Publié le 20 mai 2020

ENVIRONNEMENT

163 grands patrons de multinationales réclament une relance post-Covid zéro carbone

Les patrons de 163 grandes sociétés comme Nestlé, Accor, Orange, Schneider Electric, Ecovadis, Sopra Steria ou Suez demandent aux gouvernements et décideurs d’aligner leurs efforts de relance avec l'ambition d’atteindre la neutralité carbone bien avant 2050. Ces entreprises ont déjà elles-même entamé le travail sur des trajectoires 2°C voire 1,5°C via leur engagement dans l’initiative Science Based Targets. Elles sont soutenues par l’ONU. 

Transition energetique solaire eolienne iStock LeoWolfert
160 patrons s'engagent sur une relance de leurs activités alignées sur la trajectoire 1,5°C et demandent aux gouvernements de faire de même
@LeoWolfert

Alors que les dirigeants planchent sur les plans de relance, des grandes entreprises les exhortent à ne pas oublier leurs engagements sur l’Accord de Paris. 163 grands patrons mondiaux représentant des sociétés employant plus de cinq millions de personnes au total, se sont ainsi alliés sous l’impulsion de l’Initiative Science Based Targets (SBTi) qui accompagne et valide les entreprises dans leur trajectoire climatique. "Pour assurer une meilleure reprise, nous appelons les gouvernements et décideurs à aligner leurs efforts de relance avec notre ambition d’atteindre la neutralité carbone bien avant 2050", écrivent-ils. 

L’appel est lancé alors que le plan de relance de l'Union européenne devrait être détaillé d'ici la fin du mois, tandis que de nouveaux plans de relance des États-Unis, de l'Inde et du sommet des chefs d'État du G7 sont attendus au cours des prochaines semaines. Parmi les patrons signataires, ceux de Schneider Electric, Legrand, Accord, Saint Gobain, Sopra Steria… Ces entreprises ont de fait un intérêt à ce que les gouvernements accélèrent la cadence puisqu’elles ont-elles-mêmes entamé le travail de décarbonation. 

Entreprises et gouvernements pour une trajectoire 1,5°C

Les entreprises estiment que l’alignement à la fois de leur stratégie et des politiques de relance sur une trajectoire de réchauffement limitée à 1,5°C permettrait de mieux assurer la résilience face aux futurs chocs et risques climatiques ainsi qu’une reprise "plus rapide et plus équitable" via une économie verte. Elles-mêmes s’engagent sur trois axes : démontrer que les meilleures décisions et actions trouvent leur fondement dans la science, investir dans la relance et la résilience pour une transformation systémique et socio-économique et encourager la décision publique.

"La recherche de la durabilité environnementale sera essentielle à la reprise économique à long terme", déclare ainsi Ignacio Galan, le PDG d’Iberdrola, l’énergéticien espagnol. "Ce serait une tragédie si, après avoir dépensé entre 10 et 20 millions de dollars d’argent public, nous reconstruisions simplement la même économie inégale, vulnérable et riche en carbone que nous avions auparavant", renchérit le Dr Andrew Steer, directeur général du World Resources Institute et membre du conseil d'administration de SBTi. L’initiative, qui s’inscrit dans la logique des partenariats des Objectifs de Développement durable, est soutenue par les Nations Unies. 

Béatrice Héraud, @beatriceheraud


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Eric Dupond moretti ministre de la justice XoseBouzas HansLucas AFP

Le gouvernement renonce au crime d’écocide, mais crée un délit général de pollution

Punir sévèrement les atteintes à l’environnement. C’est ce que demandait la Convention Citoyenne sur le Climat avec la création d’un crime d’écocide. Le gouvernement accède à cette demande mais crée un simple délit général de pollution et un délit de mise en danger de l’environnement. Des avancées...

Objectifs climat contraignants grande synthe affaire du siecle pixabay

Décision historique : le gouvernement doit rendre des comptes au Conseil d'État sur ses actions en faveur du climat

C'est une première brèche ouverte en matière de justice climatique en France. La commune de Grande-Synthe, soutenue par Paris, Grenoble et les ONG de l'Affaire du Siècle, a gagné sa bataille. Le Conseil d'État demande au gouvernement de démontrer que ses efforts climatiques sont conformes à une...

Vladimir Poutine Nations Unies septembre 2015 Kremlin

La Russie entre (timidement) dans la course climatique

Jusqu'ici connue pour ses positions de blocage, ou au mieux attentistes, la Russie multiplie depuis plusieurs mois les signaux positifs à l'égard de la bataille climatique. Il y a un an, Moscou ratifiait finalement l'Accord de Paris. Et alors que les États-Unis s'en retiraient officiellement le 4...

Entrepot amazon jordan stead

En pleine polémique, Jeff Bezos, le patron d’Amazon, verse 800 millions de dollars à des organisations environnementales

Alors qu'Amazon fait l'objet d'appels au boycott et de manifestations contre l'implantation de nouveaux entrepôts en France, son patron, Jeff Bezos, vient de débloquer près de 800 millions de dollars sur les dix milliards promis pour soutenir des organisations environnementales. Le WRI ou encore le...