Publié le 19 juin 2020

ENVIRONNEMENT

Les gestes barrières contre le Covid détournés pour lutter contre le changement climatique

Les gestes barrières pour lutter contre le Covid-19 sont devenues des réflexes en quelques mois seulement pour des millions de Français. L'association C3D, réunissant les directeurs du développement durable, entend créer le même réflexe pour la lutte contre le réchauffement climatique. L'institut a ainsi détourné ces gestes barrières pour les appliquer au climat. 

Gestes barrieres climat site C3D
Les comportements citoyens pèsent 25 % des émissions totales d'un pays.
C3D - Montage MF

Se laver les mains "très régulièrement", tousser ou éternuer dans son coude, porter un masque… Depuis la crise sanitaire provoquée par le Covid-19, les gestes barrières ont été intégrés par la population française. Même les enfants, qui reprendront dès lundi 22 juin le chemin de l’école, les connaissent par cœur. Et si le concept de ces gestes barrières destinés à "se protéger et protéger les autres" était transposé à la lutte contre le changement climatique ? C’est l’idée émise par le C3D, le Collège des directeurs du développement durable.

L’association a développé une affiche avec huit gestes barrières "pour le climat" comme manger de la viande "occasionnellement", renoncer "autant que possible" à l’avion, préférer le réemploi au recyclable ou au jetable ou encore utiliser un véhicule sans moteur thermique. "La crise sanitaire liée au Covid-19 nous montre bien que pour que de nouvelles habitudes soient adoptées, les consignes doivent être dites, lues, vues, entendues, répétées, etc. Il en va de même pour le climat : nous devons intégrer de nouveaux comportements et nous emparer de ces bonnes pratiques pour qu’elles deviennent réflexe", note le C3D.

Les entreprises ont aussi un rôle à jouer

Selon l’association, les changements de comportements citoyens pèsent pour 25 % des émissions totales d'un pays. Une étude de Carbone 4 publiée en juin 2019 évaluait ainsi que le passage d’un régime carné à un régime végétarien représentait à lui seul 10 % de la baisse de l’empreinte d’un individu car il limitait les émissions issues de l’élevage et de la déforestation. Venaient ensuite les actions liées à la mobilité (covoiturage, suppression des trajets en avion, modes de transport doux), à la consommation de biens et services (achat de vêtements, d’électroménager et d’appareils high-tech d’occasion, zéro déchet) puis au logement (thermostat, éclairage LED). 

Si les citoyens ont donc un rôle à jouer, les gestes individuels sont loin d’être suffisants. Les entreprises doivent aussi réaliser des efforts. "L’action doit porter principalement sur les stratégies à long terme à aligner avec l’accord de Paris, et les modèles économiques, aujourd’hui trop dépendants des énergies carbonées. Toutes les entreprises sont concernées", insiste le C3D.  

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Journal du dimanche THOMAS OLIVA AFP

Quand les Boomers prennent le pouvoir médiatique, la lutte contre le changement climatique recule

Le groupe Lagardère vient de nommer deux septuagénaires à la tête de Paris Match et du Journal du Dimanche. Si le groupe médiatique contrôlé par Vincent Bolloré, lutte ainsi contre l'âgisme, discrimination négligée, il hypothèque la capacité de deux médias très populaires à chroniquer les priorités...

There is no planet B pixabay

À dix jours de la COP26, des documents révèlent un intense lobbying anti-climat de la part de certains États

Ces documents destinés au Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, demandent à minimiser la nécessité de réduire le recours aux combustibles fossiles ou la consommation de viande. Ils remettent aussi en question le soutien des pays développés aux pays en...

Doctors for extinction rebellion

Avant la COP26, 45 millions de soignants appellent à mettre la santé au cœur de l'action climatique

Alors que le sixième rapport du Lancet Countdown, publié le 21 octobre, met en évidence des risques toujours croissants pour la santé et le climat, 45 millions de professionnels de santé interpellent les dirigeants mondiaux à l'approche de la COP26. Ils mettent en avant les nombreux co-bénéfices...

Monument girondins bordeaux

Montée des eaux : les simulations chocs des villes côtières englouties

Prendre conscience de la réalité derrière les chiffres n'est pas chose aisée. Une étude sur la montée des eaux publiée mi-octobre a été accompagnée de simulations pour se représenter l'impact de la hausse du niveau de la mer sur les villes côtières en fonction du degré de réchauffement. Des villes...