 70 ans plus tôt qu’estimé.

Des étés chauds en cause 

"Ce que nous avons vu était incroyable", explique à Reuters Vladimir E. Romanovsky, professeur de géophysique et co-auteur de l’étude publiée dans la revue Geophysical Research Letters, "C’est une indication que le climat est maintenant plus chaud qu’à n’importe quel moment au cours des dernières 5 000 années ou plus".

Les scientifiques rapportent que les îles arctiques canadiennes ont connu une série d’étés particulièrement chaude entre 2003 et 2016 entraînant des indices de dégels moyens supérieurs de 150 à 240 % à la normale de 1979 à 2000. Cela a provoqué un affaissement de 90 centimètres du sol par endroits en raison de la fonte du permafrost.

Le permafrost libère de grande quantité de gaz à effet de serre

Et cette nouvelle est encore plus mauvaise qu’on pourrait le croire. Car le permafrost, en fondant, libère des gaz à effet de serre. Les experts estiment que le permafrost renferme deux fois plus de carbone que l’atmosphère. Or, "les projections les plus pessimistes du Giec (Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat, NDR) avec un réchauffement à 4 ou 5 °C n’incluent pas les processus de dégel du pergélisol", explique Florent Dominé, le directeur de recherche au CNRS et spécialiste des interactions neige-climat-pergélisol.

Autrement dit, la fonte du permafrost va accélérer le réchauffement climatique. D’autant que cette couche de glace ne renferme pas seulement du carbone, elle emprisonne également des stocks de mercure deux fois plus importants dans le permafrost que sur le reste de la Terre. Et ce n’est pas fini. Des chercheurs ont remarqué qu’en Sibérie, lorsque le pergélisol fond, il relâche des bulles de méthanes qui explosent provoquant des cratères de 70 mètres de profondeur. Or le méthane est un gaz à effet de serre, responsable du réchauffement, 20 à 25 fois plus important que le CO2. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ursula von den Leyen COP25 UE

Green Deal européen : 1 000 milliards d’euros sur les dix années à venir pour le climat

Mercredi 11 décembre, la nouvelle commission européenne révélera son Pacte vert. Tandis que sa présidente Ursula von der Leyen en a donné un avant-goût au cours de la COP25 en annonçant 1 000 milliards d’euros d’investissements sur 10 ans, le commissaire en charge de ce dossier, Frans Timmermans, a...

Manif climat changer le systeme

[Génération climat] Précarité étudiante et urgence climatique : les jeunes veulent changer de modèle

Alors que 20 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté, l'immolation du jeune Anas K., 22 ans, devant le Crous de son université, pour dénoncer sa précarité financière, a marqué les esprits. Et relancé la question d'une transition juste. Plusieurs étudiants mobilisés dans des collectifs ou...

Inondations pixabay 01

Événements climatiques extrêmes : la France, quatrième pays le plus touché au monde en termes de décès

Les Philippines de nouveau balayées par un typhon, l’Australie en proie à d’incontrôlables incendies, l’Afrique de l’Est touchée par des pluies torrentielles et le sud-est de la France noyée par des inondations meurtrières. Les impacts du changement climatique touchent désormais tant les pays riches...

Valerie Masson Delmote Giec JungYeon Je

Trois questions à Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du GIEC : "Les femmes ont moins de capacité à réagir en cas d’aléas climatiques"

C'est un angle mort des politiques climatiques des États. Les femmes subissent de plein fouet les effets du changement climatique, elles ont 14 fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle que les hommes. Valérie-Masson Delmotte, climatologue et co-présidente du Giec s'est plongée...