Publié le 23 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Record de jets privés à Davos alors que les dirigeants veulent endiguer le réchauffement climatique

Bad buzz à Davos. Alors que la priorité numéro 1 du Forum économique mondial cette année est la lutte contre le changement climatique, un nouveau record vient brouiller le message. Celui du nombre de jets privés utilisés pour se rendre à Davos, 11 % de plus que l'année derrière, soit 1 500. Un paradoxe qui fait polémique.

Du 22 au 25 janvier, des milliers de dirigeants politiques, experts et patrons mondiaux, vont se réunir à Davos, en Suisse, pour le Forum économique mondial.
©CC0

C’est un record dont le Forum économique mondial de Davos (Suisse) se serait bien passé. Selon les estimations d’Air Charter Service, les dirigeants et patrons du monde n’ont jamais autant pris de jets privés pour se réunir à Davos. Cette année plus de 1 500 vols privés ont été enregistrés, c’est 11 % de plus que l’année dernière.

"Il semble y avoir une tendance vers des avions plus gros et plus chers", a indiqué au journal britannique The Guardian Andy Christie, directeur des jets privés à l’ACS. Deux raisons sont évoquées, d’abord les longues distances parcourues "mais aussi probablement à cause du fait que les entreprises rivales ne veulent pas être perçues comme surpassées les unes par les autres".

Le climat, priorité numéro 1 de Davos

Un record d’autant plus critiquable que cette année, comme en 2018, le changement climatique est censé être la priorité numéro 1 du Forum économique mondial. C’est en tout cas ce qu’affirme un rapport sur les risques mondiaux, publié mercredi 16 janvier.

"2018 a malheureusement été une année historique en matière de feux de forêts, d’inondations et d’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Il n’est pas surprenant qu’en 2019, les risques environnementaux dominent à nouveau la liste des principales préoccupations", a déclaré Alison Martin, du Zurich Insurance Group, partenaire du rapport.

Le "double discours" des élites 

Pour leur défense, les organisateurs de ce 49e Forum ont rappelé que l’évènement et les émissions générées par le transport aérien seraient compensés via des initiatives en faveur de l’environnement. Mais c’est plus largement le "double discours" des dirigeants politiques et des patrons que dénoncent les ONG.

Pour faire "une véritable différence" selon Jennifer Morgan de Greenpeace, les organisateurs du Forum devraient rassembler autour d’une table les acteurs clés, du secteur énergétique par exemple, et leur demande "comment on sort du carbone. Cela ne s’est jamais fait ici. C’est au mieux une occasion manquée, au pire une manière d’éviter de prendre ses responsabilités pour les dégâts causés à la planète". 

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Quand les industriels américains se rebellent contre la politique anti-climat de Donald Trump

Majors pétrolières et gazières, constructeurs automobiles, producteurs de biocarburants… Plusieurs industriels américains s'opposent à Donald Trump et ses mesures anti-environnementales. Une prise de conscience écologique ? Peut-être, mais il s’agit surtout de défendre des intérêts économiques et de...

Integration enjeux ecologique programme enseignement superieur

Les directeurs et enseignants du supérieur appellent à l'intégration des enjeux écologiques dans les formations

C'est au tour des directeurs d'établissement et des enseignants du supérieur de se mobiliser. Ils sont plus de 6 000 à avoir signé un appel du Shift project réclamant plus de formations sur les enjeux écologiques et climatiques dans les programmes. Une lacune que les écoles et universités commencent...

Desobeissance civile extinction rebellion Raphael Kessler Hans Lucas

[Génération climat] La désobéissance civile : des actions radicales qui attirent une jeunesse dans l'urgence

Les actions de désobéissance civile connaissent un nouveau souffle en France, en partie portées par un attrait de la jeunesse pour des méthodes plus radicales. Les pétitions et les marches ne suffisent plus à répondre au sentiment d'urgence de cette génération, la première à connaître les...

Adaptation changement climatique mangrove CC0

[Infographie] Adaptation au changement climatique : investir 1 800 milliards de dollars et en gagner 7 000

La Commission mondiale sur l'adaptation, créée en octobre 2018 par le philanthrope Bill Gates, publie son premier rapport sur l’urgence de l’adaptation au changement climatique. Elle estime qu'investir 1 800 milliards de dollars dans cinq actions prioritaires permettrait d’engendrer plus de 7 000...