Publié le 24 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

New York ne pourra pas attaquer en justice cinq grands pétroliers pour leur rôle dans le changement climatique

La ville de New York a été déboutée de son action en justice contre cinq géants de l'industrie pétrolière pour leur rôle présumé dans le changement climatique, initiée début janvier. Les magistrats considèrent que ce n’est pas le rôle de la justice de traiter les conséquences du réchauffement.

New York connaît de plus en plus de situations météorologiques extrêmes.
@Brroks215

En janvier dernier, la mairie New York décidait de s’attaquer aux pétroliers. "Nous dirigeons notre combat contre le changement climatique vers les groupes d'énergies fossiles, qui connaissaient leurs effets et ont sciemment trompé le public pour protéger leurs bénéfices", expliquait le maire Bill de Blasio.

La ville ne réclamait pas de montant précis, mais elle avait indiqué que les dommages éventuellement alloués par la justice contribueraient au financement des mesures prises par la ville pour lutter contre les conséquences du changement climatique. La municipalité a déjà lancé un programme d'investissement de 20 milliards de dollars pour répondre au nouveau défi qui se pose à la cité côtière.

Une question qui relève du législatif et de l’exécutif

Dans son ordonnance, le juge fédéral John Keenan a justifié sa décision en estimant qu'il n'y avait pas de base légale pour ce type d'action, se référant à la jurisprudence citée par les compagnies pétrolières, BP, Chevron, ConocoPhillips, ExxonMobil et Shell.

"Le changement climatique est un fait, ce que ne contestent pas les défendeurs", a écrit le magistrat dans le jugement consulté par l'AFP. "Mais il n'est pas du ressort de la justice de traiter les problèmes sérieux qu'il provoque (…) Le réchauffement climatique et les solutions à y apporter doivent être traités par les deux autres pouvoirs de l'Etat", législatif et exécutif, a-t-il ajouté.

En annonçant son action en justice, début janvier, le maire de New York avait indiqué son intention de solder la totalité des investissements de la ville dans les énergies fossiles, soit cinq milliards de dollars environ.

La décision finale de ne plus conserver de participation dans des sociétés actives dans les énergies fossiles dépendra néanmoins des conclusions d'une étude d'impact et d'une analyse juridique, qui n'ont pas été rendues publiques à ce jour.

La Rédaction avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Extinction rebellion royaume uni nouvelle strategie DR

Désobéissance civile : Extinction Rebellion quitte sa "bulle militante" pour convaincre le grand public (1/3)

Il y a quelques semaines, Extinction Rebellion a créé la surprise. Au Royaume-Uni, le mouvement a pris la décision d’abandonner les blocages d'autoroutes et mains collés aux œuvres d'art. Une méthode de contestation jusqu'alors au cœur du collectif qui s’est construit autour d’actions de...

Triple crise des inegalites climatiques 2

Un graph’ pour comprendre la triple crise des inégalités climatiques en un clin d’œil

Le nouveau rapport du Laboratoire des inégalités mondiales, publié le 31 janvier, met en lumière la triple crise des inégalités climatiques : inégalités dans les émissions de CO2, inégalités des pertes liées aux impacts du réchauffement et inégalités dans les capacités financières à y faire face....

Immeuble Signal Soulac sur mer Gironde Philippe Lopez AFP

Signal, le premier immeuble victime de l'érosion côtière à cause de la montée des eaux

Le chantier de démolition de l’immeuble Signal, à Soulac-sur-mer, vient d’être lancé. Le bâtiment en bord de mer avait été évacué en 2014 alors que le rivage se rapprochait dangereusement du pas de sa porte. Après des années de batailles judiciaires, les copropriétaires avaient obtenu un...

Credits carbone marche carbone CO2 arbres istock

Après les enquêtes du Guardian et de Cash Investigation, voilà pourquoi il ne faut pas (encore) tuer les crédits carbone

De nouvelles enquêtes publiées ces derniers jours ont démontré une nouvelle fois le manque de fiabilité des crédits carbone, utilisés notamment par les grandes entreprises pour compenser leurs émissions de CO2 au lieu de les réduire. Un débat qui n'est pas nouveau et qui jette l'opprobre sur ce...